Une déclaration au nom de la famille de la capitaine Jennifer Casey

Déclaration

Le 20 mai 2020 – Halifax – Ministère de la Défense nationale et Forces armées canadiennes

La capitaine Jennifer Casey, notre fille bien-aimée, a perdu la vie le dimanche 17 mai à Kamloops, en Colombie‑Britannique, pendant qu’elle soutenait une mission qui semblait conçue pour elle. L’opération INSPIRATION est une mission dont l’unique objectif consiste à rendre les Canadiens heureux en période d’incertitude, et personne au monde n’était mieux à même d'exécuter cette mission que Jenn. Son sourire charmant et sa personnalité des plus charismatiques pouvaient égayer la journée de qui que ce soit, et elle participait fièrement à la mission, volant d’un bout à l’autre de notre magnifique pays avec une équipe qu’elle adorait : les Snowbirds.

Jennifer était plus qu’une petite-fille, une fille, une sœur et l’amie de nombreuses personnes; elle était également conteuse, un rôle qui lui allait comme un gant et qui la passionnait. Elle était également une fière Néo-Écossaise, fervente défenseure et ambassadrice de sa province partout où elle allait. Bien que son parcours l’ait menée à bien des endroits, son cœur demeurait toujours chez elle à Halifax.

C’est à Halifax, où elle a étudié le journalisme à l’Université Kings College et commencé sa carrière en journalisme au réseau de Rogers, à la station News 95.7, que Jennifer a perfectionné ses compétences de conteuse. Elle donnait également une voix à des causes locales et à des groupes communautaires qui, souvent, n’en avaient pas. C’est pendant son travail à la station News 95.7 qu’elle a constitué l’énorme réseau d’amis qui ont consacré les derniers jours à prononcer des paroles aimables au sujet de son professionnalisme et de sa belle personnalité. C’est désormais à leur tour de raconter son histoire.

Toujours prête à partir à l’aventure, Jenn s’est engagée dans les Forces armées canadiennes en 2014 en qualité d’officière des affaires publiques, fonction qui lui a permis de s'épanouir personnellement et professionnellement. Pendant qu’elle servait son pays, elle a fait le tour du monde, nouant de nouvelles amitiés à chacun des endroits où elle s'arrêtait. Grâce à son expérience et à ses relations avec les médias, Jenn avait le don de raconter l’histoire des braves hommes et femmes qui servent le Canada au pays et à l’étranger. Elle se consacrait à l’amélioration continue de ses compétences et à la poursuite de ses études, notamment en terminant une maîtrise en études interdisciplinaires à l’Université Royal Roads, en Colombie‑Britannique.

Beaucoup disent du milieu militaire qu'il s'apparente à une deuxième famille, et Jenn accueillait ses frères et sœurs militaires à bras ouvert et de tout cœur. De nombreux groupes de sa famille militaire pleurent également sa perte. D’abord et avant tout, nous partageons cette perte avec la Branche des affaires publiques, un groupe de professionnels des communications qui ont accueilli Jenn dans sa famille militaire. Nous partageons également cette perte avec l’ensemble de l’Aviation royale canadienne, un groupe de personnes aimantes qui n’oublieront jamais l’apport de Jenn à l’équipe.

Enfin, nous partageons notre tristesse avec les Snowbirds des Forces canadiennes, soitle 431e Escadron de démonstration aérienne,une équipe qu’elle servait avec fierté dans l’exécution d’un travail qu’elle aimait sincèrement. Nous sommes de tout cœur avec vous à la suite de la perte de Jenn et nous nous souvenons des moments que nous avons passés avec elle.

Pendant son retour en Nouvelle‑Écosse, son lieu de dernier repos, nous demandons à tous ceux et à toutes celles qui connaissaient et aimaient Jenn de chérir les souvenirs qu'ils ou elles ont d’elle et de ne pas oublier le soleil qu'elle mettait dans la vie de tous les gens qui l’entouraient. Elle n’est plus là, mais nous ne l’oublierons jamais.

Capitaine Jennifer Casey, nous te saluons.

                                                                                                        -30-

La famille Casey vit actuellement son deuil en raison de cette tragédie. Par conséquent, les membres de la famille demandent aux journalistes de respecter leur vie privée pendant cette période douloureuse.


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :