Le Canada va de l’avant avec l’acquisition d’aéronefs pour l’Aviation royale canadienne 

Communiqué de presse

Le 14 juillet 2022 – Ottawa – Ministère de la Défense nationale/Forces armées canadiennes

Aujourd’hui, la ministre de la Défense nationale Anita Anand a annoncé que le Canada avait conclu un contrat visant à acquérir les deux premiers avions pour l’Aviation royale canadienne (ARC) qui remplaceront et renouvelleront la capacité actuelle de la flotte de CC-150 Polaris pour ensuite faire partie de la flotte d’avions stratégiques de transport et de ravitaillement en vol (ASTRC).

Le contrat visant l’acquisition et la préparation de deux Airbus A330-200 construits en 2015 a été attribué à International AirFinance Corporation et est évalué à 102 millions de dollars américains (taxes en sus).

Depuis 1992, la flotte de CC-150 Polaris et ses équipages servent remarquablement le Canada. Le Polaris est l’avion qui assure majoritairement le ravitaillement en vol de la flotte de chasseurs de l’ARC, ce qui permet ainsi à l’ARC d’accroître sa portée et son temps de fonctionnement. Cette capacité a été largement utilisée au pays et à l’étranger, notamment dans le cadre de l’opération IMPACT, au cours de laquelle on a livré plus de 65 millions de livres de carburant aux aéronefs de la coalition. Cette flotte a également exécuté de nombreuses tâches, dont le transport aérien de personnel militaire et de cargaison, le transport stratégique de responsables du gouvernement du Canada et les évacuations médicales.

Après tout près de 30 années de service exceptionnel, l’ARC réfléchit à l’avenir de cette capacité essentielle, et avec l’annonce d’aujourd’hui, nous sommes prêts à passer à la prochaine étape du projet d’avions stratégiques de transport et de ravitaillement en vol (ASTRC).

Ce projet, qui constitue l’initiative no 47 de notre politique de défense Protection, Sécurité, Engagement (PSE), remplacera et renouvellera la capacité de ravitaillement en vol de l’ARC pour la prochaine génération.

Le projet d’ASTRC, dans le cadre de sa portée actuellement approuvée, permettra d’acquérir un nombre suffisant d’aéronefs pour fournir à l’ARC trois lignes continues de missions s’inscrivant dans la politique de défense du Canada, qui consistent à défendre les Canadiens, à respecter les obligations du Canada auprès du NORAD et de l’OTAN, et à permettre aux Forces armées canadiennes (FAC) de continuer à contribuer à la paix et à la stabilité à l’étranger grâce à leurs opérations.

Les ASTRC seront également équipés pour assurer le transport aérien d’un grand nombre de membres du personnel des FAC et de leur équipement à l’appui des opérations et des activités de formation au Canada, y compris dans les régions arctiques du pays, et partout dans le monde, ce qui améliorera la capacité de transport actuelle fournie par les flottes de CC-177 Globemaster et de CC-130J Hercules, permettant ainsi un transport plus efficace du personnel et l’équipement. De plus, en tant qu’aéronefs polyvalents, les ASTRC offriront une plus grande souplesse à l’ARC, permettant aux planificateurs de choisir l’aéronef le plus approprié pour une mission de transport aérien précise, et ils amélioreront la capacité de l’ARC de satisfaire aux exigences opérationnelles imprévues, comme les urgences nationales ou internationales et les missions de secours humanitaires.

Le nombre exact d’appareils de la flotte de la capacité de transport stratégique et de ravitaillement est actuellement estimé à six appareils (y compris ces deux Airbus A330-200).  Ces deux aéronefs commerciaux seront ensuite modifiés par Airbus Defence and Space de façon à répondre aux spécifications militaires requises pour servir d’aéronefs polyvalents au sein de la flotte d’ASTRC. Cette future flotte jouera un rôle essentiel en exécutant diverses tâches, notamment le ravitaillement des appareils en vol, le transport aérien stratégique, les évacuations aéromédicales et le transport stratégique du personnel du gouvernement du Canada – incluant le premier ministre et la gouverneure générale, entre autres – pour les décennies à venir.

Citations

« Le gouvernement du Canda s’engage à fournir aux Forces armées canadiennes l’équipement dont elles ont besoin au meilleur rapport qualité‑prix. Nous sommes impatients de recevoir ces deux appareils, puisque leur acquisition représente une première étape importante dans le remplacement éventuel de la capacité assurée actuellement par la flotte de CC-150 Polaris ».

L’honorable Anita Anand, ministre de la Défense nationale

« Il est primordial de fournir aux membres des Forces armées canadiennes du matériel de pointe sécuritaire pour protéger les Canadiens. Ces appareils soutiendront les opérations de transport aérien essentielles de l’Aviation royale canadienne, tout en assurant une valeur optimale aux contribuables canadiens. »

L’honorable Filomena Tassi, ministre de Services publics et Approvisionnement Canada

Faits en bref

  • Ces deux aéronefs A330-200 usagés, construits en 2015, sont acquis au meilleur rapport qualité‑prix pour les Canadiens et ils répondront aux besoins de l’Aviation royale canadienne pendant des décennies. Les travaux de modification visant à transformer un Airbus A330-200 commercial en un avion stratégique de ravitaillement, nommé avion de transport et de ravitaillement multi‑rôle (MRTT) par Airbus, peuvent être réalisés sur des appareils neufs ou usagés. Plusieurs pays alliés ont acquis des aéronefs A330-200 usagés et ont travaillé, ou travaillent, avec Airbus pour les reconfigurer en MRTT à l’appui de leurs opérations. Toutes les modifications, qu’il s’agisse d’appareils neufs ou usagés, seront effectuées dans le cadre du contrat du gouvernement avec Airbus.

  • Type de missions du CC-150 Polaris en moyenne sur dix ans :

    • Ravitaillement en vol : 30 %
    • Transport aérien stratégique pour l’ARC : 55 %
    • Transport stratégique du gouvernement du Canada : 10 %
    • Services aéromédicaux : 5 %
  • Ces appareils devraient arriver au Canada à l’hiver 2023, et ils pourraient être mis en service pour le transport de cargaison et de passagers en attendant d’être modifiés selon les spécifications militaires. Les aéronefs en cours d’achat sont configurés pour une utilisation commerciale à longue distance. Il se peut qu’ils soient d’abord utilisés pour assurer le transport aérien de cargaison, de personnel militaire et de passagers. Il pourrait s’agir par exemple de déployer des militaires et du matériel des FAC au Canada ou à l’étranger, de transporter des passagers civils dans le cadre d’opérations de secours humanitaires, et d’assurer le transport du personnel du gouvernement du Canada – incluant le premier ministre et la gouverneure générale, entre autres. 

  • La politique des retombées industrielles et technologiques (RIT), y compris la proposition de valeur, s’appliquera à ce projet afin de tirer des avantages économiques pour le Canada d’une valeur égale à celle du marché. Grâce à la politique des RIT, le projet d’ASTRC stimulera les investissements et les activités commerciales à l’appui des principales capacités industrielles du Canada, soutenant l’industrie de la défense et les bons emplois canadiens dans le cadre des activités économiques régionales.

Liens connexes

Personnes-ressources

Daniel Minden
Attaché de presse de la ministre de la Défense nationale
Téléphone : 613-996-3100
Courriel : daniel.minden@forces.gc.ca

Relations avec les médias
Ministère de la Défense nationale
Téléphone : 613-904-3333
Courriel : mlo-blm@forces.gc.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :