Adjudant-chef Martin Colbert, MMM, CD

Adjudant-chef Colleen Halpin

Adjudant-chef du Groupe du VCEMD

L’Adjudant-chef (Adjuc) Colbert est né le 30 mai 1966 à Sainte-Foy dans la province de Québec. Il joint les Forces Armées Canadiennes le 6 mars 1984 en tant qu’artilleur. Il est parmi les premiers artilleurs à servir avec la batterie Roméo au 5ième Régiment d’Artillerie Légère du Canada. En 1986, il change volontairement de métier et joint l’infanterie avec une première mutation au 1er Commando du Régiment Aéroporté du Canada.

Il se déploie avec le Régiment à Chypres de septembre 1986 à mars 1987 comme fusilier d’infanterie. À son retour au pays, l’Adjuc Colbert profite de toutes les opportunités afin de se spécialiser dans le parachutisme. Il complète son cours de chef-largueur et d’instructeur de parachutisme pendant sa mutation. Il est promu au grade de caporal-chef en mai 1989 et devient commandant de la section de mitrailleur. Après 5 années très occupées, il est muté au Centre aéroporté du Canada à Edmonton, Alberta, en juillet 1991.

Il est promu sergent en décembre 1992. L’Adjuc Colbert continue d’approfondir son expérience de parachutiste et devient instructeur en chute-libre. En plus d’instruire sur les cours de base, il consacre énormément de temps à enseigner la chute-libre et participe à quelques reprises à des démonstrations avec l’équipe de démonstration des Sky Hawks. Il est muté au 3ième Bataillon du Royal 22ième Régiment en 1996 comme commandant de section avec la compagnie de parachutiste.

Il est déployé avec le bataillon en Haïti en 1997 sur l’OP STABLE. Lors de ce déploiement, il fait partie de l’équipe de protection du président haïtien comme commandant de la section de contre-embuscade. Son retour au pays sera de courte durée. En 1999, il se déploie dans des conditions austères sur l’OP TOUCAN, au Timor Oriental, comme adjoint de peloton d’infanterie. En 2001, il est déployé en Bosnie en qualité d’adjudant des opérations du contingent canadien. En 2004, il se déploie à Kaboul. Il est promu adjudant-maître durant ce déploiement et devient le sergent-major de la compagnie de parachutiste lors de son retour au pays. L’Adjuc Colbert a accumulé plus de 688 sauts en parachute avant d’être muté au Collège Militaire Royal à Kingston, en 2005, en tant que sergent-major de l’escadre des élèves-officiers.

Suite à cette dernière mutation, il est sélectionné pour le cours d’adjudant-chef à l’académie des sergents-majors de l’armée américaine de Fort Bliss, au Texas. Le programme est d’une durée de 10 mois et l’adjudant-chef Colbert côtoie plus de 650 sergents-majors provenant de plus de 40 pays différents. Une fois sa formation complétée, il est promu adjudant-chef et devient instructeur sur le prochain cours. À son retour au pays, en 2010, il occupe le poste de sergent-major régimentaire pour la Garde de Cérémonie à Ottawa. Lors de cette mutation, il a eu la tâche d’entraîner la garde de départ lors de la visite de la Reine Elizabeth II. Il est muté au 3ième Bataillon du Royal 22 iéme Régiment en 2011 en qualité de sergent-régimentaire.

L’Adjuc Colbert en profite pour exécuter des sauts en parachute dont un avec l’armée Ukrainienne lors de l’EX RAPID TRIDENT en 2011. Suite à ses fonctions comme SMR du 3 R22eR, il est décoré de l’Ordre du Mérite Militaire en reconnaissance de l’ensemble de sa carrière. En octobre 2012, il est à nouveau déployé à Kaboul en qualité de sergent-major du contingent canadien sur l’OP ATTENTION. L’Adjuc Colbert est décoré de la Médaille du Service Méritoire afin de souligner son leadership lors de cette mission.

À son retour en juillet 2013, il devient le sergent-major de formation du Centre Canadien d’Entraînement au Manœuvre, à Wainwright en Alberta. Il occupe ce poste jusqu’en avril 2015. Le 24 avril 2015, il est nominé au poste d’Adjuc du Groupe de Service de santé des Forces Canadiennes. En juillet 2017, il assume les fonctions d’adjudant-chef du commandement du personnel militaire jusqu’en juillet 2019.

Le 5 juillet 2019, il devient l’Adjuc du Groupe du Vice-chef d’état-major.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :