La ministre Ng annonce un investissement qui bénéficiera aux femmes entrepreneures

Communiqué de presse

Le gouvernement du Canada investit dans des écosystèmes nationaux de soutien afin d’aider plus de femmes entrepreneures à réussir

Le 15 avril 2019 – Toronto (Ontario)

La participation entière et égale des femmes à l’économie est essentielle à la compétitivité du Canada, car, quand les femmes réussissent, tout le monde en sort gagnant.

Le gouvernement du Canada favorise l’autonomisation économique des femmes par l’entremise de la Stratégie pour les femmes en entrepreneuriat (SFE). Cette stratégie, qui est la première en son genre, est dotée d’une enveloppe de 2 milliards de dollars et a pour objectif de doubler le nombre d’entreprises appartenant à des femmes d’ici 2025.

Aujourd’hui, la ministre de la Petite Entreprise et de la Promotion des exportations du Canada, l’honorable Mary Ng, a participé à un événement organisé par SheEO (anglais) et les membres du Portail de connaissances pour les femmes en entrepreneuriat.

La ministre Ng a annoncé l’octroi d’un financement pouvant aller jusqu’à 2,5 millions de dollars, au titre du Fonds pour l’écosystème de la SFE, à SheEO, un organisme qui investit dans des entreprises dirigées par des femmes.

Après l’annonce, la ministre Ng a participé à un groupe de discussion en compagnie de Wendy Cukier, professeure, Entrepreneuriat et stratégie, à l’École de gestion Ted Rogers (anglais); de Nadia Hamilton, fondatrice de Magnusmode (anglais); et de Vicki Saunders, fondatrice de SheEO. Les participantes ont discuté de la façon dont les données pourraient être utilisées comme outil pour favoriser l’entrepreneuriat au féminin.

Pour clore la journée, la ministre Ng s’est jointe au député de Beaches-East York, Nate Erskine-Smith, et à la députée de Toronto-Danforth, Julie Dabrusin, afin d’annoncer l’octroi d’un financement pouvant aller jusqu’à 100 000 $ à Little Robot Friends Inc., au titre du Fonds pour les femmes en entrepreneuriat. Cette entreprise locale dirigée par une femme crée des jouets servant à enseigner le codage aux enfants.

La Stratégie pour les femmes en entrepreneuriat s’ajoute aux mesures prises par le gouvernement du Canada pour promouvoir l’égalité des sexes, notamment pour résoudre la question de l’équité salariale, réduire le coût des services de garde d’enfants et mettre fin à la violence fondée sur le sexe.

Citations

« Notre gouvernement est d’avis que l’autonomisation économique des femmes est non seulement la bonne chose à faire, mais qu’elle est également profitable. C’est pourquoi nous avons lancé la Stratégie pour les femmes en entrepreneuriat, qui vise à doubler le nombre d’entreprises détenues par des femmes en faisant en sorte qu’elles aient un meilleur accès aux sources de financement, aux réseaux et aux conseils. C’est un investissement judicieux qui aura des retombées socioéconomiques positives. »
– La ministre de la Petite Entreprise et de la Promotion des exportations, l’honorable Mary Ng

« La Stratégie pour les femmes en entrepreneuriat est un élément clé du plan gouvernemental qui vise à renforcer et à faire croître l’économie. Le Fonds pour l’écosystème de la Stratégie pour les femmes en entrepreneuriat dotera les organismes sans but lucratif des ressources nécessaires pour appuyer les femmes entrepreneures alors qu’elles font prendre de l’expansion à leur entreprise et crée de bons emplois pour la classe moyenne. »
– Le ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique, l’honorable Navdeep Bains

« La nouvelle approche adoptée par le gouvernement pour financer des organismes mettant sur pied de solides écosystèmes destinés à accroître l’incidence des femmes entrepreneures est unique en son genre et tombe à point. C’est un modèle pour le reste du monde. SheEO est heureux de faire partie intégrante de cette stratégie et de tirer son inspiration de la vision de la ministre Ng, qui consiste à favoriser la croissance économique du Canada et l’exportation des innovations des Canadiennes partout dans le monde. »
– La fondatrice de SheEO, Vicki Saunders

« Le financement octroyé aujourd’hui à SheEO par le gouvernement du Canada contribuera à éliminer les obstacles auxquels les femmes entrepreneures disent se heurter et à accélérer la croissance des entreprises dirigées par des femmes. Nous espérons poursuivre notre collaboration avec SheEO par l’intermédiaire du Portail de connaissances pour les femmes en entrepreneuriat en vue de cerner les travaux de recherche pertinents ainsi que de faire avancer et de mettre à profit la recherche, d’établir un réseau de réseaux destiné à accroître la diversité des femmes entrepreneures au Canada et de mettre en place un écosystème d’innovation inclusif. »
– La fondatrice du Diversity Institute et professeure, Entrepreneuriat et stratégie, à l’Université Ryerson, Wendy Cukier

Faits en bref

  • La Stratégie pour les femmes en entrepreneuriat (SFE), qui est assortie d’une enveloppe de près de 2 milliards de dollars, aidera les femmes à démarrer et à faire croître leur entreprise en améliorant leur accès aux sources de financement, aux talents, aux réseaux et à l’expertise dont elles ont besoin.

  • La Stratégie aidera le gouvernement à atteindre son objectif de doubler le nombre d’entreprises détenues majoritairement par des femmes d’ici 2025.

  • Les programmes de la SFE sont complémentaires aux initiatives globales du gouvernement visant à aider les femmes, notamment celles touchant la parité salariale, les congés parentaux souples et les services abordables de garde d’enfants

  • La promotion de l’égalité des sexes pourrait graduellement ajouter 150 milliards de dollars au produit intérieur brut du Canada d’ici 2026.

  • Moins de 16 % des petites et moyennes entreprises (PME) au Canada sont détenues majoritairement par des femmes.

  • Seulement 8,4 % des PME détenues majoritairement par des femmes font de l’exportation, comparativement à 12,8 % des PME détenues majoritairement par des hommes.

  • Selon le rapport de 2015-2016 sur les femmes en entrepreneuriat du Global Entrepreneurship Monitor Canada, le pays affichait en 2016 le taux le plus élevé de femmes participant aux premiers stades du démarrage d’entreprises (13,3 %) et se situait au cinquième rang concernant la proportion d’entreprises à propriété féminine parmi les économies comparables axées sur l’innovation.

Liens connexes

Personnes-ressources

Mallory Clyne
Directrice des communications
Cabinet de la ministre de la Petite Entreprise et de la Promotion des exportations
mallory.clyne@canada.ca

Relations avec les médias
Innovation, Sciences et Développement économique Canada
343-291-1777
ic.mediarelations-mediasrelations.ic@canada.ca

Restez branchés

Restez branchésSuivez Innovation, Sciences et Développement économique Canada sur Twitter : @ISDE_CA
Suivez Entreprises Canada sur les réseaux sociaux pour en savoir plus sur le monde des affaires : Twitter, Facebook



Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :