Le gouvernement du Canada prolonge le contrat pour les remorqueurs d’urgence maritime sur la côte Ouest

Communiqué de presse

Le 5 novembre 2021

Ottawa, Ontario - Le gouvernement du Canada s’est engagé à protéger les marins et le milieu maritime de la côte Ouest, y compris les collectivités côtières autochtones et les eaux environnantes.

Pour continuer de respecter cet engagement, le gouvernement du Canada élabore une approche nationale à long terme pour le remorquage d’urgence maritime, connue sous le nom de Stratégie nationale sur le remorquage d’urgence, qui comprendra des recommandations sur la meilleure façon de répondre aux besoins de remorquage d’urgence sur toutes les côtes. La Stratégie tiendra compte des besoins régionaux, des points de vue des peuples autochtones, des partenaires, et des intervenants, ainsi que des leçons tirées de l’Atlantic Eagle et de l’Atlantic Raven ─ les deux remorqueurs d’urgence loués par le gouvernement, qui sont actuellement stationnés au large de la Colombie-Britannique.

Dans le cadre du Plan de protection des océans, les deux navires sont stratégiquement situés dans les eaux au large de Colombie-Britannique depuis fin 2018, contribuant ainsi à s’assurer que la Garde côtière canadienne dispose des navires dont elle a besoin pour intervenir en cas d’incident avec des grands navires au large de la côte Ouest. L’Atlantic Raven se trouvait dans la zone, et continue de jouer un rôle essentiel dans l’incident en cours avec le MV Zim Kingston au large du Grand Victoria, sur l’île de Vancouver.

Aujourd’hui, le gouvernement du Canada a annoncé une prolongation d’un an du contrat de location des deux remorqueurs d’urgence. La prolongation de ce contrat est une mesure provisoire en attendant que le gouvernement fédéral détermine la meilleure façon d’offrir des capacités de remorquage d’urgence durables. La prolongation du contrat est évaluée à 20 millions de dollars.

Dans le cadre de son engagement à protéger les eaux autochtones et les communautés côtières, le gouvernement du Canada travaille avec les peuples autochtones de la C.-B. pour s’assurer que leurs connaissances et leur expertise sont prises en compte dans la planification, l’intervention, et la protection des marins et du milieu maritime, y compris le remorquage d’urgence. La Garde côtière canadienne a renforcé sa collaboration avec les peuples autochtones en matière de formation sur la sécurité maritime et l’intervention, et nous avons travaillé en étroite collaboration pour agrandir la Garde côtière auxiliaire canadienne en C.-B., en vue de soutenir les communautés autochtones.

Citations

« Notre gouvernement continuera de travailler en étroite collaboration avec les Premières Nations de la Colombie-Britannique, pour protéger nos magnifiques côtes, nos cours d’eau, et tous ceux qui en profitent. Comme nous l’avons vu avec le récent déversement de conteneurs, les remorqueurs d’urgence jouent un rôle essentiel au sein de la Garde côtière canadienne grâce à ces efforts. Nous sommes fiers que les investissements historiques que nous avons réalisés dans le cadre du Plan de protection des océans continuent de soutenir le renforcement de la sécurité maritime le long de notre côte emblématique du Pacifique. »

L’honorable Joyce Murray, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

« Pouvoir répondre aux situations d’urgence et prévenir les déversements d’hydrocarbures nous permet de protéger nos océans et de soutenir notre économie. Le renouvellement de ces contrats de location est une autre étape pour s’assurer que nos côtes sont protégées de manière moderne et évoluée. Grâce au Plan de protection des océans, le transport maritime est plus sécuritaire et nos écosystèmes marins sont mieux protégés que jamais au Canada. »

L’honorable Omar Alghabra, ministre des Transports

Faits en bref

  • En 2018, dans le cadre du Plan de protection des océans, le gouvernement du Canada a accordé un contrat de trois ans d’une valeur de 67 millions de dollars à l’entreprise Atlantic Towing Ltd. de Saint John, au Nouveau-Brunswick, pour la location de l’Atlantic Eagle et de l’Atlantic Raven.

  • Les deux navires sont capables de remorquer de grands navires en détresse, tels que des pétroliers ou des porte-conteneurs, avant qu’ils ne s’approchent trop près du rivage, afin de prévenir les incidents sur l’eau. Cela répond au besoin immédiat d’accroître la capacité d’intervention d’urgence dans la région.

  • Les deux navires sont positionnés au large des côtes de la Colombie-Britannique.

  • Ces deux grands navires appuient un large éventail de missions de la Garde côtière, y compris les opérations de recherche et sauvetage, et les interventions environnementales au besoin.

  • Le Plan de protection des océans, d’une valeur de 1,5 milliard de dollars, est l’investissement le plus important jamais réalisé pour protéger les côtes et les voies navigables du Canada. Ce plan national crée un système de sécurité maritime plus robuste, qui offre des possibilités économiques à la population canadienne aujourd’hui, tout en protégeant nos côtes et l’eau potable pour les générations à venir. Ce travail est effectué en étroite collaboration avec les peuples autochtones, les intervenants locaux et les collectivités côtières.

Liens connexes

Personnes-ressources

Relations avec les médias
Pêches et Océans Canada, et la Garde côtière canadienne
613-990-7537
Media.xncr@dfo-mpo.gc.ca

Restez branchés

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :