Le CH-149 Cormorant : L’hélicoptère de l’Aviation royale canadienne dédié à la recherche et au sauvetage

Document d'information

Le 22 août 2019 – Ottawa (Ontario) – Défense nationale/Forces armées canadiennes

Le Canada possède l’une des zones de responsabilité en matière de recherche et de sauvetage (SAR) les plus vastes au monde. Cette zone couvre quelque 18 millions de kilomètres carrés de terre et d’eau, et compte plus de 243 800 kilomètres de littoral reliant trois océans. Les défis associés à une zone aussi immense comprennent le terrain varié, souvent austère, les régions montagneuses, les conditions météorologiques extrêmes et la faible densité de population qui caractérisent de nombreuses régions au pays. Cela fait du Canada l’un des environnements où il est le plus difficile de mener des opérations de SAR.

Un hélicoptère de SAR pour les Canadiens

Cette réalité unique au Canada a créé un ensemble d’exigences opérationnelles très strictes sur le plan des aéronefs de SAR afin de pouvoir offrir les meilleures chances de survie aux Canadiens en détresse tout en assurant la sécurité de ses équipes de SAR. Nous avons besoin d’une capacité qui permet des déploiements aussi bien sur les océans que dans l’Arctique, les régions forestières ou les zones à forte altitude des Rocheuses. Il nous faut aussi un hélicoptère offrant la portée et la vitesse permettant de couvrir de vastes distances, et qui peut voler dans les conditions météorologiques les plus difficiles.

Ces exigences s’appuient sur des décennies d’expérience de l’Aviation royale canadienne (ARC) en termes de missions de SAR et d’efforts soutenus déployés dans la recherche et l’analyse. Elles sont aussi étayées par les quelque 1000 missions de SAR effectuées en moyenne chaque année par l’ARC.

Le CH-149 Cormorant ayant démontré sa capacité à répondre à toutes ces exigences, il a été choisi par l’ARC comme principal hélicoptère tout temps consacré aux missions de SAR. Depuis son entrée en service en 2001, le CH-149 s’est révélé un atout majeur pour l’ARC en raison de sa capacité longue portée à voilure rotative permettant de mener des opérations de SAR dans toutes les conditions météorologiques.

Le projet de modernisation à mi-vie du Cormorant (MMVC) : modernisation et élargissement de la flotte de CH-149

Comme c’est le cas avec toute flotte qui arrive à la moitié de sa vie utile, la flotte de Cormorant requiert des mises à niveau en vue de la moderniser et l’optimiser et, ainsi, veiller à ce qu’elle demeure un atout pertinent et qu’elle soit adaptée aux nouveaux règlements sur la circulation aérienne.

Des améliorations des capacités et de l’équipement seront aussi mises en œuvre pour améliorer les services offerts aux Canadiens et répondre aux exigences en matière de disponibilité opérationnelle pour appuyer la prestation de services de SAR 24 heures sur 24, sept jours par semaine, jusqu’en 2042 et au-delà.

Les mises à niveau et les améliorations prévues comprennent, notamment :

  • des mises à niveau des systèmes de navigation, de communication et d’enregistrement de vol afin de se conformer aux nouvelles exigences réglementaires relatives à l’espace aérien du Canada, des États-Unis et de l’Europe;
  • l’amélioration des capacités des capteurs et des communications sans fil dans les cabines;
  • un nouvel ensemble avionique comportant des systèmes de navigation, de gestion de vol, de communication et de sécurité, afin de faire face aux problèmes d’obsolescence de la flotte et de répondre aux exigences réglementaires actuelles et en attente d’adoption;
  • une mise à niveau vers la conception AW101-612, y compris les cellules, afin de tirer profit des mises à niveau des appareils de la famille AW101 et d’améliorer la disponibilité des pièces aux fins de maintenance;
  • l’ajout d’au moins deux hélicoptères à la flotte pour un total d’au moins 16 appareils (par rapport aux 14 actuels);
  • l’acquisition de solutions de formation améliorées.

À travers la Politique des retombées industrielles et technologiques (RIT), le projet de MMVC maximisera la création d’emplois et les débouchés économiques au profit de l’industrie canadienne. Au cœur de la Politique des RIT figure la proposition de valeur qui favorisera des investissements qui renforcent et développent plusieurs capacités industrielles clés (CIC) du Canada, notamment le soutien en service, l’instruction et la simulation, les systèmes et composants aérospatiaux, les systèmes électro-optiques/infrarouges (EO/IR) et l’intégration de systèmes de défense.

Le projet de MMVC en est actuellement à la phase de définition. Sa mise en œuvre est prévue en 2020 et la livraison du premier Cormorant mis à niveau est prévue en 2022.


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :