Allocution de la vice-première ministre sur la croissance de l’économie et comment rendre la vie plus abordable 

Discours

Le 30 juin 2022

Le texte prononcé fait foi

Merci beaucoup, Tony [Van Bynen, député de Newmarket-Aurora]. Merci à vous tous d’être ici aujourd’hui.

J’espère que Darren [Kirk, président et directeur principal d’Exco] ne m’en voudra pas pour le citer : Il m’a dit que passer du travail dans les finances au travail ici a été très inspirant, puisqu’il voit de vraies choses faites par de vraies gens. Et je dois dire que je partage le même sentiment.

Je tiens donc vraiment à vous remercier pour la visite, tous ces incroyables travailleurs qui m’ont parlé, et à exprimer à quel point il est fascinant de voir ce qui se passe vraiment au sein de l’un des moteurs de notre économie.

Alors, bonjour tout le monde.

Tout d’abord, je tiens à souligner que les terres où nous sommes rassemblés sont situées sur les territoires traditionnels des peuples Wendat, Haudenosaunee et Anishinaabe, qui sont encore présents ici aujourd’hui.

Je suis particulièrement heureuse d’être ici, chez Exco Engineering.

Née dans un petit garage de Scarborough dans les années 1950, Exco est aujourd’hui devenue une société internationale qui fabrique des pièces pour certains des plus grands fabricants d’automobiles du monde et qui constitue un véritable exemple de réussite canadienne.

Les entreprises comme Exco – des entreprises novatrices de chez nous établies au Canada qui offrent de bons emplois stables – sont exactement ce qu’il nous faut pour continuer à faire croître l’économie du Canada.

Il est passionnant de voir les technologies de calibre mondial déployées ici. De voir, de mes propres yeux, qu’il s’agit d’une compagnie, d’un endroit, qui est un chef de file mondial dans certains domaines de l’impression au laser de l’acier. C’est très important et c’est la sorte de réussite canadienne que les Canadiens devraient réellement célébrer.

J’ai également été captivée en entendant l’une des personnes travaillant en bas me parler de son propre enthousiasme pour la façon dont Exco fait partie de la transition vers les [véhicules électriques]. Moi aussi je crois que c’est fantastique.

C'est ce qui se passe dans l'ensemble du secteur canadien de l'automobile et des pièces d'automobile et dans la chaîne d'approvisionnement - c'est quelque chose qui enthousiasme notre gouvernement.  C'est là que se trouvent les emplois d'aujourd'hui et de demain, et je vous remercie beaucoup, Darren et votre équipe, d'en faire partie.

Que ce soit d’investir dans les compétences et la formation dont nos travailleurs ont besoin, de protéger l’Accord de libre-échange nord-américain et nos relations commerciales avec les États-Unis, de créer un système national de garderies abordables pour permettre à plus de femmes de retourner sur le marché du travail ou d’aider à amener ici au Canada plus des travailleurs compétents dont nos entreprises ont besoin, notre gouvernement déploie tous les efforts pour aider les grandes entreprises canadiennes comme celle-ci à continuer à embaucher des travailleurs, à créer de bons emplois, à croître et à être compétitives et à la hauteur du marché mondial.

L’économie du Canada s’est relevée rapidement et avec vigueur de la pandémie. Nous avons connu la plus forte reprise de l’emploi parmi les pays du G7. Et le PIB réel du Canada est supérieur de 2,2 pour cent de ce qu’il était au plus fort de la pandémie.

Mais je sais qu’aujourd’hui l’inflation mondiale est une conséquence persistante de la COVID. Et je sais que l’invasion illégale de l’Ukraine par Poutine et les politiques de zéro COVID de la Chine l’ont aggravée. De nombreux Canadiennes et Canadiens ont maintenant plus de difficultés à faire le plein et à faire leur épicerie.

Par conséquent, ce que le gouvernement compte faire pour aider les Canadiens à résister à cette dernière tempête est la même chose que nous avons faite au cours des deux dernières années pour faire face à la COVID : avoir un plan, travailler ensemble et se soutenir les uns et les autres.

Notre plan pour rendre la vie plus abordable comprend les mesures suivantes :

  • une bonification de l’Allocation canadienne pour les travailleurs qui permettra de mettre jusqu’à 2 400 $ dans les poches des familles à faible revenu à partir de cette année;
  • une réduction des frais de garde de 50 pour cent en moyenne d’ici la fin de cette année;
  • une augmentation de 10 pour cent des prestations de la Sécurité de la vieillesse pour les personnes âgées de plus de 75 ans, à compter du mois prochain;
  • un programme de soins dentaires, en commençant avec les enfants âgés de moins de 12 ans, dès cette année;
  • un paiement de 500 $ qui sera versé cette année à des locataires qui ont de la difficulté à payer leur loyer;
  • l’indexation des prestations à l’inflation, notamment l’Allocation canadienne pour enfants, le crédit pour la TPS, le Régime de pensions du Canada, la Sécurité de la vieillesse et le Supplément de revenu garanti.

À titre d’exemple : pour un couple ici, à Newmarket, dont le revenu est de 45 000 $ et qui a un enfant en garderie, notre plan pour rendre la vie plus abordable pourrait ajouter environ 7 600 $ aux prestations actuelles du couple, soit plus de 16 pour cent de son revenu annuel, au cours du présent exercice.

Une personne âgée en situation de handicap, habitant la ville voisine, à Aurora, pourrait recevoir cette année plus de 2 500 $ de plus que l’an dernier.

Il s’agit donc d’un réel soutien, réel et nouveau pour les plus vulnérables dans nos communautés, afin de les aider à un moment où le coût de la vie est un réel défi pour de nombreux Canadiens.

Ce sont des mesures dont notre cadre fiscal, qui a reçu une note AAA, tient déjà compte. Elles font partie du budget financièrement responsable que nous avons déposé en avril.

Mais, pour les Canadiens qui ont le plus besoin de ce soutien, les Canadiens les plus vulnérables, ces mesures représentent de nouvelles sommes et elles rendront la vie plus abordable exactement au bon moment.

Laissez-moi terminer en disant, à la veille de la fête du Canada, qu’il s’agit d’une période difficile pour le monde, et donc pour le Canada.

Toutefois, grâce aux gens intelligents et travaillants du Canada, comme les gens qui travaillent dans cette usine et cette entreprise de calibre mondial, je crois réellement qu’aucun pays au monde n’est dans une meilleure position pour survivre et s’épanouir au cours cette période économique turbulente que le Canada.

Merci beaucoup.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :