ARCHIVÉ – Avis – Suspension du traitement des demandes d’adoption visant des enfants de l’Afrique du Sud

15 août 2012 — En raison d’une enquête menée par les autorités sud-africaines pour examiner la possibilité d’irrégularités dans les adoptions internationales, notre bureau des visas à Pretoria a suspendu le traitement des demandes d’adoption.

Nous comprenons que des parents ont hâte d’adopter un enfant de l’Afrique du Sud. Les procédures d’adoption internationale établies par Citoyenneté et Immigration Canada (CIC) visent à protéger à la fois l’enfant et les parents éventuels.

Le Canada et l’Afrique du Sud sont parties à la Convention de La Haye sur la protection des enfants et la coopération en matière d’adoption internationale de 1993, qui a mis en place des mesures juridiques et procédurales de protection pour faire en sorte que les adoptions internationales aient lieu dans le respect de l’intérêt supérieur et des droits fondamentaux de l’enfant.

L’une des exigences pour tous les dossiers d’adoption est l’obtention d’une confirmation que l’adoption est conforme aux lois des deux pays, en l’occurrence l’Afrique du Sud et le Canada. Le bureau des visas ne peut donc finaliser aucun dossier jusqu’à ce que les autorités sud-africaines confirment que l’adoption respecte les lois sur l’adoption de l’Afrique du Sud.

Des mises à jour seront affichées sur le site Web de CIC dès qu’il y aura de nouveaux développements.

Les parents qui ont déjà présenté une demande d’adoption au bureau des visas à Pretoria seront avisés de l’état de leur demande.

Nous recommandons fortement aux parents adoptifs éventuels de ne pas se rendre en Afrique du Sud avant que leur processus d’adoption soit terminé et que toutes les exigences en matière d’immigration ou de citoyenneté aient été respectées.

En vedette

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :