Le gouvernement du Canada investit 26 millions de dollars pour éviter que les patients tombent dans l’oubli

Communiqué de presse

19 juillet 2019 — Edmonton (Alberta) — Instituts de recherche en santé du Canada

En naviguant dans les méandres du système de soins de santé, les patients doivent régulièrement changer de fournisseur ou d’établissement, par exemple lors d’un transfert de prise en charge de la chirurgie à la réadaptation, ou des soins pour adolescents aux soins pour adultes. Ces transferts, aussi appelés « transitions dans les soins », constituent des moments charnières où les patients sont les plus vulnérables aux erreurs pouvant présenter un risque pour leur santé et leur bien-être.

Au cours des deux dernières années, environ 30 % des patients canadiens ont constaté un manque de coordination lors d’une transition dans les soins, comme l’omission de transmettre des renseignements ou la communication de renseignements contradictoires par différents fournisseurs.

Pour remédier à cette situation, l’honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre de la Santé, a annoncé aujourd’hui un investissement de 26 millions de dollars du gouvernement du Canada ainsi qu’une somme supplémentaire de 6,3 millions de dollars de la part d’organismes partenaires. Ce financement provient de l’initiative Transitions dans les soins, qui finance des équipes de recherche de partout au Canada pour trouver les moyens d’améliorer le sort des patients, d’appuyer la mise en œuvre des innovations en santé, de transmettre des données et d’effectuer des évaluations à caractère scientifique.

La ministre a fait l’annonce de cet investissement lors de sa visite des installations de recherche de l’Université de l’Alberta. Au cours de sa visite, elle a rencontré deux équipes de chercheurs qui reçoivent collectivement plus de 1,6 million de dollars dans le but d’améliorer la qualité des soins de longue durée de la population albertaine aux prises avec une lésion médullaire ou une cardiopathie congénitale.

Grâce à l’appui supplémentaire des partenaires, y compris de l’organisme Alberta Innovates, le gouvernement du Canada adoptera une approche concertée pour trouver des solutions novatrices qui assureront un continuum de soins de santé de grande qualité et fondés sur des données probantes pour les patients, leur famille et leurs aidants au sein de notre système de soins de santé. 

Citations

« Presque tous les Canadiens et Canadiennes vivront un jour ou l’autre une transition dans les soins, soit en tant que patient, soignant ou membre de la famille. Cet important investissement permettra de combler les lacunes et d’assurer un transfert de prise en charge plus harmonieux, favorisant ainsi un système de soins de santé sécuritaire et efficace. »

L’honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre de la Santé

« Notre gouvernement fait des investissements majeurs pour s'assurer que notre système de soins de santé répond aux besoins des Edmontoniens d'aujourd'hui et qu'il demeure une source de fierté pour tous les Canadiens dans les années à venir. Une transition plus facile entre les différentes parties du système permettra aux gens de rester en meilleure santé et les aidera à récupérer. Je suis particulièrement fier que deux de ces équipes de recherche viennent de notre propre Université de l'Alberta. L'annonce d'aujourd'hui signifie de meilleurs soins pour les familles ici en Alberta et partout au Canada. »

L'honorable Amarjeet Sohi, Ministre des Ressources naturelles

« Compte tenu de la structure du système de soins de santé canadien, plusieurs patients doivent recevoir leurs services de santé de différents fournisseurs à divers endroits, ce qui finit par entraîner plusieurs transitions. Cette initiative a pour but de favoriser la santé et le bien-être de la population canadienne en soutenant la recherche visant à optimiser les résultats sur la santé des personnes qui vivent une transition dans les soins. Cet investissement ne serait pas possible sans le soutien et la participation des précieux partenaires des IRSC. »

Dr Brian H. Rowe, directeur scientifique, Institut de la santé circulatoire et respiratoire des IRSC

Faits en bref

  • Lorsque les patients passent d’un milieu de soins à un autre, par exemple de l’hôpital à un établissement de soins spécialisés ou de longue durée, un centre de réadaptation ou leur domicile, leur santé peut en être compromise par une mauvaise communication et un changement de responsabilités.

  • Une transition dans les soins peut être liée à l’âge (p. ex. le passage aux soins à domicile), à un changement de l’état de santé (p. ex. la transition vers la réadaptation) ou à un besoin d’obtenir des soins particuliers (p. ex. pour les personnes des régions éloignées ou rurales devant se rendre en ville).

  • Plusieurs partenaires financent cette initiative de recherche.

    • Les Instituts de recherche en santé du Canada : 24 millions de dollars
    • L’Agence spatiale canadienne : 2 millions de dollars
    • Le Réseau canadien des soins aux personnes fragilisées : 200 000 $
    • La Commission européenne : 5,9 millions de dollars

Liens connexes

Personnes-ressources

Thierry Bélair
Cabinet de l’honorable Ginette Petitpas Taylor
Ministre de la Santé
613-957-0200

Relations avec les médias
Instituts de recherche en santé du Canada
613-941-4563
relationsaveclesmedias@cihr-irsc.gc.ca

Les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) savent que la recherche a le pouvoir de changer des vies. En tant qu’organisme fédéral chargé d’investir dans la recherche en santé, ils collaborent avec des partenaires et des chercheurs pour appuyer les découvertes et les innovations qui améliorent la santé de la population et le système de soins du Canada. 


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :