Groupe de soutien des Forces canadiennes Ottawa-Gatineau (GSFC(O-G))

Nouvelle option d'annulation de stationnement au QGDN (Carling) pendant le COVID-19

L’option suivante est dès maintenant disponible aux membres du personnel qui paient pour un laissez-passer de stationnement au QGDN(Carling).
Si vous n’êtes pas tenu de vous présenter au travail au QGDN(Carling) en raison de la situation reliée à la COVID-19, vous êtes en mesure de faire appel au système mis en place vous permettant d’annuler votre laissez-passer de stationnement auprès du fournisseur de services (IM Park) et le faire réactiver lors de votre retour au travail. Voir les étapes à suivre

À propos de la base

Le Groupe de soutien des Forces canadiennes Ottawa-Gatineau (GSFC(O-G)) est la base de la région de la capitale nationale (RCN), c’est-à-dire le cœur des services que vous trouveriez dans toute autre base ou escadre du Canada.

Le Groupe fournit du soutien administratif à environ 10 000 militaires travaillant dans la RCN. Le GSFC(O-G) gère l’entraînement élémentaire ainsi que les plans des premiers soins et de la sécurité de tous les militaires dans la RCN. Le Polygone de Connaught et centre d’entraînement élémentaire (PCCEE), situé à 22 km à l’ouest d’Ottawa à la baie de Shirley, sur la rivière des Outaouais, appartient au GSFC(O-G) et fournit les ressources de soutien à l’instruction pour les FC et les organisations des cadets dans la RCN, ainsi que lors d’activités nationales précises.

Le GSFC(O-G) est responsable de 70 édifices, loués ou achetés, du MDN et des FC. Ces édifices se trouvent dans la RCN, en Ontario ou au Québec. Le site d’Uplands et le PCCEE en font également partie.

Rôle

Le rôle du GSFC(O-G) est d'assurer les services suivants :

  • Soutien administratif et services du contrôleur pour le personnel militaire de la RCN
  • Services de transport et d'approvisionnement aux unités, aux détachements et aux éléments de la RCN
  • Soutien moral et spirituel et services de bien-être
  • Programme de conditionnement physique et de sport
  • Défilés et protocole
  • Gestion des installations de l'unité pour les organisations se trouvant dans la RCN
  • Services de sécurité et de police militaire (SEPM), y compris les escortes de sécurité à contrat pour des unités de la RCN
  • Services de soutien faisant partie du programme de sécurité générale des unités, des détachements et des éléments de la RCN
  • Formation au Polygone de Connaught et au centre d'entraînement élémentaire
  • Musique centrale des Forces armées canadiennes
  • Services de soutien des affaires publiques et services d'imagerie
Historique

Le Groupe de soutien des Forces canadiennes (Ottawa-Gatineau) [GSFC(O-G)] héberge la plus grande base des Forces canadiennes au Canada. L'histoire du GSFC(O-G) est étroitement liée à l'histoire des bases des Forces canadiennes Rockcliffe et Uplands, ainsi qu'aux processus de rationalisation et de réduction des effectifs qui ont eu lieu au fil des décennies dans la région de la capitale nationale (RCN).

Le plus récent moment charnière de son histoire est la restructuration organisationnelle majeure et le changement de nom qui a suivi en juillet 2020, lorsque l'Unité de soutien des Forces canadiennes (Ottawa) est devenue une formation sous le vice-chef d'état-major de la Défense, composée des sous-unités suivantes :

  • Base des Forces canadiennes Ottawa-Gatineau (BFC O-G)
  • Services de soutien du personnel (Ottawa-Gatineau) [SSP(O-G)]
  • Services de soutien technique (Ottawa-Gatineau) [SST(O-G)]
  • Centre d’entraînement élémentaire du polygone de Connaught (CEEPC)
  • La Musique centrale des Forces armées canadiennes (MCFAC)

Le capitaine de vaisseau ou colonel à la tête de l’organisation est nommé commandant de formation du GSFC(O-G) et commandant de base de la BFC O-G, avec un premier maître de 1re classe ou un adjudant-chef à ses côtés nommé adjudant-chef du quartier général de la Défense nationale.

Historique

À l'origine, le GSFC(O-G) existait sous le titre de Commandant, Quartier général de l’Armée canadienne (QGAC), avant de devenir la 1re Unité administrative de l’Armée canadienne (1 UAAC), dans les années 1950. Parmi certaines de leurs responsabilités nouvellement acquises figuraient l'administration de toutes les questions relatives à la paye et le recrutement pour les futures Forces spéciales de l'Armée canadienne.

La fusion des trois services militaires distincts dans les années 1960 mena les quartiers généraux de chacun des trois services à se regrouper au sein du Quartier général des Forces canadiennes (QGFC). Les trois unités administratives du Quartier général existantes, la 1 UAAC, le Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Bytown et la 1re Unité administrative de l’Aviation royale canadienne (ARC), se regroupèrent sous le nom d’Unité administrative du QGFC (UA QGFC). Les responsabilités administratives de la toute nouvelle unité s’étendirent alors pour englober quatre grands domaines : l’administration, les services de bureau, la sécurité et les finances.

Même après la formation de l’UA QGFC, l’unification en cours modifia l’image des FC et influa sur l’avenir du GSFC(O-G). Le 1er février 1968, le projet de loi C 243 devint la Loi sur la réorganisation des Forces canadiennes, et les trois services furent fusionnés sous une seule entité. L’unification eut des répercussions directes sur la RCN, car deux entités auparavant distinctes, la base de l’ARC de Rockcliffe et la base de l’ARC d’Uplands, devinrent les bases des Forces canadiennes (BFC) Rockcliffe et Uplands. 

Il s’avère que l’intégration de ces deux bases fut une tâche très délicate, car chacune des bases avait sa propre histoire, ses propres traditions et spécialités. La BFC Rockcliffe fut fondée en 1919, et ses principales activités, au cours des 40 années qui suivirent, furent axées sur les services de soutien en matière de logistique, de photographie et de renseignement, y compris la photographie aérienne visant le relèvement hydrographique de presque tout le Canada, de même que sur les recherches aéronautiques.

La BFC Uplands, qui partageait initialement les installations aéronautiques avec l’aéroport civil d’Ottawa, fut retenue en 1945 pour héberger une école de pilotage dans le cadre du Programme d’entraînement aérien du Commonwealth britannique. Depuis 1950, elle faisait partie intégrante de deux commandements, soit celui de la défense aérienne et celui du transport aérien, et elle accueillit, au fil des ans, diverses unités de vol, notamment les centres de vols d’essai et le 412e Escadron de transport VIP.

Au cours des années 70, le QGFC fut démantelé et ses responsabilités furent transférées au tout nouveau Quartier général de la Défense nationale (QGDN), qui emménagea par après dans ses locaux de longue date situés au 101, promenade du Colonel-By au centre-ville d’Ottawa.

Plusieurs bases furent réduites, fusionnées ou fermées au cours des années 1990, y compris la BFC Ottawa. Le 1er avril 1994, la nouvelle Unité de soutien des Forces canadiennes (Ottawa) (USFC [O]) remplaça la BFC Ottawa avec le mandat de fournir des services de soutien centralisés à toutes les composantes du QGDN, aux unités affectées dans la RCN et à certaines unités à l'étranger. Au cours de cette période de transition, le GSFC(O-G) mit en œuvre plusieurs initiatives pour améliorer les services fournis au personnel du QGDN, notamment la création du Centre de ressources pour les familles des militaires de la région de la capitale nationale, la création d'une réception centrale et la réorganisation de la Section administrative.

De nos jours, le personnel du GSFC(O-G) travaillent dans diverses installations de la RCN, mais son quartier général est situé au QGDN(Carling), dans l’ouest d'Ottawa. Le Groupe fournit du soutien et des services à environ 24 000 membres des Forces armées canadiennes de la Force régulière et de la Réserve et employés civils du ministère de la Défense nationale et des Fonds non publics.

Par tradition, l’un des aspects les plus significatifs et visibles du GSFC(O-G) découle de ses responsabilités cérémoniales étant donné son emplacement privilégié dans la capitale canadienne. Le Groupe a représenté la fierté et le professionnalisme dont font preuve à l'échelle nationale tous les membres des FAC lors d'innombrables cérémonies et célébrations, notamment la fête du Canada (anciennement connue sous le nom de fête du Dominion), les cérémonies militaires commémoratives, les visites de dignitaires étrangers et nationaux, l'ouverture des sessions du Parlement, la présence de sentinelles lors du jour du Souvenir et les cérémonies de dépôt de couronnes devant le Monument commémoratif de guerre du Canada. De plus, le CFSG (O-G) a toujours fait preuve de compassion et de souvenir dans ses devoirs grâce à sa longue histoire de participation aux cérémonies d’inhumation aux cimetières Beechwood, Pinecrest, Notre-Dame et St. Paul. Le GSFC(O-G) a également joué un rôle déterminant dans l'accueil des visites de nombreux dignitaires étrangers, dont Son Altesse Royale, la princesse Margaret en 1958, Sa Majesté la reine Elizabeth II en 1967, les présidents américains John F. Kennedy en 1961 et Barack Obama en 2009, et bien d’autres. 

Équipe de commandement

Commandant

Capitaine de vaisseau J.J.L.D. Bouchard, MSM, CD

Capitaine de vaisseau J.J.L.D. Bouchard, MSM, CD

Adjudant-Chef

Adjudant-Chef J.C.E. Drouin, MMM, CD

Nouvelles et activités

Le Gardien

Coordonnées

Groupe de soutien des Forces canadiennes Ottawa-Gatineau (GSFC(O-G))
Quartier général de la Défense nationale (Carling)
60 prom. Moodie, Ottawa, ON
K1A 0K2

Édifice Major-général George R. Pearkes
101 promenade du Colonel-By
Ottawa ON K1A 0K2
Bureau de réception du GSFC(O-G) : 613-996-1044
Courriel : cfsuottawarecep@forces.gc.ca

Numéros de téléphone fréquemment utilisés

Liste de ressources d’aide professionnelles

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :