Les peuples autochtones dans les Forces armées canadiennes

Document d'information

Le 19 juin 2017 - Ottawa - Ministère de la Défense nationale

Le ministère de la Défense nationale (MDN) et les Forces armées canadiennes (FAC) célèbrent la contribution que les peuples des Premières Nations, ainsi que les Inuits et les Métis ont apportée au Canada et à ses forces armées. Les FAC continuent de nouer des relations avec les différentes communautés autochtones et leurs leaders afin de les sensibiliser davantage aux possibilités qui leur sont offertes dans les forces militaires du Canada. 

La fière tradition des peuples autochtones dans les Forces armées canadiennes

Chaque fois que cela a été nécessaire, les Autochtones se sont portés volontaires pour servir dans les FAC. Ils ont surmonté les difficultés d’ordre culturel, et ont consenti d’immenses sacrifices pour contribuer de façon impressionnante au rétablissement de la paix dans le monde. Ils se sont montrés de précieux alliés lors de la guerre de 1812, et des milliers d’hommes et de femmes autochtones ont servi durant les Première et Deuxième Guerres mondiales, la guerre de Corée et la guerre du Golfe. Les militaires autochtones des FAC ont mis leur vie en danger pour défendre les valeurs canadiennes de paix, de liberté et de démocratie dans le cadre de missions récentes, notamment les engagements du Canada en Bosnie, au Kosovo et en Afghanistan, ainsi que dans le cadre d’autres missions humanitaires dirigées par l’ONU.    

Les militaires autochtones actifs d’aujourd’hui

Les peuples des Premières Nations, les Inuits et les Métis du Canada occupent des postes stimulants et gratifiants à l’échelle des FAC.  

Selon les résultats des enquêtes d’auto-identification en date du mois de mai 2017, il y a environ 2 497 militaires autochtones qui servent actuellement dans la Force régulière et dans la Première réserve des FAC, ce qui équivaut à une représentation de 2,7 %. (L’auto-identification se fait sur une base volontaire, ce qui signifie que les chiffres relatifs à l’enrôlement sont peut-être plus élevés dans la réalité.) L’Armée canadienne compte dans ses rangs un pourcentage d’Autochtones de 2,8 %, tout comme la Marine royale canadienne, tandis que l’Aviation royale canadienne en compte 2,3 %. L’objectif à long terme des FAC relativement à l’équité en matière d’emploi pour les Autochtones s’élève à 3,5 %.

Cours de leadership à l’intention des Autochtones

De nombreux Autochtones ont profité des possibilités d’éducation et de formation offertes par les FAC, comme le cours de leadership et divers programmes d’études collégiales et universitaires. Ils sont ainsi devenus des leaders dans tous les domaines d’activités des FAC : ingénieurs, physiothérapeutes, techniciens ou spécialistes des systèmes, notamment.  

Une carrière dans les FAC n’est pas qu’un simple travail. Il s’agit d’une occasion de changer le cours des choses au Canada et ailleurs dans le monde. En faisant carrière dans les FAC, ils ont la chance de marquer l’histoire du service et de faire partie d’une communauté de gens voués au maintien de la paix et de la sécurité.

Programmes relatifs à l’expérience dans les FAC à l’intention des Autochtones

Les FAC travaillent avec les communautés, les dirigeants et les vétérans autochtones en vue de les sensibiliser davantage à ce que peut leur offrir une carrière militaire. Dans le cadre de programmes relatifs à « l’expérience dans les FAC », des Autochtones de partout au Canada peuvent travailler et s’entraîner avec les FAC pendant une période déterminée et expérimenter le mode de vie militaire, sans avoir l’obligation de s’enrôler dans les FAC par la suite.

Programmes d’été

Les FAC offrent trois programmes de formation et de leadership d’une durée de six semaines qui combinent l’entraînement militaire et la sensibilisation à la culture autochtone. Il s’agit des programmes Bold Eagle (Alberta), Raven (Colombie-Britannique), et Black Bear (Nouveau-Brunswick, programme bilingue). Les participants sont enrôlés dans la Première réserve, ils reçoivent un salaire et ceux qui réussissent le programme obtiennent la qualification militaire de base de la Réserve. Ces programmes d’été leur donne l’expérience d’une formation militaire et en matière de leadership avec la possibilité, sans obligation, de poursuivre leur carrière dans les FAC

Programme d’enrôlement des Autochtones des Forces canadiennes

Le programme d’enrôlement des Autochtones des Forces canadiennes dure trois semaines. Il donne aux participants l’occasion d’explorer ce que représente une carrière dans les forces militaire, de se préparer à répondre aux exigences de la formation et d’en apprendre plus sur la culture militaire. Ils sont ensuite en mesure de prendre une décision plus éclairée avant de s’enrôler officiellement dans les FAC. Les cours du Programme ont lieu à l’École de leadership et de recrues des Forces canadiennes, à Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) et à l’École des opérations navales des Forces canadiennes, à Halifax (Nouvelle-Écosse).

Programme d’initiation au leadership à l’intention des Autochtones

Le programme d’initiation au leadership à l’intention des Autochtones dure un an. Il s’agit d’un programme de la Force régulière offert au Collège militaire royal du Canada, à Kingston (Ontario). Il est destiné aux Autochtones qui ont obtenu leur diplôme d’études secondaire (ou l’équivalent) et qui satisfont aux critères d’admissibilité pour entreprendre des études postsecondaires. À titre d’élèves-officiers, les étudiants font des études universitaires tout en suivant une instruction militaire et une formation en leadership. De plus, les élèves-officiers participent à des activités axées sur le développement culturel autochtone.

Spiritualité autochtone

Les FAC reconnaissent que la spiritualité autochtone est importante pour les militaires appartenant à cette communauté. La spiritualité autochtone, consiste en diverses coutumes et traditions propres à chaque communauté autochtone à travers le Canada. Les FAC ont revu leurs politiques pour veiller à ce que les militaires autochtones puissent pratiquer leurs propres coutumes et traditions, comme le port de la ceinture métisse ou de longs cheveux tressés. Les FAC donnent aussi aux militaires autochtones la possibilité de célébrer une variété de cérémonies culturelles (comme la cérémonie de la suerie) sur les bases des FAC et les propriétés du MDN.      

Groupe consultatif des Autochtones de la Défense

Le Groupe consultatif des Autochtones de la Défense a pour mission de conseiller les commandements au sujets d’enjeux importants ayant un impact sur la vie des Autochtones qui travaillent au ministère de la Défense nationale (MDN) ou servent dans les FAC. Les membres du Groupe appuient la chaîne de commandement relativement à leur mandat de favoriser la sensibilisation aux enjeux qui touchent les Autochtones, ainsi que leur recrutement et leur maintien en poste. Il s’agit d’une tribune qui permet aux Autochtones peuvent se rassembler et de se soutenir les uns les autres dans l’expression de leurs propres identités culturelles, spirituelles et traditionnelles au sein du MDN et des FAC. Tous les employés du MDN et militaires des FAC, quelle que soit leur origine ethnique, peuvent se joindre au Comité consultatif des Autochtones de la Défense. Le Groupe donne des conseils essentiels aux dirigeants du MND et des FAC en vue de détecter les problèmes systémiques actuels et de prévoir l’impact qu’auront les nouvelles politiques et initiatives sur les employés et militaires autochtones.

Semaine de sensibilisation aux cultures autochtones

La Semaine de sensibilisation aux cultures autochtones a été instituée en 1992 en vue de sensibiliser davantage la population canadienne aux peuples autochtones. Elle a évolué pour devenir une semaine visant à rendre hommage aux nombreuses cultures autochtones du Canda, notamment celle des Métis, des Inuits et des Premières Nations. La direction du MDN et des FAC a ensuite intégré cette semaine de sensibilisation aux quatre événements commémoratifs du programme d’équité en matière d’emploi qui ont lieu durant l’année. Un thème différent est célébré chaque année.

Monument national aux anciens combattants autochtones 

En reconnaissance de leur contribution et de leurs sacrifices historiques, un monument national érigé en l’honneur des anciens combattants autochtones a été dévoilé à Ottawa, le 21 juin 2001, à l’occasion de la Journée nationale des Autochtones. Mme Adrienne Clarkson, alors gouverneure générale et commandante en chef du Canada, a déclaré ceci lors du dévoilement : « Il nous rappelle l’histoire des anciens combattants autochtones et les lieux où ils ont servi, sous l’uniforme canadien, avec honneur et distinction, au Canada et à l’étranger, en temps de guerre et en temps de paix. Il nous rappelle une histoire trop souvent méconnue, presqu’ignorée, mais combien glorieuse. En tant que gouverneure générale et commandante en chef des Forces canadiennes, je veux manifester au nom de tous les Canadiens notre fierté de cette histoire. »

- 30 -

Liens pertinents

Contacts

Relations avec les médias
Ministère de la Défense nationale
Téléphone : 613-996-2353
Numéro sans frais : 1-866-377-0811
Courriel : mlo-blm@forces.gc.ca


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :