NCSM Chambly

Il n’y a eu qu’un seul vaisseau du nom de Chambly dans la Marine royale canadienne.

NCSM Chambly (K116)

Mise en service à Québec le 18 décembre 1940, la corvette Chambly de la classe Flower arriva à Halifax (Nouvelle‑Écosse) le 24 décembre. Après sa croisière d'endurance, le Chambly se joignit à la Force de Halifax et, le 23 mai 1941, partit pour Terre‑Neuve, où il devint l'une des 7 premières corvettes de la Force d'escorte de Terre‑Neuve. Il escorta sans interruption des convois entre St. John's (Terre‑Neuve), et l'Islande jusqu'au 8 décembre, puis entra en carénage à Halifax. Au cours de cette période, il dut repousser 2 attaques sur le convoi HX.133 (juin 1941) qui perdit 6 navires, et le convoi SC.42 (septembre 1941) qui en perdit 18. Dans ce dernier cas, le Chambly et son frère, le NCSM Moose Jaw, étaient partis de St. John's depuis le 5 septembre pour participer à des exercices lorsque le convoi fut attaqué; ils reçurent l'autorisation d'aller prêter main-forte au convoi au large du Groenland. Juste avant de rejoindre le convoi, le 10 septembre, ils trouvèrent le sous-marin U‑501 qui poursuivait le convoi, et le coulèrent.

Le Chambly continua à escorter des convois jusqu'en Islande pendant les derniers mois de 1941, puis rentra à Halifax pour des travaux qui s'échelonnèrent du 8 décembre 1941 au 22 février 1942. En mars 1942, il effectua un aller-retour jusqu'à Londonderry, en Irlande du Nord, à titre d'escorteur et, à son retour à St. John’s le 28 mars, il cumula les fonctions de navire‑école et de bâtiment de soutien aux escorteurs de l'Atlantique Ouest. En septembre, la corvette reprit ses fonctions d'escorteur océanique, sauf pendant le temps d’un carénage à Liverpool (Nouvelle‑Écosse) du 26 novembre 1942 au 13 février 1943. De mars à août 1943, le Chambly fut membre du Groupe d'escorte C-2, puis fut brièvement détaché au tout nouveau Groupe d’escorte 9 à St. John’s et, en septembre, au groupe 5. En décembre, il retourna à Liverpool (Nouvelle‑Écosse) pour un carénage de 3 mois, au cours duquel sa plage avant fut allongée. Après sa croisière d'endurance dans la baie St. Margaret’s (Nouvelle‑Écosse), le bâtiment reprit ses escortes de haute mer, cette fois au sein du Groupe d'escorte C‑1, jusqu'à ce qu'il quitte Londonderry pour la dernière fois le 11 mars 1945.

Lorsque la guerre prit fin, le Chambly était en carénage à Louisbourg. Il fut donc désarmé et mis en rade à Sorel (Québec) le 20 juin. La Marine royale canadienne le vendit en 1946 à un acheteur qui voulait le transformer en baleinier. Puis, en 1954, le navire reprit du service sous pavillon néerlandais avec un nouveau nom, le Sonja Vinke. En 1966, il fut ferraillé à Santander, en Espagne.

  • Déplacement : 950 tonnes
  • Dimensions : 62,5 m x 10,1 m x 3,5 m
  • Vitesse : 16 nœuds
  • Équipage : 85
  • Armement : un canon de 4 pouces (102-mm), un canon de 2 livres (0,9 kg), deux canons de 20 mm (2 x I), un mortier Hedgehog et grenades sous-marines.

Honneurs de bataille

  • Atlantique 1941-45
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :