Le gouvernement du Canada obtient de réels progrès pour la classe moyenne du pays

Communiqué de presse

Le 11 septembre 2018 – Saskatoon (Saskatchewan) – Ministère des Finances Canada

L'économie du Canada est forte et en croissance, et les familles de la classe moyenne profitent de cette croissance. 

Dans un an, une famille typique de quatre personnes de la classe moyenne touchera, en moyenne, environ 2 000 dollars de plus chaque année à la suite de la baisse d'impôt pour la classe moyenne et de l'instauration de l'Allocation canadienne pour enfants (ACE). Grâce à ces changements, un plus grand nombre de familles sera en mesure d'acheter des choses telles que des aliments sains, des vêtements pour la rentrée scolaire ou des bottes neuves pour les enfants qui grandissent.

Le ministre des Finances, Bill Morneau, a fait part de ces résultats aujourd'hui à Saskatoon, en Saskatchewan, où il a dévoilé un nouveau rapport sommaire intitulé De réels progrès pour la classe moyenne du Canada. Le rapport indique de façon détaillée la façon dont les investissements réalisés récemment ont permis de donner aux Canadiens de la classe moyenne plus d'argent pour épargner, investir et faire croître l'économie, tout en aidant à créer plus de bons emplois bien rémunérés. 

Le rapport examine aussi les effets de la baisse d'impôt pour la classe moyenne et de l'Allocation canadienne pour enfants. En citant des données de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), le rapport a noté que le ménage moyen de deux revenus avec deux enfants garde maintenant 85 % de son revenu brut dans ses poches, une fois que l'ACE est prise en compte. Il s'agit d'un taux d'imposition effectif qui est de 20 % moins élevé que la moyenne des pays de l'OCDE pour 2017 et de 23 % inférieur à ce qu'une famille comparable de la classe moyenne paierait aux États-Unis.

Pour ce qui est des ménages monoparentaux avec deux enfants ou des familles ayant deux enfants dont un seul parent travaille, les avantages sont encore plus importants. Selon l'OCDE, lorsque l'ACE non imposable et les autres prestations sont ajoutées au revenu familial, ces familles paient des taux effectifs d'imposition des particuliers de seulement 1,8 % et de 1,2 % respectivement, et conservent ainsi plus de 98 % de ce qu'ils gagnent. 

Le ministre Morneau a rendu le rapport public après une discussion en table ronde avec des leaders du milieu des affaires de la région. Il a également rencontré une famille locale, au sein de laquelle il a entendu parler de la façon dont la baisse d'impôt pour la classe moyenne et l'ACE aident à rendre la vie plus abordable.

Citations

« Partout au pays, la classe moyenne forte et en croissance stimule la croissance économique et crée de nouveaux emplois et de nouvelles possibilités de réussite pour tous. Même s'il reste du travail à faire pour s'assurer que tous les Canadiens ont des chances réelles et égales de réussir, de véritables progrès ont été réalisés. Je tiens à remercier les leaders du milieu des affaires que j'ai rencontrés de m'avoir fait part de leurs points de vue sur la façon dont nous pouvons travailler ensemble pour bâtir une économie qui fonctionne pour tous. Je tiens à remercier particulièrement les parents que j'ai rencontrés d'avoir pris du temps de leur journée chargée pour me parler de la situation de leur famille. »

- Bill Morneau, ministre des Finances

Faits en bref

  • 540 000 emplois à temps plein ont été créés au cours des trois dernières années, et en conséquence, le taux de chômage avoisine son niveau le plus faible depuis 40 ans.

  • La proportion de travailleurs canadiens en âge de travailler est à son plus haut niveau dans l'histoire du Canada, et jusqu'à présent, l'année 2018 marque la plus forte croissance des salaires pour les Canadiens en une décennie. 

  • Plus de 9 millions de Canadiens sont avantagés par la baisse d'impôt pour la classe moyenne de 2016. Pour les couples qui en bénéficient, elle représente une économie de 540 dollars par année en moyenne.

  • L'ACE a fait en sorte qu'une mère seule ou un père seul qui travaille, qui a deux enfants et qui gagne 30 000 dollars par année touche maintenant des prestations additionnelles d'environ 3 000 dollars par année.

Produits connexes

Personnes-ressources

Les médias peuvent s'adresser à :

Pierre-Olivier Herbert
 Attaché de presse
 Cabinet du ministre des Finances
pierre-olivier.herbert@canada.ca
 613-369-5696

Relations avec les médias
 Ministère des Finances Canada
fin.media-media.fin@canada.ca
 613-369-4000
 
Demandes de renseignements généraux

Téléphone : 613-369-3710
 Télécopieur : 613-369-4065
 Téléimprimeur : 613-369-3230
 Courriel : fin.financepublic-financepublique.fin@canada.ca



Recherche d'information connexe par mot-clés: Budget | Ministère des Finances Canada | Canada | Argent et finances | grand public | communiqués de presse
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :