ARCHIVÉ – Document d’information — Programmes de réinstallation du Canada

Chaque année, des personnes des quatre coins du monde sont forcées de fuir leur pays pour se soustraire à la persécution ou à de graves violations des droits de la personne. Souvent, ces personnes deviennent des réfugiés déplacés de façon permanente et ne peuvent jamais retourner dans leur pays. Il arrive fréquemment que ces réfugiés doivent passer de nombreuses années — parfois même des décennies — dans des camps de réfugiés infects ou des taudis urbains. Ils attendent patiemment leur chance d’immigrer légalement au Canada ou dans d’autres pays.

Par suite de l’adoption de la Loi sur des mesures de réforme équitables, le Canada augmente actuellement le nombre de réfugiés réinstallés de l’étranger de 20 %, soit environ 2 500 chaque année. Le Programme de réfugiés pris en charge par le gouvernement, dans le cadre duquel le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés recommande des réfugiés au Canada aux fins de leur réinstallation, sera élargi de manière à ce que 500 réfugiés de plus puissent être pris en charge. Par ailleurs, le gouvernement acceptera des demandes de parrainage pour 2 000 réfugiés supplémentaires dans le cadre du Programme de parrainage privé de réfugiés. Cela signifie que le Canada assurera la réinstallation d’au plus 14 500 réfugiés par année. Le programme canadien permettant aux réfugiés de se réinstaller légalement au pays deviendra encore plus généreux qu’avant, alors qu’il était déjà parmi les programmes les plus généreux au monde.

En ce qui a trait à la réinstallation, le Canada est un chef de file mondial. Par exemple, il a été le premier pays à accueillir des Rohingya du Bangladesh; maintenant, près de 300 réfugiés ont été réinstallés. De plus, le Canada a contribué à la réinstallation de près de 3 900 Karens de la Thaïlande, et il est en train de réinstaller jusqu’à 5 000 réfugiés du Bhoutan, au Népal. Par ailleurs, CIC a augmenté la cible de Nairobi pour 2011 de façon à permettre la réinstallation de quelque 1 000 réfugiés, soit environ 20 pour 100 du total de réfugiés réinstallés dans le cadre du Programme de parrainage privé de réfugiés, ce qui est un nombre considérable de demandes à traiter pour une seule mission.

En 2009, afin de faire face à la situation en cours en Iraq et de répondre aux demandes du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, le Canada a plus que doublé le nombre de réfugiés réinstallés qu’il accueille par l’entremise de la mission à Damas, où la plupart des réfugiés iraquiens présentent leurs demandes. Ces mesures se poursuivront jusqu’en 2013. Ainsi, en 2009, plus de 1 400 réfugiés iraquiens ont été réinstallés au Canada dans le cadre du Programme de réfugiés pris en charge par le gouvernement et 2 500 réfugiés ont été parrainés par des Canadiens et des résidents permanents du Canada dans le cadre du Programme de parrainage privé de réfugiés. En 2010, ce sont 1 700 réfugiés iraquiens qui ont été réinstallés dans le cadre du Programme de réfugiés pris en charge par le gouvernement et 2 300 autres, dans le cadre du Programme de parrainage privé de réfugiés.

Le Programme de parrainage privé de réfugiés a été mis sur pied il y a 30 ans, grâce au soutien généreux des Canadiens qui ont accueilli plus de 60 000 réfugiés du Vietnam, du Laos et du Cambodge, qui fuyaient le communisme. Dernièrement, le Canada a accueilli le reste des Vietnamiens qui habitaient aux Philippines sans statut depuis la fin des années 1970, pour des motifs d’ordre humanitaire.

En tout, grâce au Programme de parrainage privé, le Canada a accueilli plus de 200 000 réfugiés de partout dans le monde, ce qui dépasse de loin le nombre de réfugiés réinstallés dans le cadre du Programme de réfugiés pris en charge par le gouvernement. Toutes les personnes qui ont immigré au Canada en utilisant ces programmes de réinstallation ont attendu patiemment leur tour pour finalement entrer au pays en toute légalité. Elles ont suivi les règles.

Notre gouvernement défendra le droit des réfugiés d’être traités d’une façon juste et ordonnée, dans le respect de nos lois et de nos valeurs, et il ne permettra pas aux personnes qui ont recours à des passeurs de clandestins de recevoir un traitement prioritaire en matière d’immigration.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur les programmes de réinstallation du gouvernement du Canada, veuillez visiter notre site Web au www.cic.gc.ca.

En vedette

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :