La ministre Gould sollicite la rétroaction de la population canadienne sur les débats des chefs de partis politiques

Communiqué de presse

Ottawa, le 11 janvier 2018 – Conscient du fait que la santé et le bien-être de notre démocratie passe par un électorat bien informé et mobilisé, le gouvernement du Canada tient à solliciter les commentaires et les recommandations de la population canadienne sur la création d’une commission ou d’un poste de commissaire indépendant chargé d’organiser les débats des chefs des partis politiques fédéraux en prévision des élections de 2019.

Pour faire honneur aux engagements contenus dans la lettre de mandat qu’elle a reçue du premier ministre, l’honorable Karina Gould, ministre des Institutions démocratiques, a lancé des consultations sous plusieurs formes afin de sonder la population sur cette question :

  • Les membres du public sont invités à transmettre leurs commentaires en ligne jusqu’au 9 février 2018.

  • Au cours d’une série de tables rondes qui se tiendront dans des établissements d’enseignement un peu partout au pays, la ministre Gould et le secrétaire parlementaire Andy Fillmore écouteront les dirigeants des médias, du milieu universitaire et de groupes d’intérêt public. Ces discussions seront animées par l’Institut de recherche en politiques publiques (IRPP).

  • En novembre, le Comité permanent de la procédure et des affaires de la Chambre a entrepris une étude sur la création d’un poste de commissaire indépendant responsable des débats des chefs.

Les renseignements recueillis pendant ces consultations orienteront la prise de décisions stratégiques. L’objectif consiste à créer une commission ou un poste de commissaire indépendant avant la prochaine campagne électorale fédérale.


Citations

« Les débats des chefs donnent à la population une occasion d’en apprendre davantage sur les politiques et la personnalité de ceux et celles qui aspirent à diriger notre pays. Ces débats et les discussions qu’ils peuvent engendrer au sein de la population représentent des éléments importants de notre démocratie. Je me réjouis à la perspective d’entendre les commentaires des citoyens sur le meilleur moyen de veiller à ce que les débats soient organisés et répartis de façon impartiale et accessibles au plus grand nombre de personnes possible. »
‑ L’honorable Karina Gould, ministre des Institutions démocratiques

Faits en bref

  • Le premier débat télévisé des chefs des partis fédéraux a eu lieu en 1968.

  • En 1979, les débats des chefs avaient attiré 7,5 millions de téléspectateurs, soit près de la moitié de la population anglophone du pays.

  • Lors de la campagne électorale de 2015, les cotes d’écoute enregistrées pour les débats en langue française et en langue anglaise étaient sensiblement inférieures à celles des débats de 2006, de 2008 et de 2011.

  • Dans les semaines à venir, la ministre Gould et le secrétaire parlementaire Fillmore tiendront des tables rondes avec des intervenants à Halifax, à Montréal, à Toronto, à Winnipeg et à Vancouver.

  • Dans la lettre de mandat qu’elle a reçue du premier ministre, la ministre Gould s’est vu confier la tâche de « présenter des options pour créer un poste de commissaire indépendant chargé d’organiser les débats des chefs des partis politiques lors des futures campagnes électorales fédérales, avec le mandat d’améliorer les connaissances des Canadiens et des Canadiennes en ce qui concerne les partis, leurs chefs et leurs positions stratégiques. »

Liens connexes

Personnes-ressources

Pour en savoir davantage, les médias sont priés de communiquer avec :
Dan Lindenas
Directeur des Affaires parlementaires
Cabinet de la ministre des Institutions démocratiques
613-995-0308

Relations avec les médias
Bureau du Conseil privé
613-957-5420

Restez branché

Suivez-nous sur Twitter et Facebook.


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Please select all that apply:

Thank you for your help!

You will not receive a reply. For enquiries, contact us.

Date de modification :