Le gouvernement du Canada lance une campagne interactive visant à bâtir un réseau de mentorat pour les jeunes femmes en sciences

Communiqué de presse

Pourquoi avez-vous choisi les sciences?

Le 11 février 2018 — Toronto (Ontario)

Une fille de 13 ans demande un télescope pour son anniversaire. Une adolescente rayonne de fierté après avoir remporté le concours provincial d’algèbre. Une jeune femme est impatiente d’entreprendre ses études universitaires en biologie.

Nous devons inciter un plus grand nombre de filles et de jeunes femmes comme celles-là à opter pour les sciences, la technologie, l’ingénierie et les mathématiques (STIM). Ce sont elles qui feront bénéficier notre pays d’une diversité et d’une créativité accrues.

Dans le but de bâtir un réseau de modèles à suivre et de mentorat à l’appui des jeunes femmes dans le domaine scientifique, la secrétaire parlementaire pour les Sciences et députée de London-Ouest, Kate Young, a lancé, au nom de la ministre des Sciences et ministre des Sports et des Personnes handicapées, l’honorable Kirsty Duncan, la prochaine phase de la campagne Optez pour les sciences du gouvernement du Canada. Dans le cadre de cette campagne en ligne, les femmes sont invitées à parler de leur parcours scientifique, de manière à faire profiter les nouvelles générations de jeunes femmes de leurs expériences et de susciter leur intérêt pour une carrière en recherche.

La campagne a été lancée à l’occasion de la Journée internationale des femmes et des filles de science, lors d’une table ronde tenue chez Facebook Canada. La campagne est menée en partenariat avec Actua, un organisme de bienfaisance national qui incite les jeunes à s’intéresser aux sciences. Des chefs de file canadiennes en sciences et en technologie participaient à la discussion, dont Joëlle Pineau, directrice du laboratoire de recherche sur l’intelligence artificielle FAIR de Facebook à l’Université McGill; Amber Mac, animatrice multimédia et entrepreneure en technologies établie à Toronto; et Jennifer Flanagan, présidente-directrice générale d’Actua.

En soulignant cette journée, en faisant connaître leur parcours et en exprimant leur passion pour les sciences, ces femmes, tout comme les étudiantes auxquelles elles s’adressaient, ont noué de nouvelles amitiés et jeté les bases d’un réseau qui servira d’inspiration aux femmes qui seront les chefs de file de demain en STIM.

Citations

« Je suis fière des femmes et des filles qui choisissent les sciences pour jouer un rôle transformateur dans notre monde. Nous devons célébrer leurs réalisations, nourrir leur soif de découverte et parler de leur cheminement pour que d’autres femmes et filles constatent à quel point un avenir radieux est à leur portée dans le domaine scientifique. Je leur offre mes meilleurs vœux de réussite à l’occasion de la Journée internationale des femmes et des filles de science. »
— La ministre des Sciences et ministre des Sports et des Personnes handicapées, l’honorable Kirsty Duncan

« C’est un honneur de souligner cette journée et d’écouter les paroles de femmes exceptionnelles qui dirigeront notre pays avec assurance au cours des années à venir. Nous voulons donner à un plus grand nombre de femmes l’inspiration nécessaire pour se tourner vers une carrière en sciences. Ainsi, nous bâtirons pour le Canada un avenir meilleur, plus radieux et plus inclusif. »
— La secrétaire parlementaire pour les Sciences, Kate Young

« Il faut un village pour élever un enfant, et il faut une communauté entière pour mettre en valeur le rôle croissant que les femmes jouent en matière de STIM et pour inciter les jeunes filles à suivre la voie que les femmes ont tracée. Tout au long de mon parcours, j’ai eu le privilège de croiser des gens qui m’ont ouvert les yeux quant aux possibilités qui m’étaient offertes, et je trouve encourageant que des initiatives comme la campagne Optez pour les sciences motivent un plus grand nombre de femmes et de filles à se tourner vers des études et une carrière en STIM. »
— Joëlle Pineau, directrice du laboratoire de recherche sur l’intelligence artificielle FAIR de Facebook à Montréal et professeure adjointe et boursière William Dawson à l’Université McGill

« Nous soulignons aujourd’hui les nombreux progrès réalisés par les femmes et les filles dans les domaines des STIM. Il faut poursuivre nos efforts afin de changer la perception selon laquelle les filles doivent s’adapter pour faire leur place en STIM; il s’agit plutôt de modifier le contexte et la culture pour les rendre plus accueillants aux perspectives critiques des filles et des femmes. »
— La présidente-directrice générale d’Actua, Jennifer Flanagan

Faits en bref

  • En février 2017, le gouvernement du Canada a lancé la campagne numérique Optez pour les sciences dans le but d’inciter un plus grand nombre de jeunes femmes à choisir une carrière en STIM.

  • Les deux premières phases de la campagne ont connu un grand succès :

                 o   Les publicités numériques ont été diffusées plus de 2 millions de fois et ont joint quelque 520 000 Canadiens; en outre, 108 000 personnes ont réagi aux publicités, formulé des commentaires ou partagé le contenu.

                  o   Une affiche numérique à l’intention des parents et des enseignants visant à faire la promotion du rôle des femmes en STIM et de la participation autochtone dans ces domaines a été téléchargée plus de 900 fois.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Suivez la ministre Duncan sur les médias sociaux.
Twitter : @MindesSciences
Instagram : mindessciences

Ann Marie Paquet
Attachée de presse
Cabinet de la ministre des Sciences
613-291-2692
ann-marie.paquet@canada.ca

Relations avec les médias
Innovation, Sciences et Développement économique Canada
343-291-1777
ic.mediarelations-mediasrelations.ic@canada.ca


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :