Le gouvernement du Canada et ses partenaires investissent 18 M$ dans un domaine de recherche des plus importants : le microbiome

Communiqué de presse

Le 30 janvier 2020 — Ottawa (Ontario) — Instituts de recherche en santé du Canada

Grâce aux progrès technologiques des dix dernières années, il est désormais possible d’étudier le microbiome, c’est-à-dire l’ensemble des microbes — bactéries, virus et champignons — qui vivent sur et dans le corps humain. Les chercheurs souhaitent maintenant comprendre le rôle que joue le microbiome dans la santé et les maladies humaines afin d’améliorer la santé des Canadiens.

Aujourd’hui, l’honorable Patty Hajdu, ministre de la Santé du Canada, a annoncé un investissement de 18 millions de dollars sur cinq ans dans la recherche sur le microbiome. Ce financement permettra à sept équipes de recherche des quatre coins du pays d’étudier le microbiome afin de mieux comprendre son rôle dans l’asthme chez l’enfant, le cancer du col de l’utérus, le diabète, la maladie intestinale inflammatoire pédiatrique et la malnutrition maternelle.

L’investissement servira également à mettre sur pied une plateforme de recherche sur le microbiome à l’Université de Calgary, laquelle apportera aux équipes son expertise en matière de méthodologie, d’échantillonnage et d’analyse et mettra à leur disposition une large palette de microbes. Ces ressources partagées contribueront à stimuler et à normaliser la recherche nationale sur le microbiome.

Les fonds sont octroyés par le gouvernement du Canada, par l’entremise des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), en partenariat avec FRDJ Canada, Mitacs, l’Université de Calgary et Innovate Calgary.

Citations

« Notre gouvernement connaît bien la pertinence d'investir dans la science et la recherche. Le Canada est un chef de file mondial de la recherche en santé, et cet investissement permettra une recherche de pointe sur le microbiome. Une meilleure compréhension des effets du microbiome sur la santé humaine nous aidera à assurer un avenir plus sain à tous les Canadiens. »

L’honorable Patty Hajdu, ministre de la Santé

« Je félicite les équipes qui ont été retenues pour faire avancer la recherche sur le microbiome au Canada. Les IRSC sont ravis de s’associer à Mitacs et FRDJ pour soutenir les études les plus novatrices dans ce domaine afin d’approfondir nos connaissances sur les relations entre le microbiome et les maladies. Il y a fort à parier que ces sept projets permettront de déterminer les causes des maladies et de mettre en place des interventions préventives et thérapeutiques. »

Dre Charu Kaushic, directrice scientifique, Institut des maladies infectieuses et immunitaires des IRSC 

« Nous sommes honorés de faire équipe avec les IRSC pour continuer à financer les scientifiques les plus talentueux et brillants du domaine. Cet investissement permettra d’acquérir de précieuses connaissances sur le microbiome et sur sa relation avec le diabète de type 1, ce qui facilitera la lutte contre cette maladie et améliorera la vie de centaines de milliers de Canadiens qui en sont atteints. »

Dave Prowten, président et chef de la direction, FRDJ Canada 

« Les partenariats de recherche qui aident les scientifiques à étudier le microbiome, comme celui-ci, sont essentiels à l’innovation canadienne. Nous sommes ravis de collaborer avec les IRSC et FRDJ pour favoriser l’innovation dans notre système de soins de santé. »

Dr Ridha Ben Mrad, chef de la recherche et directeur scientifique intérimaire, Mitacs

« En tant que chercheuse sur le microbiome, je suis enchantée de voir que les IRSC soutiennent un domaine de recherche aussi important. Nous savons que le microbiome de notre peau et de chacun de nos organes influe sur notre santé et peut jouer un rôle dans le développement de maladies. Nous ne pouvons que nous réjouir de l’ampleur et de la qualité des recherches qui seront menées pour les Canadiens dans tout le pays grâce à cet investissement. »

Dre Kathy McCoy, chercheuse et directrice scientifique de l’International Microbiome Centre de l’Université de Calgary

Faits en bref

  • Ce financement vient s’ajouter aux précédents investissements des IRSC dans la recherche sur le microbiome. Il soutiendra la prochaine phase d’étude dans ce domaine au Canada grâce à la mise en place des sept équipes de recherche annoncées aujourd’hui et de la plateforme de recherche, un partenariat multicentrique qui mettra son expertise et ses ressources à la disposition des équipes pour stimuler et normaliser la recherche nationale sur le microbiome.

  • Notre organisme compte 100 billions de microbes symbiotiques (en anglais seulement) : c’est le microbiome humain.

  • Les études ont mis en évidence des relations entre le microbiome humain et de nombreuses maladies complexes comme l’asthme, le cancer du col de l’utérus, le diabète et la maladie intestinale inflammatoire. Il importe de comprendre le rôle que joue le microbiome dans ces maladies pour développer de meilleurs traitements.

Liens connexes

Personnes-ressources

Relations avec les médias
Instituts de recherche en santé du Canada
613-941-4563
relationsaveclesmedias@cihr-irsc.gc.ca

Thierry Bélair
Cabinet de l’honorable Patty Hajdu
Santé Canada
613-957-0200

Les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) savent que la recherche a le pouvoir de changer des vies. En tant qu’organisme fédéral chargé d’investir dans la recherche en santé, ils collaborent avec des partenaires et des chercheurs pour appuyer les découvertes et les innovations qui améliorent la santé de la population et le système de soins du Canada.


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :