Éducation au Canada : aperçu du système d’enseignement primaire et secondaire

Cette vidéo donne aux nouveaux arrivants un aperçu du système d’éducation au Canada, plus particulièrement aux niveaux primaires et secondaires. Au Canada, les parents ou les tuteurs légaux doivent s’assurer que leurs enfants vont à l’école. Le Canada n’a pas de système d’éducation à l’échelle nationale. Ce sont les gouvernements provinciaux et territoriaux qui sont responsables de l’exécution des programmes d’éducation; il est donc possible qu’il y ait des différences d’une région à l’autre.

Éducation au Canada : aperçu du système d’enseignement primaire et secondaire

Cette vidéo est aussi disponible en HD sur YouTube. Commentez-la, partagez-la dans votre réseau social ou incorporez-la dans votre site.

Transcription : “Éducation au Canada : aperçu du système d’enseignement primaire et secondaire”

Durée de la vidéo : 3 :10

On entend une musique légère mais entraînante.

On voit une route de banlieue le matin.

Texte affiché : « Information sur le système d’éducation canadien »

NARRATRICE : « Chacun désire que ses enfants reçoivent une bonne éducation. »

L’image s’anime, 2 autobus scolaires approchent et passent devant la caméra.

On voit une enseignante attablée devant une enfant qui la regarde dans une salle de classe. L’enseignante lui montre quelque chose dans un livre.

NARRATRICE: « Au Canada, l’école est obligatoire pour tous les enfants âgés de 6 à 18 ans. »

Plan large d’une salle de classe. Les enfants et l’enseignante sont assis sur un tapis et applaudissent.

Plan rapproché dans un laboratoire d’enseignement; une jeune femme portant des lunettes de protection observe un liquide dans une éprouvette avec un autre élève. On voit une petite explosion à l’ouverture de l’éprouvette.

L’image est balayée par un effet graphique qui révèle une carte du Canada en 2 couleurs et plusieurs teintes, qui distinguent les provinces et les territoires. Ces derniers s’animent.

NARRATRICE: « L’éducation est une compétence provinciale et territoriale. Cela signifie que la façon dont elle est gérée varie d’une région à l’autre au pays. »

La carte se déplace vers la gauche de l’écran. Un autre élément graphique apparaît à l’écran avec du texte.

NARRATRICE: « L’éducation est financée par les impôts. L’inscription des enfants à l’école publique ne comporte aucuns frais directs. »

Texte affiché : « Aucuns frais directs »

Un homme accompagne sa fillette vers l’entrée d’une école.

NARRATRICE: « Certains parents décident d’inscrire leurs enfants à une école privée, mais ils le font à leurs frais. »

L’homme remplit des formulaires dans un espace d’attente, pendant que sa fille attend à côté de lui.

On voit 2 fillettes chez elles qui regardent vers le bas.

NARRATRICE: « Les parents ont aussi le droit de faire l’école à la maison à leurs enfants. On parle alors d’éducation à domicile. »

Une mère enseigne quelque chose à sa fille en lui montrant quelque chose sur une feuille de papier.

Texte affiché : « Éducation à domicile »

NARRATRICE: « Comme les règlements varient d’une province et d’un territoire à l’autre, il faut s’informer auprès du ministère de l’éducation concerné pour les connaître. »

L’image est balayée par le même élément graphique qui révélait la carte du Canada. La même carte apparaît à l’écran. Les provinces et territoires s’animent.

NARRATRICE: « Dans la plupart des provinces, on divise l’instruction en niveaux élémentaire, moyen et secondaire. »

Le fond de l’image change pour un fond rose. On voit apparaître des dessins animés d’élèves de différent groupe d’âge. À la gauche, un petit garçon, au milieu, une jeune fille, et à la droite, un adolescent.

Sous le petit garçon qui se retrouve à gauche, on voit le texte « Élémentaire », sous la jeune fille qui se retrouve au milieu, on voit le texte « Moyen », puis, sous l’adolescent à droite, on voit « Secondaire ».

NARRATRICE: « Les enfants en bas âge sont nombreux à fréquenter des établissements préscolaires avant l’école élémentaire. »

Un élément graphique balaye l’écran à des enfants qui jouent avec différents jouets dans une salle de classe.

On voit des enfants qui assemblent des tubes multicolores sur le plancher.

NARRATRICE: « Mais la plupart commencent l’école entre 4 et 6 ans. »

On voit un plan de 3 fillettes qui parlent à l’enseignante qui était présente au début de la vidéo. Le plan se concentre sur une des fillettes et l’enseignante.

Une jeune fille joue avec de petites perles de couleur mauve et verte.

Un élément graphique change l’écran pour un jeune garçon qui démontre un projet qu’il a créé devant la salle de classe. On voit un plan de la salle de classe qui écoute la présentation du jeune garçon.

NARRATRICE: « Le français et l’anglais sont parlés un peu partout au pays. »

Une jeune fille lève la main pour poser une question. On voit ensuite la classe qui applaudit le jeune garçon pour sa présentation.

NARRATRICE: « Les parents ont le droit de faire instruire leurs enfants en français ou en anglais. »

On voit une autre jeune fille qui fait sa présentation devant la salle de classe.

NARRATRICE: « Selon la communauté où vous choisirez de vous établir, votre option linguistique pourra varier. Il vous suffit de faire un peu de recherche pour y découvrir la langue d’usage et les possibilités d’éducation. »

On voit un plan élargi des étapes d’une histoire au mur de la classe.

Des enfants descendent les escaliers de l’école. On voit une murale dans les escaliers.

On voit ensuite des enfants qui mangent et interagissent dans une cafétéria.

L’image est balayée par un effet graphique qui révèle une icône d’horloge dont la trotteuse avance en démontrant les périodes quotidiennes d’éducation.

NARRATRICE: « En général, l’école débute le matin et se termine en après-midi. L’horaire précis varie en fonction de l’école. »

L’horloge va de 9 h à 12 h, puis, ensuite de 13 h à 16 h.

NARRATRICE: « Les écoliers fréquentent l’école du lundi au vendredi. »

L’horloge se déplace vers la gauche de l’écran, puis se quintuple. Chaque jour ouvrable de la semaine s’affiche au-dessus de chaque icône.

Texte affiché : « Lundi, Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi »

NARRATRICE: « Habituellement, l’année scolaire débute à la fin d’août ou au début de septembre et se termine en juin avec des pauses en cours d’année. »

L’image change : les horloges laissent la place à une icône de calendrier du mois d’août. Elle se multiplie pour afficher les 12 mois de l’année.

Texte affiché : « Août, Septembre, Octobre, Novembre, Décembre, Janvier, Février, Mars, Avril, Mai, Juin, Juillet »

Un élément graphique balaye l’écran pour démontrer une entraîneuse d’une équipe de basketball de garçons. L’entraîneuse donne des directives aux membres de l’équipe qui sont autour d’elle. Un ballon entre dans le panier de basketball.

NARRATRICE: « Des écoles peuvent offrir des activités parascolaires auxquelles les écoliers participent pendant ou en dehors des heures régulières. Ces activités développent le leadership et les habiletés physiques et sociales des enfants. »

On voit par la suite une équipe de ballon volant féminine avec leur entraîneur. Les filles pratiquent à jouer au ballon volant dans un dôme.

Une jeune femme est en train de peindre une murale.

Une autre jeune femme peint un visage sur la murale.

On voit une salle de classe du niveau secondaire; un enseignant à l’avant, donne des directives.

Deux adolescents portant des lunettes de protection endossent leurs sarraus. Ils prennent les matériaux nécessaires et commencent à travailler.

NARRATRICE: « L’école secondaire débute en général en 9e année. À la fin de leurs études, les enfants auront cumulé 12 années d’éducation. »

Le jeune homme vide un liquide dans une éprouvette. La jeune femme calcule une formule sur une calculatrice.

On les voit faire des expériences avec de l’eau puis du feu dans une éprouvette.

L’enseignant aide les élèves à faire leurs expériences.

La jeune femme observe le contenu d’une éprouvette.

NARRATRICE: « Ils reçoivent un diplôme d’études secondaires à la fin de leur scolarité. »

Quelques élèves habillés en toges et mortiers prennent un autoportrait.

Un élément graphique balaye l’écran et montre une mère qui parle au téléphone à la maison.

NARRATRICE: « Contactez votre conseil scolaire pour plus d’informations et pour inscrire votre enfant. »

On voit une adjointe à son bureau qui parle au téléphone. L’adjointe qui était à son bureau parle avec la mère, qui a amené son enfant.

NARRATRICE: « Vous devrez fournir son certificat de naissance, une preuve de la garde, une preuve de résidence, un relevé de ses immunisations et le nom d’une personne à contacter en cas d’urgence. »

Texte affiché : « Certificat de naissance, Preuve de la garde, Preuve de résidence, Relevé d’immunisations »

NARRATRICE: « Plusieurs écoles offrent des services de soutien à l’établissement pour vous aider à comprendre le système d’éducation au Canada et pour aider votre enfant à s’y adapter. »

On voit une mère et son jeune garçon en rencontre avec une travailleuse en établissement dans son bureau.

L’image est balayée par un effet graphique qui révèle un fond noir.

NARRATRICE: « Enfin, vous pouvez toujours recourir à notre site Web pour plus d’informations. »

Texte affiché : « Canada.ca »     

On voit la signature ministérielle d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada, ainsi que le message sur les droits d’auteurs : « Sa Majesté la Reine du chef du Canada, représentée par Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada, 2019. »

Le mot-symbole « Canada » s’affiche sur un fond d’écran noir.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :