La formation linguistique en appui au parcours d’intégration francophone

Cette vidéo donne un aperçu des services de formation linguistique qui appuient le parcours d’intégration francophone. Le Programme d’établissement d’IRCC offre des services de formation linguistique gratuits adaptés aux besoins des nouveaux arrivants d’expression française qui s’établissent dans les communautés francophones hors Québec.

Cette vidéo est également disponible en HD sur YouTube.

Transcription : La formation linguistique en appui au parcours d’intégration francophone

Durée de la vidéo : 3 min, 30 s

Une musique légère mais entraînante joue.

narratrice : Le Canada a 2 langues officielles : l’anglais et le français. L’anglais est la langue la plus parlée dans la majorité des provinces et des territoires.

Plan aérien du Parlement du Canada avec une vue sur la rivière des Outaouais.

Le plan change et montre une femme et un homme qui discutent avec des drapeaux en arrière-plan.

Une femme prépare des tissus pour faire fonctionner une machine à coudre. Un homme, debout à côté d’elle, lui adresse la parole.

Un patient est alité dans une chambre d’hôpital. Une infirmière lui prodigue des soins.

narrateur : Le français est la langue la plus parlée au Québec. Toutefois, le français est parlé aussi dans d’autres provinces et territoires.

Un couple et leur petite fille sont dans l’allée d’un supermarché. Le couple discute avec une femme au sujet de produits alimentaires.

Un étudiant est assis devant un ordinateur. Son professeur, debout à ses côtés, lui donne des directives.

narrateur : Pour favoriser l’intégration des nouveaux arrivants d’expression française dans les communautés francophones hors Québec, le gouvernement du Canada appuie le parcours d’intégration francophone.

Un homme et une femme sont dans un bureau. Ils examinent un document et discutent.

Un élève dans une école est en compagnie d’une femme et d’un homme, tous deux membres du personnel. Ils discutent et sourient.

Des élèves se trouvent dans une salle de classe. Ils travaillent à l’ordinateur.

Une maman est en compagnie de son garçon et de sa fille dans une chambre à coucher. Elle prend son garçon dans ses bras.

narrateur : Ce parcours débute avant le départ et se poursuit jusqu’à l’obtention de la citoyenneté canadienne.

Une famille, 2 hommes et 3 filles, prennent un égoportrait.

Une juge remet un certificat à une nouvelle arrivante lors d’une cérémonie de citoyenneté. On voit les autres participants assis en arrière-plan.

narrateur : L’apprentissage des 2 langues officielles du Canada est surtout important pour les immigrants qui souhaitent s’établir dans une communauté francophone hors Québec.

Une femme descend lentement un escalier extérieur en hiver. Elle regarde directement la caméra et sourit.

Un homme attend l’autobus au coin d’une rue en hiver. Il monte à bord de l’autobus.

narrateur : Les 2 langues officielles se côtoient au quotidien de façon encore plus marquée dans ces communautés qu’ailleurs au pays.

Série de plans montrant les enseignes bilingues d’une aérogare, d’un bureau de poste, d’un stationnement extérieur et de l’urgence d’un hôpital.

narratrice : Le français est utilisé à la maison, à l’école et entre amis. L’anglais est souvent la langue la plus utilisée au travail.

Un père interagit avec ses 3 enfants dans la salle à manger. On aperçoit la mère en arrière-plan dans la cuisine.

Deux élèves travaillent à l’ordinateur dans une salle de classe. Leur enseignante est assise à leur côté. Les 3 sourient.

Un homme est assis à son bureau. Une collègue arrive et lui remet un document.

narratrice : Toutefois, il y a aussi des milieux de travail francophones. Il existe également des milieux de travail bilingues.

Une femme est debout à un comptoir et tient des dossiers dans ses bras. Elle s’adresse à une autre femme assise derrière le comptoir.

On voit une affiche sur laquelle on peut lire : « Réunions bilingues / Bilingual meetings ». Deux hommes discutent en arrière-plan.

narratrice : Vous pourriez améliorer vos compétences en anglais afin d’être plus compétitif sur le marché du travail. Vous pourriez aussi apprendre des expressions locales et des dictons populaires en français pour mieux interagir avec votre nouvelle communauté.

Une femme fleuriste aide un collègue à confectionner un bouquet. Ce dernier accueille ensuite une cliente à la caisse.

narratrice : Le gouvernement du Canada offre des services qui vous aident à atteindre les compétences linguistiques dont vous avez besoin dans la vie quotidienne, au travail et dans votre nouvelle communauté.

Un professeur enseigne à des adultes assis autour de grandes tables dans une salle de classe. Un autre professeur s’adresse aux mêmes étudiants.

Plan rapproché d’un étudiant qui écrit avec un stylo.

Le professeur donne une leçon.

Les étudiants consultent les documents posés sur la table devant eux.

narrateur : Par l’entremise d’organismes financés par Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada, aussi connu sous le nom d’IRCC, la formation en langues officielles est offerte aux nouveaux arrivants.

Une femme fait une présentation à des étudiants adultes dans une autre salle de classe. Une image est projetée sur l’écran.

Série de plans d’étudiants en classe qui consultent des documents et qui écrivent.

Deux étudiants sont assis dans une salle d’ordinateurs. Ils discutent ensemble.

narrateur : Les cours de français s’appellent Cours de langue pour les immigrants au Canada (ou CLIC), et en anglais, Language Instruction for Newcomers to Canada (ou LINC).

Une étudiante est assise devant un ordinateur. Un professeur est assis à côté d’elle et lui donne des directives.

Un professeur s’adresse à des étudiants adultes assis autour de grandes tables dans une salle de classe.

Le texte « CLIC » s’affiche à l’écran, suivi du texte « LINC ».

narrateur : Il y a aussi CLIC en ligne et LINC Home Study, des cours pour l’apprentissage en ligne.

Une image tirée de la page d’un site Web apparaît. On peut lire les inscriptions « Clic en ligne » et « Cours de français pour les immigrants au Canada ».

Une autre image tirée d’un site Web apparaît. On peut lire l’inscription « LINC Home Study – Canada ».

narratrice : Les cours de langue sont conçus pour être flexibles et accessibles, et ils sont offerts à plusieurs niveaux. Vous pouvez apprendre en salle de classe, en ligne ou des 2 façons. Vous pouvez les suivre à temps plein ou à temps partiel, pendant la journée, en soirée ou la fin de semaine.

Le drapeau franco-ontarien est balayé par le vent.

Un étudiant sort d’un collège. Une affiche sur laquelle on peut lire le texte « La Cité » se trouve à l’entrée du collège.

Deux étudiants marchent dans le corridor d’un collège et discutent ensemble.

Le texte « temps pleintemp partiel » s’affiche à l’écran, suivi du texte « journéesoirée fin de semaine ».

Au bas de l’écran on peut lire le texte suivant : « Les cours de langue financés par Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada sont offerts gratuitement aux nouveaux arrivants ».

narrateur : Le gouvernement a mis en place des services de formation linguistique adaptés à vos besoins pour que vous puissiez bien intégrer une communauté francophone.

Une étudiante est assise au comptoir du Service d’emploi. Un conseiller assis de l’autre côté du comptoir discute avec elle.

Le même conseiller discute avec un autre étudiant. Ils sont assis devant le comptoir.

narrateur : Ces services vous permettent de suivre une formation intensive dans une langue tout en améliorant vos compétences dans l’autre.

Série de plans d’étudiants qui interagissent dans une salle de classe.

Le texte « français » et « anglais » s’affiche à l’écran.

narratrice : De plus, certains organismes offrent d’autres services d’établissement pour vous aider à vous adapter à votre nouvelle vie au Canada.

Deux manuels de cours sont posés sur une table. Ils portent la mention « Mon portfolio NCLC » et « Language Companion ».

Les manuels sont maintenant ouverts. On peut lire la mention : « Can Do Statements for Employment » et « Listes – Je suis capable de... au travail ».

Série de plans d’étudiants qui interagissent.

narratrice : Par exemple, les ateliers et les services-conseils peuvent vous aider à développer des compétences liées à l’informatique, aux finances et à l’emploi, ou encore à l’éducation familiale.

On peut voir une enseigne sur laquelle on peut lire la mention « Service d’emploi » et « Employment Service ». Une étudiante consulte un conseiller en arrière-plan.

Série de plans d’un étudiant qui travaille à l’ordinateur.

narratrice : Les services varient selon la région où vous vous établissez. Avec ces cours de langue, IRCC appuie encore plus solidement les nouveaux arrivants d’expression française qui décident de s’installer dans une communauté francophone hors Québec.

Une femme est debout devant le comptoir d’un restaurant. Elle s’adresse à une employée.

La même femme est assise dans le restaurant avec un homme. Ils mangent un repas et discutent.

Des femmes pratiquent le soccer à l’extérieur.

Deux femmes marchent sur le bord d’un cours d’eau. On voit la ville en arrière-plan.

Image d’un petit port de mer. Des bateaux sont amarrés.

narratrice : Pour en savoir plus sur l’immigration francophone et les moyens d’améliorer votre anglais ou votre français, consultez le site Web du gouvernement du Canada.

Plan flou d’un ordinateur. Le texte suivant s’affiche à l’écran : « canada.ca/immigration-franco ».

La signature d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada s’affiche à l’écran sur un fond blanc suivi de l’avis du droit d’auteur : « © Sa Majesté la Reine du chef du Canada, représentée par Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada, 2020 ».

Le mot-symbole « Canada » s’affiche à l’écran sur un fond blanc.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :