Le commandant de l’Armée canadienne souligne la Journée des vétérans autochtones

Déclaration

8 novembre 2019 – Ottawa – Défense nationale / Forces armées canadiennes

Le lieutenant-général Wayne Eyre, commandant de l’Armée canadienne, a fait la déclaration suivante pour souligner la Journée des vétérans autochtones :

« À titre de champion de la cause autochtone de l’Équipe de la Défense, c’est pour moi un honneur de célébrer les membres des Premières Nations, Inuits et Métis du Canada d’hier et d’aujourd’hui et aujourd’hui qui ont servi dans les forces armées de notre pays et de rendre hommage à leurs nombreuses contributions importantes.

« Plus de 12 000 membres des communautés autochtones du Canada ont servi au pays comme à l’étranger lors de conflits qui se sont déroulés au cours de la première moitié du XXe siècle. Un Autochtone physiquement apte sur trois s’est enrôlé pour combattre dans la Première Guerre mondiale. Afin de pouvoir s’enrôler, de nombreux Autochtones ont voyagé sur de grandes distances et ont vécu le choc culturel associé à la découverte d’environnements qui ne nous sont pas familiers. La connaissance des techniques de chasse traditionnelles et les compétences du guerrier se sont avérées des atouts précieux sur et autour du champ de bataille, un grand nombre d’Autochtones agissant comme éclaireur ou tireur d’élite.

« Hommes et femmes autochtones ont participé aux principales campagnes canadiennes de la Deuxième Guerre mondiale et s’y sont distingués, que ce soit lors des longs et périlleux combats menés dans la péninsule italienne ou lors du débarquement du jour J, à Juno Beach. On a pu également constater leur courageux soutien au pays : les communautés inuits le long de la côte du Labrador ont participé à perturber la capacité des équipages de sous-marins allemands à débarquer leurs stations météorologiques automatisées.

« La langue crie a été utilisée pour transmettre des messages secrets et protéger de l’information essentielle en cas d’interception par l’ennemi, un rôle vital qui reçoit aujourd’hui enfin la juste reconnaissance qui lui est due.

« Les communautés autochtones ont généreusement contribué aux efforts de guerre de toutes les manières qui étaient à leur portée, du don d’argent ou de nourriture au tricotage de couvertures ou de vêtements. L’engagement et le soutien sincère offerts par les communautés autochtones de tout le Canada et la bravoure farouche des militaires autochtones au combat ne doivent pas être sous-estimés. De nombreux militaires parmi eux ont reçu une décoration pour leur bravoure.

« Les militaires venant des peuples inuits, métis et des Premières Nations ont servi courageusement durant le conflit coréen et continuent de nos jours à participer aux nombreuses missions de maintien de la paix partout dans le monde. Ils demeurent des membres importants de la collectivité de la défense aujourd’hui alors qu’ils continuent de relever les défis difficiles, mais enrichissants du service envers le Canada.

« Les peuples autochtones du Canada apportent avec eux leur fière tradition du guerrier et leur éthos de bravoure et d’honneur à notre collectivité militaire. Aujourd’hui, nous rendons hommage à leurs sacrifices et à leur participation à la vie militaire tout au long de notre histoire et nous nous tournons vers un avenir où les militaires inuits, métis et des Premières Nations continueront de prospérer à titre de membres respectés de la famille militaire canadienne.

« J’invite tous les Canadiens à se joindre à nous dans cet hommage que nous rendons aujourd’hui aux anciens combattants autochtones. »

Lieutenant-général Wayne Eyre
Commandant de l’Armée canadienne et champion de la cause autochtone de l’Équipe de la Défense

Multimédia supplémentaire

L’Aîné Elder Bernard Nelson (à gauche), un aîné du Programme d’initiation au leadership à l’intention des Autochtones au Collège militaire royal, procède à une cérémonie de purification par la fumée pendant un événement du jour du Souvenir des Autochtones au parc de la Confédération à Ottawa (Ontario), le 8 novembre 2016.

Photo : Cplc Kurt Visser, Direction des Affaires publiques de l'Armée

L’Aîné Elder Bernard Nelson (à gauche), un aîné du Programme d’initiation au leadership à l’intention des Autochtones au Collège militaire royal, procède à une cérémonie de purification par la fumée pendant un événement du jour du Souvenir des Autochtones au parc de la Confédération à Ottawa (Ontario), le 8 novembre 2016.

Photo : Cplc Kurt Visser, Direction des Affaires publiques de l'Armée


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :