Cahier de transition du ministre d’IRCC 2019 : Travailleurs temporaires

Aperçu de la catégorie

Immigration, réfugiés et citoyenneté Canada (IRCC) délivre des autorisations de travail (avec ou sans permis de travail) aux étrangers qui souhaitent venir au Canada pour y travailler temporairement.

La définition énoncée dans le Règlement sur l’immigration et la protection des réfugiés considère de « travail » est une activité :

Travailler sans permis de travail

Travailler avec un permis de travail

Le volet des permis de travail est axé sur la demande; il n’y a pas de limites ni de niveaux établis quant au nombre de travailleurs étrangers admis au Canada. Les permis de travail sont délivrés soit pour répondre aux besoins des employeurs en main-d’œuvre, soit dans le cadre des objectifs d’immigration plus généraux

Ampleur des retombées

En plus de l’immigration permanente et de l’offre intérieure de travailleurs potentiels (p. ex., diplômés canadiens), les travailleurs étrangers temporaires constituent, depuis longtemps, une source de main-d’œuvre et de talents pour les employeurs canadiens.

Les employeurs ont tendance à compter davantage sur les travailleurs étrangers temporaires pour répondre à la demande :

Les voies d’accès au Canada pour les travailleurs étrangers constituent un avantage concurrentiel pour les employeurs qui cherchent à attirer des talents :

Futurs résidents permanents

Les travailleurs temporaires sont de plus en plus considérés comme un bassin de talents prometteur pour la transition vers la résidence permanente.

Programmes actuels

Programme des travailleurs étrangers temporaires

Programme de mobilité international

Titulaires de permis de travail au Canada en 2018

Total 338 000Note de bas de page * titulaires de permis de travail

Programme des travailleurs étrangers temporaires

Catégorie Pourcentage de titulaires de permis
Travailleurs agricoles 63 %
Aidants familiaux 8 %
Autres 29 %

Programme de mobilité internationale

Category Percent of permit holders
Programme de permis de travail post diplôme 29 %
Expérience internationale Canada 24 %
Époux des travailleurs qualifiés/des étudiants 18 %
Accords commerciaux 6 %
Personnes mutées à l’intérieur d’une même société 6 %
Avantage important 5 %
Autre Programme de mobilité internationale 4 %
Emploi réciproque 4 %
Autres accords 4 %

Plein feux sur Expérience internationale Canada

Dans le cadre du Programme de mobilité internationale, Expérience internationale Canada délivre des permis de travail, conformément à des ententes bilatérales et réciproques relatives à la mobilité.

C’est le ministre d’IRCC qui est habilité à signer les nouvelles ententes, à modifier celles qui sont déjà en place et à fixer les quotas.

Expérience internationale Canada donne aux jeunes Canadiens et étrangers la possibilité de travailler et de voyager à l’étranger.

Bien que chaque entente soit unique, Expérience internationale Canada comprend trois catégories de participation qui se distinguent par leur objet :

Faits nouveaux

La demande croissante de permis de travail a dominé le paysage de l’immigration ces dernières années.

Le gouvernement a assoupli les conditions relatives au permis de travail pour certains étrangers au Canada, afin d’encourager l’investissement économique et de créer des possibilités pour les Canadiens à l’étranger :

On délivre un nombre de plus en plus grand de permis de travail temporaires dans le cadre des programmes de résidence permanente (p. ex., le Programme pilote d’immigration au Canada atlantique et le Programme pilote d’immigration dans les communautés rurales et du Nord) pour favoriser l’intégration rapide des étrangers dans leur collectivité de destination, ainsi que pour faciliter leur établissement et leur maintien à long terme.

Plusieurs mesures ont été mises en place pour remédier à la vulnérabilité des travailleurs et renforcer la conformité au programme :

En juin 2019, un processus de consultation a été lancé au sujet d’une proposition qui vise à créer des permis de travail liés aux professions dans le cadre du Programme des travailleurs étrangers temporaires, afin de déterminer si une plus grande mobilité de la main-d’œuvre permettrait d’atténuer les risques de vulnérabilité pour certains travailleurs étrangers.

Principaux points à retenir

La délivrance de permis de travail à des ressortissants étrangers, comme en témoignent la croissance et la demande, est essentielle à l’économie canadienne, surtout dans un contexte de resserrement des marchés du travail.

Ces programmes et voies d’accès répondent à divers objectifs économiques. Dernièrement, l’accent a été mis sur le renforcement de l’intégration des talents à fort impact dans la population active, ainsi que sur la réduction de la vulnérabilité des travailleurs.

Ce secteur bénéficie constamment d’une grande visibilité auprès des intervenants (surtout en ce qui a trait à l’efficacité et à la facilitation) et du public (préoccupé par l’équité et les répercussions sur les emplois canadiens). Les enjeux liés à ce secteur peuvent avoir une influence sur les opinions concernant le système d’immigration dans son ensemble.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :