Lancement du programme CodeCan

Discours

Discours prononcé par l'honorable Navdeep Bains, C.P., député
Ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique

Ottawa (Ontario)

Le 14 juin 2017

La version prononcée fait foi

Bonjour à tous.

Merci beaucoup, ministre Duncan, de cette belle présentation.

Je remercie Actua, Canada Learning Code et Kids Code Jeunesse d’avoir organisé cette activité.

À vous regarder, vous me rappelez les étudiants à qui j’enseignais à l’université.

Ils étaient plus âgés que vous, certes, mais ils aimaient apprendre et faire de nouvelles choses, tout comme vous, n’est-ce pas?

Je crois que vous êtes tous ici parce que vous aimez apprendre, à moins que ce soit parce que vos enseignants vous ont forcés à venir…

Peu importe. Ce qu’il faut savoir, c’est que l’apprentissage, surtout dans le domaine des technologies, est ce qui va vous aider à gagner votre vie plus tard.

Vos cours de sciences, de maths et de technologies vont vous aider à acquérir les compétences dont vous aurez besoin dans le futur.

Je parie que vous être nombreux à aimer les jeux vidéo. Certains d’entre vous seront peut-être un jour concepteurs de nouveaux jeux ou de nouvelles applications pour nos téléphones.

Ça, c’est formidable! Et c’est payant en plus! Ces carrières sont agréables et offrent plein de possibilités.

Et il est fort probable que certains d’entre vous créeront les emplois de l’avenir — des emplois dont on ne soupçonne même pas encore la nécessité.

Vous trouvez cela un peu difficile à imaginer? Moi aussi. Mais je sais que les devoirs de maths que l’on donne à mes filles aujourd’hui les aideront à résoudre les problèmes concrets des entreprises de demain.

En effet, la plupart des emplois aujourd’hui font appel aux compétences numériques pour résoudre des problèmes

Qu’entend-on par compétences numériques? Ce sont les compétences liées aux technologies et à leur fonctionnement. Le codage s’inscrit dans ces compétences.

Le codage permet de rassembler des éléments d’information et d’en extraire la signification.

Tout comme le soccer ou le hockey, le codage vous apprend à travailler en équipe et de façon créative à la résolution de problèmes complexes.

Le fait de posséder des compétences en codage constitue un atout. C’est un atout pour tous les jeunes Canadiens.

J’ai le grand plaisir de lancer aujourd’hui un programme pour les jeunes Canadiens comme vous.

Ce programme se nomme CodeCan.

Il permettra aux élèves de la maternelle, du primaire et du secondaire d’apprendre le codage informatique.

CodeCan aidera 500 000 jeunes Canadiens à apprendre à coder au cours des deux prochaines années.

Cinq cents enseignants de toutes les régions vont recevoir des outils et de la formation pour vous apprendre à coder.

C’est pas mal, non?

Ce programme s’adresse tant aux filles et aux jeunes femmes qu’aux garçons et aux jeunes hommes.

De fait, il faut que plus de jeunes femmes choisissent de se lancer dans les sciences, les technologies, l’ingénierie et les mathématiques.

À l’heure actuelle, moins d’une personne sur quatre qui travaille dans ces domaines est une femme.

Je crois qu’on peut faire en sorte qu’il y en ait plus.

Il faudrait plutôt que ce soit une personne sur deux, non?

Vous savez tous que le Canada a 150 ans. Un grand nombre de personnes ont contribué à faire de notre pays le pays extraordinaire qu’il est aujourd’hui. Et ce sera à votre tour d’en faire autant. C’est en usant de votre talent et en exploitant votre potentiel que le Canada continuera à se démarquer dans l’avenir.

Ce qui veut dire que nous devons inciter un plus grand nombre de jeunes filles issues de toutes sortes de familles, cultures et horizons à acquérir les compétences numériques dont elles auront besoin pour occuper les emplois de demain.

J’ai parlé de mes filles un peu plus tôt. Je considère qu’il est important qu’il y ait plus de femmes dans ces domaines, parce que je suis père de deux filles.

Elles ont six ans et neuf ans, alors elles sont juste un peu plus jeunes que vous.

Ce que je veux, c’est que mes filles — et plus de femmes — puissent atteindre les plus hauts niveaux de réussite.

Et c’est ce que je veux pour vous tous aussi.

Vous êtes nos prochains grands développeurs, ingénieurs, scientifiques et inventeurs.

Il se pourrait même que nos futurs astronautes soient parmi vous.

J’aimerais remercier au passage les enseignants et les mentors qui sont ici présents aujourd’hui.

Grâce à vous, nombre de jeunes Canadiens qui se trouvent ici aujourd’hui sont motivés à acquérir de nouvelles compétences, à se fixer de nouveaux objectifs et à poursuivre de nouveaux rêves.

En tant qu’ancien enseignant, je vous félicite de former nos jeunes esprits.

Nous le faisons parce que nous nous soucions de l’avenir des jeunes qui sont ici aujourd’hui et que nous voulons leur donner les meilleures chances possible de réussir dans la vie.

Je termine en vous invitant à continuer de travailler très fort. Exploitez votre belle curiosité et continuez d’apprendre.

Vous ferez peut-être, vous aussi, des découvertes qui vont changer le monde.

Merci.


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Please select all that apply:

Privacy statement

Thank you for your help!

You will not receive a reply. For enquiries, contact us.

Date de modification :