Sergent Harold Wilfred Shaughnessy

En 2016, des restes ont été découverts à Vendin-le-Vieil, en France. L’identité de ces restes a été confirmée : il s’agissait du sergent Harold Wilfred Shaughnessy.

  • Né le 3 novembre 1884 à St. Stephen, au Nouveau-Brunswick
  • Mort le 16 août 1917, à l’âge de 32 ans
  • Mort alors qu’il servait au sein du 13e Bataillon d’infanterie canadien (Royal Highlanders of Canada), CEC
  • Restes humains découverts le 6 juin 2016 à Vendin-le-Vieil, en France
  • Inhumé au cimetière britannique de Loos de la Commonwealth War Graves Commission, section 2, lot A, tombe 13 (en anglais seulement)

Harold Wilfred Shaughnessy naît le 3 novembre 1884, à St. Stephen, au Nouveau-Brunswick, de Mary Margaret Shaughnessy et de John Shaughnessy. Il exerce le métier de sténographe avant de s’enrôler dans le Corps expéditionnaire canadien (CEC), à Montréal, le 4 août 1915.

Il s’enrôle dans le 73e Bataillon d’infanterie canadien (Royal Highlanders of Canada), CEC, devenant ainsi l’un des premiers membres de ce bataillon.

Le 8 septembre 1915, Shaughnessy est promu au grade de sergent et, après avoir suivi un entraînement dans l’Est du Canada, il quitte Halifax avec le 73e Bataillon le 31 mars 1916 et arrive à Bramshott, en Angleterre, le 10 avril 1916.

Après un entraînement supplémentaire en Angleterre, le 73e Bataillon arrive en France, au Havre, le 2 août 1916. Le sergent Shaughnessy participe aux dernières batailles de la Somme et aux préparatifs en vue de l’attaque sur Vimy. Le 73e Bataillon participe à l’assaut sur la crête de Vimy, attaquant à l’extrémité gauche du front du Corps canadien, près de la cote 145.

En raison de la dissolution du 73e Bataillon, le sergent Shaughnessy est transféré au 13e Bataillon d’infanterie canadien (Royal Highlanders of Canada), 3e Brigade, 1re Division, CEC, le 8 mai 1917. Le 13e Bataillon porte le sergent Shaughnessy à l’effectif le 9 mai 1917, mais il le détache auprès du Quartier général du Corps canadien pendant trois mois.

Le 11 août 1917, le sergent Shaughnessy retourne au 13e Bataillon quatre jours avant l’assaut sur la cote 70. Le 13e Bataillon y participe entre le 15 et le 25 août 1917. L’attaque est menée en deux étapes visant la prise de deux objectifs. Peu après le début de l’attaque, le 13e Bataillon prend le contrôle de la partie qu’on lui a confiée en ce qui concerne le premier objectif, appelé « Ligne bleue ». Le second objectif, appelé « Ligne verte », est saisi plus tard le même jour. Le sergent Shaughnessy a probablement perdu la vie lors de la prise de la Ligne bleue, car ses restes ont été découverts près de l’emplacement du premier objectif.

Après la guerre, le nom du sergent Shaughnessy a été gravé sur le Mémorial national du Canada à Vimy, érigé en l’honneur des soldats canadiens qui sont morts au cours de la Première Guerre mondiale et qui n’ont pas de sépulture connue. Son souvenir est aussi honoré sur un monument commémoratif dans sa ville natale, St. Stephen, au Nouveau-Brunswick.

Au cours d’une opération d’élimination de munitions non explosées en juin 2016, les restes humains du sergent Shaughnessy ont été découverts près de l’endroit où passait la Ligne bleue.

Au moyen d’une analyse historique, anthropologique et archéologique et avec l’aide de l’Équipe d’intervention en odontologie médico-légale des Forces canadiennes et du Musée canadien de l’histoire, le comité d’examen du Programme d’identification des pertes militaires a été en mesure de confirmer, en décembre 2016, que les restes humains retrouvés étaient bien ceux du sergent Harold Wilfred Shaughnessy.

L’inhumation du sergent Shaughnessy a eu lieu le 24 août 2017 au cimetière britannique de Loos (en anglais seulement) de la Commonwealth War Graves Commission, à Loos-en-Gohelle, en France. Il a été inhumé par des membres du Black Watch (Royal Highland Regiment) of Canada, de Montréal, au Québec. Le petit-neveu du sergent Shaughnessy et son épouse, ainsi que des représentants du gouvernement du Canada, du gouvernement français local et des Forces armées canadiennes ont assisté à la cérémonie. Des images de la cérémonie sont disponibles à la page flickr de l’Armée canadienne. L’album est intitulé « First World War Interments » et les images de l’inhumation du sergent Shaughnessy sont identifiées par « Hill 70 Interment ».

Pour obtenir de plus amples renseignements sur le sergent Shaughnessy, veuillez consulter sa dossier de service sur le site Web de Bibliothèque et Archives Canada.

Plus sur l'identification des pertes militaires

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :