Agrandissement de la flotte de CF-18

Résumé du projet

Le Canada doit disposer d’un chasseur apte à assurer la sécurité des Canadiens et à défendre la souveraineté nationale dans un des espaces aériens les plus vastes de la planète. Actuellement, les Forces armées canadiennes ne sont pas en mesure de répondre simultanément à leurs engagements liés au NORAD et à l’OTAN pour ce qui a trait à la participation des avions de chasse.

Le gouvernement du Canada prend actuellement les mesures requises pour remédier à son écart de capacité tout en cherchant une solution de remplacement durable. Le Canada fait l’acquisition d’appareils australiens en vue de compléter sa flotte de CF-18 jusqu’à ce qu’une flotte de nouvelle génération soit totalement opérationnelle.

Dans le cadre de ce projet, des sièges d'éjection communs pour l’équipage naval et des trousses de modification, y compris les pièces associées, seront achetés par le biais de ventes de matériel militaire des États-Unis.

Le transport des biens de l’Australie au Canada et la préparation/modification des installations du MDN feront l’objet d’un marché dans le cadre de marchés commerciaux concurrentiels où les biens du MDN ne peuvent pas être utilisés.

Un objectif secondaire de ce projet comprend le déménagement du Centre d’essais techniques (Aérospatiale) de Cold Lake à l’aéroport d’Ottawa, y compris la rénovation des hangars à Ottawa et le déménagement d’unités dans la région de la capitale nationale.

Phases du projet

Actuellement à l’étape 4 : Mise en œuvre

1. Identification

1. Identification

  • S.O.
2. Analyse des options

2. Analyse des options

  • 2016
3. Définition

3. Définition

  • Approbation du projet : 23 février 2017
  • Réception de la première lettre de proposition de coûts de l’Australie : 1er décembre 2017
  • Approbation de projet (modifié) : 12 décembre 2017
4. Mise en œuvre

4. Mise en œuvre

  • Acceptation de la première lettre de proposition à l’Australie : 13 décembre 2017
  • Approbation du projet : 1er novembre 2018
  • Signature du marché d’achat entre les gouvernements : 9 novembre 2018
  • Transfert du premier aéronef au Canada : 21 février 2019
  • Capacité opérationnelle initiale : 28 juin 2019
  • Livraison du dernier aéronef : Avril 2021
  • Capacité opérationnelle totale en aéronefs : Décembre 2022
  • Déménagement du CETA : Automne 2023
5. Clôture

5. Clôture

  • Mars 2023

Pour en apprendre davantage sur le processus d’approvisionnement de la Défense.

Renseignements additionnels

Mises à jour

Mises à jour

Le 29 avril 2021
Le dix-septième et le dix-huitième chasseur provisoires sont arrivés à Mirabel, au Québec.

Le 23 avril 2021
Le seizième chasseur provisoire est arrivé à Mirabel, au Québec, avec le premier aéronef non opérationnel qui sera utilisé pour les pièces de rechange.

Le 18 mars 2021
Les quatorzième et quinzième chasseurs provisoires sont arrivés à Mirabel, au Québec.

Le 12 mars 2021
Les douzième et treizième chasseurs provisoires sont arrivés à Mirabel, au Québec.

En février 2021
Le Canada a exercé une option de marché existante liée au transport des chasseurs provisoires pour deux vols supplémentaires, ce qui a augmenté la valeur du marché à 17.8 millions de dollars (hors taxes).

Le 28 novembre 2020
Les dixième et onzième chasseurs provisoires sont arrivés à Mirabel, au Québec.

Le 20 novembre 2020
Les huitième et neuvième chasseurs provisoires sont arrivés à Mirabel, au Québec.

Le 6 septembre 2020
Le septième chasseur provisoire est arrivé à Mirabel, au Québec.

En août 2020
Un contrat de 14,8 millions de dollars a été attribué à Momentum de Toronto, en Ontario, pour le transport de futurs aéronefs de combat provisoires.

Le 27 juin 2020
Le sixième chasseur provisoire est arrivé à Mirabel, au Québec.

Le 30 mai 2020
Le cinquième chasseur provisoire est arrivé à Mirabel, au Québec.

Le 13 février 2020
Le quatrième chasseur provisoire est arrivé à Mirabel, au Québec.

Le 17 novembre 2019
Le troisième chasseur provisoire est arrivé à Mirabel, au Québec.

Le 1er août 2019
Mise du pied du détachement de l’ARC à la base de la Royal Australian Air Force (RAAF) Williamtown, en Nouvelle-Galles-du-Sud, Australie.

Le 28 juin 2019
La capacité opérationnelle initiale avec des aéronefs supplémentaires a été declarée et les deux premiers aéronefs sont entrés en service dans l’ARC.

Le 22 mai 2019
Premier vol de l’ARC avec un aéronef supplémentaire.

Le 21 février 2019
Cession des aéronefs par le gouvernement de l'Australie au gouvernement du Canada.

Le 16 février 2019
Les deux premiers chasseurs provisoires sont arrivés à Cold Lake, en Alberta.

Le 7 février 2019
Le dossier de vente militaire à l’étranger pour l’achat de sièges éjectables communs pour les équipages navals est approuvé.

Le 9 novembre 2018
Le gouvernement du Canada a signé un accord avec le gouvernement de l’Australie pour l’achat de 18 aéronefs pilotables et jusqu’à sept aéronefs non pilotables à utiliser comme pièces de rechanges et aides à l’instruction.

Le 11 avril 2018
L’Australie a soumis une demande de transfert de tiers au gouvernement américain.

Le 5 janvier 2018
Le gouvernement du Canada a soumis une lettre d’acceptation de proposition à l’Australie pour l’achat de 18 aéronefs pilotables et jusqu’à sept aéronefs non pilotables à utiliser comme pièces de rechange et aides à l’instruction.

Le 20 décembre 2017
Le gouvernement australien a soumis une lettre de proposition de coûts au Canada pour certaines pièces de rechange et de l’équipement demandés pour le F/A-18 Hornet.

Le 13 décembre 2017
Le gouvernement du Canada a soumis une lettre d’acceptation de proposition à l’Australie pour 18 F/A-18 Hornet.

Le 12 décembre 2017
Le gouvernement canadien a annoncé son intention de poursuivre l’achat d’aéronefs F-18 australiens supplémentaires.

Le 1er décembre 2017
Le gouvernement de l’Australie a soumis une lettre de proposition de coûts au Canada pour des F/A-18 Hornet.

En septembre 2017
Le Canada a reçu une offre officielle du gouvernement américain concernant la vente éventuelle. Le Canada a présenté une déclaration d’intérêt à l’Australie par le biais d’une lettre officielle. La déclaration d’intérêt est un processus non contraignant; il ne s’agit pas d’un engagement, mais d’un document qui souligne officiellement l’intérêt que le Canada porte à des équipements australiens.

En août 2017
Des représentants du Canada sont allés en Australie pour évaluer l’état de ses chasseurs F/A-18 Hornet.

Le 13 mars 2017
Le gouvernement a soumis au gouvernement américain une lettre de demande énonçant ses exigences concernant les 18 aéronefs provisoires et le soutien en service connexe.

En janvier 2017
Le gouvernement du Canada a rencontré des représentants du gouvernement australien pour faire le point concernant l’achat d’avions Super Hornet réalisé en 2007.

Le 22 novembre 2016
Le gouvernement canadien a annoncé son intention d’étudier l’acquisition de 18 nouveaux appareils Super Hornet pour compléter sa flotte de CF-18.

Industrie

Retombées pour l’industrie canadienne

L'acquisition d'avions australiens continuerait de profiter au secteur aérospatial du Canada, car les travaux d’entretien et de modification de ces aéronefs seraient soutenus par l'industrie canadienne.

Le soutien en service des F/A-18A/B australiens est assuré par le biais de marchés existants avec l'industrie canadienne et des cas FMS. Cela a donné lieu à des possibilités supplémentaires pour l'industrie canadienne qui soutient la flotte de CF-18.

Renseignements techniques

Renseignements techniques

Les aéronefs, les pièces de rechange et l'équipement seront entretenus de la même manière que la flotte de CF-18, dans le cadre des marchés en soutien en service existants.

La portée du projet comprend la rénovation du hangar 14 de l’aéroport d’Ottawa en appui au déménagement du Centre d’essais techniques (Aérospatiale) de Cold Lake à Ottawa. Pour permettre ces rénovations, les occupants actuels doivent être relogés. Il y a eu des retards dans le calendrier liés à la recherche d’un logement convenable pour les occupants actuels du hangar 14 à Ottawa. Cela est nécessaire avant de commencer les rénovations requises du hangar.

Coûts du projet

Coûts du projet

Le coût d’acquisition, incluant les frais de gestion de projet, les infrastructures, les marchés et les imprévus, est estimé à 339,3 millions de dollars.

Enjeux/Risques

Enjeux/Risques

La pandémie de COVID-19 a des répercussions diverses et à divers degrés sur tous les projets d’approvisionnement. Ces répercussions peuvent concerner le calendrier ou les coûts de projet, et l’ampleur totale des répercussions est encore en cours d’évaluation. Nous continuons de surveiller la situation de près et de mettre à jour la page du projet lorsque des renseignements changent. En collaboration avec nos partenaires de l’industrie, nous continuons de mettre en place des mesures d’atténuation lorsque c’est possible, tout en assurant la sécurité de nos effectifs respectifs.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :