Aperçu du projet RE-ORG – Musée et Fondation du patrimoine de l’Île-du-Prince-Édouard et Association des musées communautaires de l’Île du Prince Édouard

Le Musée et la Fondation du patrimoine de l’Île-du-Prince-Édouard (en anglais seulement) et l’Association des musées communautaires de l’Île-du-Prince-Édouard ont participé au programme de formation RE-ORG : Canada (Atlantique) en 2015-2016. Leur collection mixte comprend 90 000 objets mis en réserve sur 488 m²; 2 250 de ces objets faisaient partie du projet RE-ORG.

Responsables du projet : Jason MacNeil et Lesley Caseley

Principaux défis dans les réserves

Vue de la réserve principale montrant l’encombrement des allées et des unités avant RE-ORG

© Photo offerte par le Musée et la Fondation du patrimoine de l’Île-du-Prince-Édouard
Figure 1. Avant RE-ORG : vue générale de la réserve principale, montrant l’encombrement général des allées et des unités.

Vue de la réserve principale montrant comment les textiles plats étaient entreposés avant RE-ORG.

© Photo offerte par le Musée et la Fondation du patrimoine de l’Île-du-Prince-Édouard
Figure 2. Avant RE-ORG : vue générale de la réserve principale, montrant comment les textiles plats étaient entreposés.

L’entreposage des textiles plats montrant des étagères surchargées contenant des courtepointes avant RE-ORG

© Photo offerte par le Musée et la Fondation du patrimoine de l’Île-du-Prince-Édouard
Figure 3. Avant RE-ORG : vue détaillée de l’entreposage des textiles plats, montrant des étagères surchargées contenant des courtepointes. Il est difficile d’accéder à la collection et de l’inspecter.

Tiroirs surchargés contenant des chapeaux avant RE-ORG

© Photo offerte par le Musée et la Fondation du patrimoine de l’Île-du-Prince-Édouard
Figure 4. Avant RE-ORG : tiroirs surchargés contenant des chapeaux. Il est difficile d’accéder aux objets en toute sécurité, et la pression exercée sur les matériaux peut provoquer des déformations.

Réserve des textiles montrant comment les textiles enroulés et les vêtements étaient placés avant RE-ORG

© Photo offerte par le Musée et la Fondation du patrimoine de l’Île-du-Prince-Édouard
Figure 5. Avant RE-ORG : réserve des textiles; la photo montre comment les textiles enroulés et les vêtements étaient placés ou suspendus partout où il y avait de la place.

Détails du projet

En un an, le Musée et la Fondation du patrimoine de l’Île-du-Prince-Édouard ainsi que l’Association des musées communautaires de l’Île-du-Prince-Édouard ont réussi à apporter les améliorations suivantes à leurs réserves :

En résumé, 197 grands textiles plats et 157 tiroirs ou boîtes de textiles ont été relocalisés. En outre, le nouvel emplacement de chaque objet a été mis à jour dans la base de données.

Installation de nouveaux rayonnages compacts pendant RE-ORG

© Photo offerte par le Musée et la Fondation du patrimoine de l’Île-du-Prince-Édouard
Figure 6. Pendant RE-ORG : installation de nouveaux rayonnages compacts.

Rangement des textiles dans des boîtes placées sur les nouveaux rayonnages compacts dans la réserve générale après RE-ORG

© Photo offerte par le Musée et la Fondation du patrimoine de l’Île-du-Prince-Édouard
Figure 7. Après RE-ORG : rangement des textiles dans des boîtes placées sur les nouveaux rayonnages compacts dans la réserve principale.

Roulage de textiles plats en préparation de leur rangement dans un système d’entreposage permettant d’enrouler et de suspendre les textiles pendant RE-ORG

© Photo offerte par le Musée et la Fondation du patrimoine de l’Île-du-Prince-Édouard
Figure 8. Pendant RE-ORG : roulage de textiles plats en préparation de leur rangement dans un système d’entreposage permettant d’enrouler et de suspendre les textiles.

Rangement des textiles enroulés dans la réserve des textiles après RE-ORG

© Photo offerte par le Musée et la Fondation du patrimoine de l’Île-du-Prince-Édouard
Figure 9. Après RE-ORG : rangement des textiles enroulés dans la réserve des textiles.

Panneau perforé reconverti pour le rangement d’objets longs et fins après RE-OR

© Photo offerte par le Musée et la Fondation du patrimoine de l’Île-du-Prince-Édouard
Figure 10. Après RE-ORG : panneau perforé reconverti et fixé à l’arrière des armoires et servant à ranger des objets longs et fins.

Le projet a été réalisé en neuf mois par quatre membres de l’équipe tout au plus pendant les phases 1 à 3 et par sept membres de l’équipe tout au plus pendant la phase 4 (tableau 1 et figure 11).

Tableau 1 : Calendrier et répartition des phases du projet
Phase du projet RE-ORG Nombre de semaines et de mois nécessaires Nombre de membres de l’équipe
1. Avant de commencer 2 semaines 3
2. Rapport sur l’état des réserves 4 semaines 3
3. Plan d’action pour les réserves 6 semaines 4
4. Mise en œuvre de la réorganisation 6 mois 7
Équipe du projet RE-ORG au Musée et Fondation du patrimoine de l’Île-du-Prince-Édouard

© Photo offerte par le Musée et la Fondation du patrimoine de l’Île-du-Prince-Édouard
Figure 11. Équipe du projet RE-ORG.

Le projet RE-ORG a coûté 66 580 $. Plus de la moitié de cette somme a été allouée au temps de travail du personnel et aux services externes, et moins du quart du budget a servi à acheter des outils et des meubles de rangement. En outre, le Musée et la Fondation du patrimoine de l’Île-du-Prince-Édouard a réussi à obtenir une subvention de 10 000 $ par l’intermédiaire du Programme d’aide aux musées ainsi que 12 610 $ provenant d’autres sources.

Tableau 2 : Répartition du budget
Poste budgétaire Coût ($ CA)
Temps du personnel 26 956
Outils, fournitures et matériaux 6 235
Meubles de rangement 9 363
Services externes (par exemple, entrepreneurs) 24 026
Coût total du projet 66 580

Selon l’Outil d’autoévaluation pour les réserves (Version PDF) de RE-ORG, le Musée et la Fondation du patrimoine de l’Île-du-Prince-Édouard a apporté des améliorations dans les quatre sphères du projet, soit Gestion, Bâtiment et espace, Collection et Mobilier et petit équipement.

Les résultats présentés dans le tableau 3 montrent que les améliorations les plus importantes ont été apportées dans la sphère Mobilier et petit équipement, avec 39 % d’amélioration (figure 12).

Tableau 3 : Résultats de l’autoévaluation pour la réserve
Sphère du projet RE-ORG Score (avant) Score (après)
Gestion (sur un total de 42 points) 19 24
Bâtiment et espace (sur un total de 54 points) 21 37
Collection (sur un total de 51 points) 27 44
Mobilier et petit équipement (sur un total de 33 points) 16 29
Graphique illustrant le pourcentage d’amélioration des scores tirés de l’outil d’autoévaluation du projet RE-ORG pour le Musée et la Fondation du patrimoine de l’Île-du-Prince-Édouard, détails ci-dessous

© Gouvernement du Canada, Institut canadien de conservation. ICC 132794-0057
Figure 12. Graphique illustrant le pourcentage d’amélioration en fonction du score tiré de l’outil d’autoévaluation du projet RE-ORG. On établit le pourcentage en comparant les scores avant et après le projet de réorganisation des réserves.

Description de la figure 12
Sphère du projet RE-ORG Pourcentage d’amélioration
Gestion 17 %
Bâtiment et espace 30 %
Collection 31 %
Mobilier et petit équipement 39 %

Leçons apprises

Selon l’expérience du Musée et de la Fondation du patrimoine de l’Île-du-Prince-Édouard, voici ce qui devrait être pris en compte dans les futurs projets RE-ORG :

Ressources additionnelles

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :