La ministre Ng a rencontré des femmes entrepreneures au Yukon et en Colombie-Britannique

Communiqué de presse

Le gouvernement du Canada investit 2 milliards de dollars pour doubler le nombre d’entreprises appartenant à des femmes d’ici 2025

Le 8 mars 2019 — Vancouver (Colombie-Britannique)

Le gouvernement du Canada favorise l’autonomisation économique des femmes grâce à la Stratégie pour les femmes en entrepreneuriat, la première en son genre, qui est dotée d’une enveloppe de 2 milliards de dollars et dont l’objectif est de doubler le nombre d’entreprises appartenant à des femmes d’ici 2025.

Cette semaine, pour souligner la Journée internationale des femmes, la ministre de la Petite Entreprise et de la Promotion des exportations, l’honorable Mary Ng, a rencontré des femmes entrepreneures du Yukon et de la Colombie-Britannique pour parler des mesures de soutien que le gouvernement du Canada met à la disposition des femmes qui souhaitent lancer ou développer une entreprise et accéder à de nouveaux marchés.

Le 6 mars, la ministre Ng et le député du Yukon, Larry Bagnell, ont participé à une table ronde avec des entrepreneures à YuKonstruct (anglais), à Whitehorse. Par la suite, la ministre Ng a annoncé que Lumel Studios (anglais) obtiendra une subvention au titre du Fonds pour les femmes en entrepreneuriat. La ministre Ng a terminé la journée en participant à une discussion informelle avec des propriétaires d’entreprise de la région, dont des membres de la Chambre de commerce du Yukon (anglais), de la Chambre de commerce de Whitehorse (anglais) et de la Chambre de commerce des Premières Nations du Yukon (anglais).

Le 7 mars, la ministre Ng s’est rendue à Vancouver, à Surrey et à Richmond. Sa première activité de la journée a été une discussion informelle avec des propriétaires de petite entreprise, organisée par la Fleetwood Business Improvement Association (anglais). Ensuite, elle a rencontré des entrepreneures avant la cérémonie de remise des prix des femmes d’affaires influentes de 2019 (anglais). La ministre Ng a terminé la journée en participant à une discussion d’experts sur les femmes, les technologies et les affaires organisée par UrbanLogiq (anglais) dans le cadre de la Journée internationale des femmes.

Le 8 mars, la ministre Ng a célébré la Journée internationale des femmes à la Chambre de commerce de Tri-Cities (anglais), à Coquitlam, en compagnie de dirigeantes d’entreprise dans le cadre d’un événement organisé pour l’occasion (anglais). La ministre Ng a également visité des petites entreprises dirigées par des femmes au cours de la journée.

La Stratégie pour les femmes en entrepreneuriat complète les efforts du gouvernement du Canada pour promouvoir l’égalité des sexes en s’attaquant à l’équité salariale, en instaurant des services de garde d’enfants plus abordables et en mettant fin à la violence fondée sur le sexe. 

Citations

« Notre gouvernement est d’avis que l’autonomisation économique des femmes n’est pas seulement la bonne chose à faire, mais qu’elle est également profitable. C’est pourquoi nous avons lancé la Stratégie pour les femmes en entrepreneuriat, qui vise à doubler le nombre d’entreprises détenues par des femmes en faisant en sorte qu’elles aient un meilleur accès aux sources de financement, aux réseaux et aux conseils. C’est un investissement judicieux qui aura des retombées socioéconomiques positives. »
— La ministre de la Petite Entreprise et de la Promotion des exportations, l’honorable Mary Ng

« Les entreprises d’ici pourront bientôt saisir de nouvelles occasions de développement et de croissance qui seront créées par l’arrivée du service de transport en commun rapide dans notre collectivité. Nous stimulons une économie locale déjà forte, et notre gouvernement compte d’excellents partenaires comme la Fleetwood Business Improvement Association, la Ville de Surrey et TransLink, ce qui lui permettra de maximiser les possibilités futures. »
— Le député de Fleetwood-Port Kells, Ken Hardie 

« Les petites entreprises sont le cœur de notre économie, mais seulement 16 % d’entre elles sont dirigées ou détenues par des femmes. C’est pourquoi le gouvernement du Canada investit dans la toute première Stratégie pour les femmes en entrepreneuriat, qui vise à doubler le nombre d’entreprises appartenant à des femmes à l’horizon 2025. Ainsi, les entreprises dans notre communauté pourront se développer et prendre de l’expansion, et les femmes qui souhaitent se lancer en affaires auront un meilleur accès aux capitaux, aux conseils et aux services de soutien contribuant à réduire l’écart entre les sexes. »
— Le député de Coquitlam-Port Coquitlam, Ron McKinnon

« Les dirigeantes d’entreprise et les entrepreneures du Yukon font une contribution formidable à notre économie au quotidien. Cette subvention aidera une entreprise d’ici à devenir encore plus prospère en lui permettant de prendre de l’expansion et d’étendre son marché actuel. Le fait d’investir directement dans des entreprises dirigées par des femmes est une décision avisée et stratégique, et je félicite Lumel Studios de saisir de nouvelles occasions. »
— Le député du Yukon, l’honorable Larry Bagnell

Faits en bref

  • La Stratégie pour les femmes en entrepreneuriat (SFE), qui est assortie d’une enveloppe de près de 2 milliards de dollars, aidera les femmes à démarrer et à faire croître leur entreprise en améliorant leur accès aux sources de financement, aux talents, aux réseaux et à l’expertise dont elles ont besoin. 

  • La Stratégie aidera le gouvernement à atteindre son objectif de doubler le nombre d’entreprises détenues majoritairement par des femmes d’ici 2025.

  • Les programmes de la SFE sont complémentaires aux initiatives globales du gouvernement visant à aider les femmes, notamment celles touchant la parité salariale, les congés parentaux souples et les services abordables de garde d’enfants

  • La promotion de l’égalité des sexes pourrait graduellement ajouter 150 milliards de dollars au produit intérieur brut du Canada d’ici 2026.

  • Moins de 16 % des petites et moyennes entreprises (PME) au Canada sont détenues majoritairement par des femmes.

  • Seulement 8,4 % des PME détenues majoritairement par des femmes font de l’exportation, comparativement à 12,8 % des PME détenues majoritairement par des hommes.

  • Selon le rapport de 2015-2016 sur les femmes en entrepreneuriat du Global Entrepreneurship Monitor Canada, le pays affichait en 2016 le taux le plus élevé de femmes participant aux premiers stades du démarrage d’entreprises (13,3 %) et se situait au cinquième rang concernant la proportion d’entreprises à propriété féminine parmi les économies comparables axées sur l’innovation.

Liens connexes

Personnes-ressources

Suivez Innovation, Sciences et Développement économique Canada sur Twitter : @ISDE_CA

Suivez Entreprises Canada sur les réseaux sociaux pour en savoir plus sur le monde des affaires : TwitterFacebook

Mallory Clyne
Directrice des communications
Cabinet de la ministre de la Petite Entreprise et de la Promotion des exportations
343-291-3553

Relations avec les médias
Innovation, Sciences et Développement économique Canada
343-291-1777
ic.mediarelations-mediasrelations.ic@canada.ca


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :