Compétences de base en lecture, en calcul et résolution de problèmes dans des environnements technologiques : comparaison entre les groupes selon les générations et l’âge à l’arrivée

Les copies du rapport circonstancié sont disponibles sur demande à Research-Recherche@cic.gc.ca.

Résumé

Le présent rapport, qui s’appuie sur des renseignements provenant du Programme pour l’évaluation internationale des compétences des adultes (PEICA) de 2012, donne un aperçu des compétences de base en lecture, en calcul et résolution de problèmes dans des environnements technologiques de la population canadienne selon la génération depuis l’immigration et selon l’âge à l’arrivée.

  • Parmi les quatre groupes d’immigrants arrivés au Canada à l’âge de 0 à 5 ans, de 6 à 12 ans, de 13 à 18 ans et de 19 ans et plus, la tendance générale tend à confirmer que plus une personne arrive au Canada à un jeune âge, plus sa note moyenne sera élevée en ce qui concerne ses compétences de base en lecture, en calcul et résolution de problèmes dans des environnements technologiques. À l’exception du groupe arrivant au Canada à un très jeune âge (0 à 5 ans), le rendement des trois autres groupes est moins élevé que celui des immigrants de la troisième génération et des générations suivantes.
  • Le rendement de la deuxième génération (personnes nées au Canada d’au moins un parent né à l’étranger) et des immigrants qui sont arrivés au Canada à un très jeune âge (0 à 5 ans) a dépassé celui de la troisième génération et des générations suivantes (personnes nées au Canada de deux parents nés au Canada). Les capacités nettement supérieures de ces deux groupes reposent en partie sur leur niveau général de scolarisation plus élevé. Lorsque l’on neutralise l’effet du niveau de scolarisation, les différences relatives aux capacités entre ces deux groupes et la troisième génération et les générations suivantes diminuent, mais ne s’estompent pas entièrement.
  • Au Canada, les compétences de base en lecture, en calcul et résolution de problèmes dans des environnements technologiques dans le cadre du PEICA sont évaluées en français ou en anglais, selon le choix des intimés. Le rendement des intimés aux évaluations concernant les trois compétences est influencé par leur maîtrise de la langue.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :