Le gouvernement canadien investit dans la recherche sur les opioïdes, qui permettra de sauver des vies

Communiqué de presse

Une subvention de 7,5 millions de dollars financera la recherche sur la prévention des surdoses d’opioïdes et le traitement de la dépendance aux opioïdes

14 septembre 2017 – Ottawa (Ontario) – Instituts de recherche en santé du Canada

La hausse des surdoses et des décès apparemment liés à la consommation d’opioïdes constitue une crise de santé publique d’envergure nationale. Le gouvernement du Canada a reconnu l’existence de cette crise et en a fait l’une de ses principales priorités. En effet, selon les données récentes, il y aurait eu 2 816 décès vraisemblablement liés aux opioïdes au Canada en 2016. Alors que le gouvernement entreprend des mesures urgentes pour prévenir ces décès évitables, il reconnaît également la nécessité d’approfondir la recherche afin de guider les politiques gouvernementales pour contrer cette crise.

Aujourd’hui, l’honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre de la Santé, a annoncé un investissement de 7,5 millions de dollars de la part des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC). Cet investissement vise à soutenir les interventions de recherche pratique pour la prévention des surdoses d’opioïdes, le traitement des personnes qui sont aux prises avec une dépendance aux opioïdes et la réduction des effets néfastes. Il permettra d’améliorer la mise au point de pratiques fondées sur des données probantes qui pourront être utiles aux personnes qui luttent contre cette crise sur le terrain, tout en offrant un meilleur accès aux interventions dans l’ensemble du Canada. L’investissement offrira des occasions valables d’améliorer les efforts en cours au sein des collectivités.

L’Initiative canadienne de recherche sur l’abus de substances (ICRAS) utilisera cette subvention pour étudier les meilleures méthodes favorisant l’intégration des interventions fondées sur des données probantes dans un contexte pratique. Ce programme national sera axé sur les interventions qui présentent un fort potentiel de réduction des effets néfastes associés à l’utilisation des opioïdes, et ce, à la fois pour les individus et les populations.

L’ICRAS est un réseau pancanadien comptant environ 500 chercheurs, fournisseurs de services, décideurs politiques et personnes ayant une expérience concrète qui se consacrent à la recherche et à l’application des interventions fondées sur des données probantes dans la pratique clinique, dans la prévention communautaire, dans la réduction des effets néfastes et dans l’adaptation du système de santé.

La subvention sera répartie uniformément entre les quatre pôles de l’ICRAS situés en Colombie-Britannique, dans les Prairies, en Ontario et dans l’est du Canada (Québec et provinces maritimes). L’ICRAS effectuera des consultations exhaustives auprès de ses membres afin de s’assurer que la subvention a une portée maximale.

Plus précisément, le programme de recherche sera axé sur les points suivants :

  • Étendre les interventions de santé publique, par exemple par la création de services de consommation sécuritaire et la délivrance de naloxone;
  • Optimiser les traitements des troubles liés à l’utilisation d’opioïdes (par exemple, les médicaments administrés par voie orale ou par injection);
  • Améliorer la base de données probantes servant à la prise en charge de l’effet de sevrage et aux options de traitement de réhabilitation;
  • Collaborer avec les intervenants pour mettre au point de nouvelles approches d’intervention qui répondent aux besoins des populations à haut risque.

Citations

« La prévention des décès attribuables aux surdoses d’opioïdes et l’assistance aux personnes qui sont aux prises avec des troubles liés à l’utilisation des opioïdes font partie de mes principales priorités à titre de ministre de la Santé. Pour mettre un terme à cette crise de santé publique, nous devons travailler ensemble, faire preuve de compassion et mettre en place des interventions qui s’appuient solidement sur des preuves scientifiques. Le financement de la recherche que nous avons annoncé aujourd’hui nous aidera à constituer cette base de données probantes. »

L’honorable Ginette Petitpas Taylor
Ministre de la Santé

« L’investissement annoncé aujourd’hui accélérera la mise au point et l’adoption d’interventions fondées sur la science qui permettront de prévenir les décès attribuables aux surdoses, d’offrir un traitement efficace aux personnes qui sont aux prises avec une dépendance aux opioïdes et de rejoindre les populations les plus à risque. »

Dr Samuel Weiss
Directeur scientifique de l'Institut des neurosciences, de la santé mentale et des toxicomanies

Faits en bref

  • Le gouvernement canadien jouera un rôle de premier plan dans la lutte contre la crise des opioïdes en faisant appel à tous les outils disponibles, notamment :

    • En offrant un nouvel investissement de 100 millions de dollars sur 5 ans ainsi qu’un autre investissement continu de 22,7 millions de dollars, lesquels soutiendront les mesures nationales associées à la Stratégie canadienne sur les drogues et autres substances, comme l’annonçait le budget de 2017;
    • En apportant des modifications législatives qui contribueront à la réduction des effets néfastes (par exemple, rationaliser le processus de demande de centre de consommation supervisés);
    • En faisant en sorte que la naloxone soit offerte sans ordonnance et en accélérant le processus d’approbation de la version en vaporisateur nasal afin qu’elle soit offerte au Canada;
    • En permettant l’importation de médicaments qui répondent aux besoins immédiats et urgents en matière de santé publique, mais qui ne sont pas encore autorisés au Canada;
    • En adoptant la Loi sur les bons samaritains secourant les victimes de surdose, qui offre une certaine protection juridique aux personnes qui appellent les services d’urgence en cas de surdose;
    • En investissant plus de 350 millions de dollars chaque année dans les programmes communautaires qui visent à répondre aux besoins en matière de santé mentale des communautés des Premières Nations et des Inuits.

Produits connexes

Personnes-ressources

Yves-Alexandre Comeau
Cabinet de l’honorable Ginette Petitpas Taylor
Ministre de la Santé
613-957-0200

Relations avec les médias
Instituts de recherche en santé du Canada
613-941-4563
relationsaveclesmedias@cihr-irsc.gc.ca

Les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) savent que la recherche a le pouvoir de changer des vies. En tant qu’organisme fédéral chargé d’investir dans la recherche en santé, ils collaborent avec des partenaires et des chercheurs pour appuyer les découvertes et les innovations qui améliorent la santé de la population et le système de soins du Canada.


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :