Fonds d'innovation pour le secteur de l'automobile — Honda of Canada Mfg.

Discours

Notes d'allocution

L'honorable Navdeep Bains, C.P., député
Ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique

Alliston (Ontario)

Le 9 janvier 2017

La version prononcée fait foi

Bonjour et merci, Bill [Bill Easdale, vice-président principal, Honda of Canada Mfg.], de cette aimable présentation. 

Je suis heureux d'être avec vous aujourd'hui pour annoncer un investissement visant à préserver les emplois bien rémunérés de la classe moyenne.

Cette annonce a été rendue possible grâce au solide leadership de Messieurs Tsutomu Morimoto et Jerry Chenkin et des efforts de toute l'équipe de Honda.

Depuis plus de 30 ans, Honda est une source d'emplois bien rémunérés pour des milliers de travailleurs de la région.

Au fil des années, les employés de Honda ont valu à la compagnie de nombreux prix pour la qualité et l'innovation de ses produits.

L'innovation est importante de nos jours, car les entreprises peuvent aller chercher les talents, les biens et les services partout dans le monde.

En fait, lorsque les entreprises cherchent à investir, elles ne cherchent pas nécessairement les endroits où les coûts seront les plus faibles.

Bon nombre d'entreprises recherchent les économies les plus novatrices.

Celles où elles peuvent compter sur des gens créatifs, qui ont le sens de l'entrepreneuriat et qui peuvent transformer les idées en solutions.

C'est pourquoi des compagnies comme Honda ciblent l'Ontario.

C'est là que sont mises au point les technologies qui donneront forme aux véhicules de l'avenir.

Ces technologies forceront les fabricants d'automobiles actuels à améliorer leurs compétences et à se préparer pour les emplois de l'avenir.

Ces deux ingrédients de l'innovation — les technologies les plus avancées et la main-d'œuvre la plus compétente — feront en sorte que le secteur canadien de l'automobile restera concurrentiel à l'échelle mondiale.

Pour maintenir cet essor, j'ai le plaisir d'annoncer l'octroi de près de 42 millions de dollars à Honda Canada Mfg.

Cet investissement maintiendra 4 000 emplois en Ontario.

Il soutiendra les plateformes de fabrication avancée et les technologies propres.

Il contribuera aussi à faire en sorte que les usines de Honda à Alliston deviennent de véritables centres mondiaux d'innovation. 

Cet investissement appuiera la production de la prochaine génération de Civic et de CR-V.

Il appuiera aussi l'établissement d'un nouvel atelier de peinture ultramoderne dans une nouvelle installation écoénergétique.

Plus important encore, cet investissement contribuera à maintenir les niveaux de production actuels de Honda ici à Alliston, ce qui permettra à la compagnie de continuer de contribuer de façon significative à l'économie canadienne.  

L'investissement d'aujourd'hui est accordé au titre du Fonds d'innovation pour le secteur de l'automobile du gouvernement du Canada.

Le Fonds appuie des projets de recherche-développement stratégiques qui visent à fabriquer des véhicules plus écologiques et à plus faible consommation de carburant.

Dans le budget de 2016, notre gouvernement a annoncé la prolongation du Fonds pour trois ans.  

Je suis heureux d'annoncer aujourd'hui que nous apportons aussi des modifications au Fonds.

Notre gouvernement pourra désormais fournir des contributions non remboursables aux participants au programme qui auront été sélectionnés.

L'attribution de contributions non remboursables permettra aux entreprises du secteur de l'automobile d'investir dans des activités de recherche-développement qui auront un effet sur l'avenir du secteur.

Les changements apportés au Fonds amélioreront aussi la capacité du Canada d'attirer des investissements à long terme dans le secteur.

L'appui de notre gouvernement aux plateformes de fabrication avancée et aux technologies propres dans le secteur de l'automobile est un élément majeur de notre plan pour stimuler la croissance économique au moyen de l'innovation.

C'est de cette manière que nous créerons de meilleurs emplois, de meilleures possibilités et une meilleure qualité de vie pour tous les Canadiens.

Je suis convaincu que le secteur canadien de l'automobile est bien placé pour concevoir et produire les véhicules de l'avenir.

Je pense ici aux véhicules qui seront fabriqués à l'aide de matériaux légers, ce qui produira des gains d'énergie et contribuera à protéger l'environnement.

Je pense aussi aux voitures intelligentes qui sont connectées à Internet.

La semaine dernière, j'ai participé à la foire sur l'électronique grand public Consumer Electronics Show à Las Vegas.

J'ai pu constater que la ligne de démarcation entre les fabricants d'automobiles et les sociétés de logiciels s'atténue chaque jour davantage.

Les véhicules sont maintenant équipés d'un plus grand nombre de détecteurs et de micropuces que nos téléphones intelligents.

Ils peuvent même s'autopiloter.

Et des entreprises canadiennes sont au cœur de l'action.

L'Ontario a lancé au Canada le premier programme pilote de mise à l'essai de véhicules autonomes.

C'est l'expertise que l'on retrouve en Ontario qui place cette région en tête du peloton.

En fait, cette province offre la plus grande concentration technologique en Amérique du Nord après la Silicon Valley.

L'Ontario possède de l'expertise dans toutes les technologies nécessaires à la fabrication des voitures autonomes.

Je pense notamment à l'infonuagique, à l'affichage numérique, à la robotique, aux logiciels de sécurité et aux télécommunications. 

Mesdames et Messieurs, avec l'investissement d'aujourd'hui, notre gouvernement protège les emplois bien rémunérés de la classe moyenne et de ceux qui travaillent fort pour en faire partie.

Notre investissement est un vote de confiance à l'endroit du talent des milliers de Canadiens qualifiés qui travaillent dans le secteur.

Il reflète aussi la confiance que des partenaires comme Honda ont à l'endroit du Canada.

Félicitations une fois de plus à Messieurs Morimoto et Chenkin, ainsi qu'aux autres membres de la grande famille de Honda Canada.

J'ai bien hâte de voir les innovations que vous allez nous proposer dans les années à venir.

Je vous remercie.

J'aimerais maintenant inviter le ministre Brad Duguid [ministre du Développement économique et de la Croissance de l'Ontario] à venir sur le podium nous adresser quelques mots.

Produits connexes


Recherche d'information connexe par mot-clés
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :