Le gouvernement du Canada s’associe aux collectivités côtières autochtones pour améliorer la sécurité maritime dans l’Inuit Nunangat 

Communiqué de presse

21 juillet 2021

Iqaluit (Nunavut) - Dans le cadre du Plan de protection des océans, le gouvernement du Canada travaille en partenariat avec les collectivités côtières autochtones pour améliorer la sécurité maritime. Dans le cadre de ce plan, la Garde côtière canadienne a lancé en 2017 le Programme pilote de bénévolat des bateaux communautaires autochtones. Ce programme fournit aux communautés autochtones des fonds pour l’achat de bateaux et d’équipement afin de renforcer leur capacité de recherche et de sauvetage en mer. Ces investissements permettent aux collectivités autochtones de prendre des mesures concrètes pour renforcer leurs capacités au sein de la Garde côtière auxiliaire canadienne.

Aujourd’hui, la ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, l’honorable Bernadette Jordan, a annoncé le financement de six collectivités de l’Inuit Nunangat qui reçoivent des fonds dans le cadre de la quatrième année du programme : La Société de recherche et de sauvetage maritime Aivilik, la Société de recherche et de sauvetage Sanirajak, la Société maritime Igloolik, et la Société de recherche et de sauvetage Aklavik, qui reçoivent des fonds pour acheter chacune un bateau, une remorque et l’équipement connexe. Kugluktuk Marine Rescue recevra des fonds pour acheter des matériaux afin de construire la fondation d’un abri pour bateaux, et Nunaturlik Land Holding Corporation de Kangiqsujuaq recevra des fonds pour acheter un bateau, un abri pour bateaux et de l’équipement connexe.

Un financement total de 1,5 million de dollars a été accordé aux collectivités. Avec le nouvel équipement et la nouvelle formation de la Garde côtière auxiliaire canadienne, les membres sont mieux équipés et préparés pour intervenir en cas d’incidents maritimes, contribuant ainsi à améliorer la sécurité de leurs communautés, et des eaux et côtes environnantes.

La Garde côtière auxiliaire canadienne comprend six organismes à but non lucratif composés de 4 000 bénévoles ayant accès à plus de 1 000 embarcations, ce qui augmente la capacité d’intervention en recherche et sauvetage maritimes du gouvernement du Canada. La Garde côtière canadienne finance ce service auxiliaire au moyen d’un programme de contributions s’élevant au total à 7,7 millions de dollars par année. Le service auxiliaire répond à environ 25 % des appels de demandes d’assistance maritime chaque année, fournissant un service qui, bien souvent, peut sauver des vies.

Le Plan de protection des océans, d’une valeur de 1,5 milliard de dollars, est le plus important investissement jamais fait pour protéger les côtes et les voies navigables du Canada. Il s’agit d’un plan national visant à établir un système de sécurité maritime plus solide, qui offre aujourd’hui des possibilités économiques aux Canadiens, tout en protégeant nos zones côtières et la qualité de l’eau pour les générations à venir. Ce travail est réalisé en étroite collaboration avec les peuples autochtones, les intervenants locaux et les collectivités côtières.

Citations

« Les collectivités de l’Inuit Nunangat sont les gardiennes du milieu marin arctique depuis des générations. Les investissements annoncés aujourd’hui dans le cadre du Programme pilote de bénévolat des bateaux communautaires autochtones permettent aux collectivités d’accroître leur capacité de fournir un service de sauvetage aux navigateurs dans leurs eaux côtières et les zones environnantes. »

L’honorable Bernadette Jordan, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

« Notre gouvernement demeure déterminé à travailler avec les communautés côtières autochtones pour protéger les côtes et les voies navigables du Canada. Le financement annoncé aujourd’hui élargit les capacités de recherche et sauvetage maritimes de six collectivités de l’Inuit Nunangat, garantissant ainsi que le transport maritime et les environnements côtiers soient plus sécuritaires que jamais. »

L’honorable Omar Alghabra, ministre des Transports

« Le financement à l’appui des missions de recherche et sauvetage maritimes des collectivités de l’Inuit Nunangat leur permettra d’assurer la sécurité des gens et de protéger leurs côtes. Grâce à des programmes comme le Programme pilote de bénévolat des bateaux communautaires autochtones, notre gouvernement s’efforce d’appuyer les partenaires inuits dans leurs efforts visant à améliorer la sécurité aquatique et les interventions d’urgence. »

L’honorable Daniel Vandal, ministre des Affaires du Nord

« Les Inuits ont depuis longtemps fourni des interventions d’urgence locales, en prenant souvent de grands risques et à un coût personnel. Les investissements annoncés aujourd’hui témoignent d’un nouvel engagement à combler l’écart entre les opérations de la Garde côtière canadienne dans l’Inuit Nunangat et dans le reste du Canada. Ces projets répondent aux besoins de la collectivité et appuient la sécurité maritime continue. Ce partenariat renforce la capacité de l’Inuit Nunangat et envisage un partenariat plus équitable entre l’Inuit Nunangat et la Garde côtière canadienne. »

Natan Obed, président, Inuit Tapiriit Kanatami

Faits en bref

  • Le financement des six collectivités est réparti comme suit :

    • Kugluktuk Marine Rescue, Nunavut : 17 440 dollars pour acheter des matériaux pour construire les fondations d’un abri pour bateaux
    • Organisation de recherche et de sauvetage maritime Aivilik, Nunavut : 323 526 dollars pour acheter un bateau, une remorque et de l’équipement connexe
    • Organisation de recherche et de sauvetage de Sanirajak, Nunavut : 264 618 dollars pour acheter un bateau, une remorque et de l’équipement connexe
    • Organisation maritime d’Igloolik, Nunavut : 320 765 dollars pour acheter un bateau, une remorque et de l’équipement connexe
    • Organisation de recherche et de sauvetage d’Aklavik, Territoires du Nord-Ouest : 245 202 dollars pour acheter un bateau, une remorque et de l’équipement connexe
    • Corporation de biens fonciers de Nunaturlik de Kangiqsujuaq, Québec : 331 000 dollars pour acheter un abri pour bateaux et de l’équipement connexe
  • Au total, dans le cadre de la quatrième année du Programme pilote de bénévolat des bateaux communautaires autochtones, 14 collectivités ont reçu un financement de 3,5 millions de dollars. Les autres collectivités qui reçoivent des fonds sont la Confederacy of Mainland Mi’kmaq, la Nation innue, la Yellowknife Marine Rescue, la Première Nation Whitefish River, le territoire non cédé Wiikwemkoong, la Première Nation Quatsino, la Première Nation Heiltsuk et la Nation Kitasoo/Xai’sais.

  • Sous l’égide du Plan de protection des océans, le gouvernement du Canada s’associe aux collectivités autochtones et côtières afin d’assurer un système de sécurité maritime de classe mondiale qui répond aux besoins uniques des habitants sur toutes les côtes.

  • Les bateaux et l’équipement achetés dans le cadre de ce programme respectent les normes de la Garde côtière auxiliaire canadienne et de Transports Canada.

  • Depuis le lancement du Plan de protection des océans, plus de 50 initiatives ont été annoncées d’un océan à l’autre dans les domaines de la sécurité maritime, de la recherche et de la protection des écosystèmes.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Olivia McMackin
Attachée de presse
Cabinet de la ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne
343-571-9193
Olivia.Mcmackin@dfo-mpo.gc.ca

Relations avec les médias
Pêches et Océans Canada
613‑990‑7537
Media.xncr@dfo-mpo.gc.ca

Restez branchés

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :