Déclaration du chef d’état-major de la Défense au sujet de la caporal-chef (à la retraite Stéphanie Raymond

Déclarations

Le 30 mai 2017 – Ottawa – Défense nationale / Forces armées canadiennes

Le général Jonathan H. Vance, Chef d’état-major de la Défense, a émis la déclaration suivante :

« Le 9 mai 2017, j’ai reçu le rapport de la commission d’enquête portant sur la caporal‑chef (à la retraite) Stéphanie Raymond. En janvier 2015, le commandant de l’Armée canadienne a convoqué la commission d’enquête pour investiguer sur des irrégularités cernées par mon prédécesseur relativement au règlement des griefs de cette dernière. 

« Aujourd’hui, la colonel Josée Robidoux, commandant du 35e Groupe-brigade du Canada, a renseigné la caporal-chef (à la retraite) Raymond sur le rapport et les problèmes connexes cernés, notamment : 

  • l’incapacité de l’institution à saisir les profondes répercussions de l’incident du 15 décembre 2011 sur le caporal-chef (à la retraite) Raymond;
  • le défaut d’appliquer les principes fondamentaux de leadership au moment de traiter la plainte de harcèlement déposée par la caporal-chef (à la retraite) Raymond, entre autres, le manque de communication avec cette dernière tout au long du processus et l’absence de suivi pour veiller à son bien-être;
  • les recommandations de la commission d’enquête;
  • un aperçu du plan d’action des Forces armées canadiennes en vue de l’adoption des recommandations présentées dans le rapport. 

« Bon nombre de recommandations formulées dans le rapport ont déjà été mises en œuvre dans le cadre de l’opération HONOUR, à savoir notre engagement visant à mettre fin aux comportements sexuels dommageables et inappropriés dans les Forces armées canadiennes. Dans un plan d’action exhaustif fondé sur les recommandations de la commission d’enquête, j’ai ordonné au vice-chef d’état-major de la défense, au commandant de l’Armée canadienne et au commandant du Commandement du personnel militaire de donner suite aux recommandations dans les plus brefs délais. 

« Les comportements sexuels dommageables et inappropriés sont inacceptables et ils minent notre efficacité opérationnelle. Je ne ménagerai aucun effort pour changer notre culture, de sorte que nos militaires puissent travailler dans un milieu qui épouse les valeurs que nous prônons en tant que membres de la profession des armes. 

« Je tiens à remercier la caporal-chef (à la retraite) Raymond d’avoir fait preuve de courage et de ténacité au moment de mettre en lumière une série d’erreurs commises par sa chaîne de commandement qui étaient révélatrices de problèmes systémiques d’envergure. Grâce aux préoccupations qu’elle a soulevées, nous comprenons davantage l’incidence désastreuse que les comportements sexuels dommageables et inappropriés ont sur nos effectifs. C’est pourquoi nous prenons des mesures décisives pour éviter qu’une telle situation se reproduise. Son cas, l’une des raisons d’être de l’opération HONOUR, m’incite à me dévouer à la cause. » 

- 30 - 

Renseignements supplémentaires 

Plan d’action (résumé) 

Contacts 

Relations avec les médias
Ministère de la Défense nationale
Téléphone : 613-996-2353
Numéro sans frais : 1-866-377-0811
Courriel : mlo-blm@forces.gc.ca


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :