Le gouvernement annonce des investissements à long terme visant à maintenir de l’équipement clé à bord des frégates de la classe Halifax

Document d'information

Comme l’indique la politique du Canada Protection, Sécurité, Engagement, le gouvernement du Canada s’est engagé à acquérir ou mettre à niveau des systèmes pour les plateformes actuelles et futures permettant des capacités navales plus efficaces, et améliorer les plateformes pour améliorer les capacités renseignement, de surveillance et reconnaissance maritimes. En août 2018, deux contrats relatifs à l’équipement maritime ont été annoncés à l’appui de cet objectif.

Amélioration de nos capacités

Le système RAMSES de contre-mesures électroniques (multimode, reprogramme, embarqué à bord de navires) est un système d’attaque électronique qui sert à protéger les frégates modernisées de la classe Halifax contre les missiles guidés par radiofréquence. Il emploie des signaux de brouillage afin de déjouer les missiles antinavires et les dérouter de leur trajectoire. Dans le cadre d’un contrat avec Lockheed Martin Canada, des composantes essentielles du système feront l’objet d’une mise à jour technologique globale. Ce contrat inclut également les travaux de réparation et de révision, des modifications techniques ainsi que des services de soutien continus. Ces travaux permettront au système de conserver sa pertinence et sa capacité pendant toute la durée de vie des frégates de la classe Halifax.

De pair avec le système RAMSES, le MASS fait partie intégrante de l’équipement de défense contre les missiles antinavires à bord des frégates de la classe Halifax. Il s’agit d’un système de mise à feu utilisé pour lancer des leurres dans le but de protéger les navires contre les missiles antinavires guidés par radiofréquence, par laser et par auto-directeurs à infrarouge. Les frégates de la classe Halifax sont présentement munies de deux lanceurs. Dans le cadre d’un contrat avec Rheinmetall Canada, la Marine royale canadienne améliorera la présente configuration par l’ajout d’un troisième lanceur. Ceci permettra d’accroître la protection des frégates polyvalentes canadiennes en offrant une couverture sur 360 degrés, et d’améliorer leur capacité à se défendre contre les menaces modernes dans différentes situations.

Le gouvernement s’est engagé à réaliser des investissements significatifs à long terme pour faire en sorte que la Marine royale canadienne soit une force navale agile, polyvalente et prête au combat et qui possède l’équipement nécessaire pour contribuer, au nom du Canada, aux opérations internationales.

- 30 -


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :