Allocution de la vice-première ministre et ministre des Finances sur les investissements dans les ports et les mesures pour rendre la vie plus abordable

Discours

Le 3 août 2022

Merci beaucoup, Wayne et Andy, pour cette aimable présentation et pour la visite vraiment inspirante du port et de tout ce que vous avez fait ici.

J’aimerais tout d’abord souligner que nous sommes réunis aujourd’hui sur le territoire ancestral des Wolastoqiyik.

J’ai été ravie de rencontrer l’équipage entièrement féminin du Maiden. Ces femmes ont fait un arrêt ici, à Saint-Jean, pour sensibiliser les gens à l’importance de l’éducation chez les filles et encourager un plus grand nombre de filles et de jeunes femmes à faire carrière dans les sciences, les technologies, le génie, les arts et les mathématiques.

Et elles, tout comme moi, n’auraient pas pu avoir un meilleur accueil qu’au Port de Saint-Jean.

Que l’on parle d’expédition, d’énergie, de pêches ou de tourisme, le Port de Saint-Jean est un pôle d’excellents emplois bien rémunérés pour la classe moyenne au Nouveau‑Brunswick.

Comme plus grand port du Canada atlantique – au cœur même de l’économie du Nouveau-Brunswick et du Canada – le travail accompli ici relie le Canada à l’économie mondiale. Il contribue à fournir aux Canadiennes et aux Canadiens les denrées dont ils ont besoin.

Et entre la pandémie et l’invasion illégale de l’Ukraine par la Russie, les deux dernières années ont renforcé l’importance de la stabilité des chaînes d’approvisionnement pour le Canada et ses alliés – comme celles qui transitent par Saint-Jean.  

Les plaques tournantes du commerce comme le Port de Saint-Jean aident les entreprises canadiennes à acheminer leurs marchandises vers les marchés. Elles contribuent à de meilleurs prix pour les consommateurs et à des étagères bien remplies partout au pays.

C’est pourquoi, en mai de cette année, notre gouvernement a annoncé un investissement de 42 millions de dollars dans le Port de Saint-Jean. Cet investissement va aider à accroître sa capacité et améliorer la circulation des marchandises à destination du Nouveau-Brunswick et en provenance de celui-ci.

Et, plus que jamais, nous dépendons des lieux comme le Port de Saint-Jean pour continuer à faire croître notre économie et à rendre la vie plus abordable pour les Canadiens et les Canadiennes.

Parce que, même si l’économie poursuit son rétablissement après la récession causée par la COVID-19, je sais que l’inflation augmente le coût de la vie des familles du Nouveau-Brunswick et de l’ensemble du pays.

Nous savons que l’inflation est un phénomène mondial. Elle est causée par l’invasion barbare et illégale de l’Ukraine par Vladimir Poutine, les politiques de tolérance zéro de la Chine à l'égard de la COVID-19 et les difficultés d’approvisionnement qui touchent des gens et des entreprises du monde entier.

Et je sais que les Canadiennes et les Canadiens ressentent les effets de l’inflation mondiale quand ils vont à l’épicerie. Et aussi quand ils vont mettre de l’essence dans leur voiture ou leur camion.

Alors, qu’est-ce que notre gouvernement fait pour aider les Canadiens et les Canadiennes à traverser cette nouvelle épreuve?

Nous faisons exactement ce que nous avons fait au cours des deux dernières années de pandémie : nous avons un plan, nous travaillons ensemble et nous soutenons les Canadiennes et les Canadiens.

Pour les Canadiens et les Canadiennes qui en ont le plus besoin, notre gouvernement a mis en place un plan pour rendre la vie plus abordable afin de les aider directement à faire face à l’augmentation du coût de la vie.

Le plan prévoit :

  • une bonification de l’Allocation canadienne pour les travailleurs, qui permettra de mettre jusqu’à 2 400 dollars de plus dans les poches des familles à faible revenu;
  • une réduction des frais de garde de 50 % en moyenne d’ici la fin de l’année;
  • une augmentation de 10 % de la pension de la Sécurité de la vieillesse pour les personnes âgées de 75 ans ou plus, qui est entrée en vigueur le mois dernier;
  • la mise en place d’un programme de soins dentaires cette année, tout d’abord pour les enfants de moins de 12 ans;
  • un paiement de 500 dollars, cette année, pour aider les locataires et les gens qui ont de la difficulté à payer leur logement;
  • et, bien entendu, les principales prestations gouvernementales, notamment l’Allocation canadienne pour enfants, le crédit pour la taxe sur les produits et services, le Régime de pensions du Canada, la Sécurité de la vieillesse et le Supplément de revenu garanti, sont toutes indexées sur l’inflation et vont augmenter.

Grâce à ce plan, un couple de Saint-Jean dont le revenu est de 45 000 dollars et qui a un enfant en garderie pourrait recevoir environ 6 150 dollars de plus pendant l’exercice en cours, et ce, en plus des prestations actuelles.

Une personne âgée en situation de handicap qui vit à Sussex pourrait recevoir plus de 2 500 dollars de plus au cours de l’exercice actuel par rapport à l’exercice précédent.

Surtout, les mesures prévues dans le plan pour rendre la vie plus abordable ne viendront pas empirer les choses.

Elles sont prévues dans le cadre financier coté triple A du Canada.

Elles ont également été prises en compte dans le budget responsable que nous avons déposé en avril. Dans ce budget, nous nous sommes engagés à réduire de façon réfléchie les dépenses gouvernementales de 8,9 milliards de dollars.

Mais pour les Canadiens et les Canadiennes qui ont le plus besoin de ce soutien – les Canadiens les plus vulnérables – ces mesures leur permettront de recevoir de l’argent supplémentaire qu’ils n’ont pas reçu l’an dernier. Elles rendront leur vie plus abordable exactement au bon moment.

C’est une période difficile pour les pays du monde entier. Et c’est sans aucun doute une période difficile pour les Canadiennes et les Canadiens.

Mais, grâce à des gens brillants et travaillants d’endroits extraordinaires comme Saint‑Jean, je sais qu’il n’y a pas de pays mieux placé que le Canada pour traverser cette période de turbulence économique.

En terminant, je tiens à féliciter tous les dirigeants qui sont ici aujourd’hui—tous les dirigeants du Port de Saint-Jean, les dirigeants syndicaux, les dirigeants autochtones et tous les membres de la communauté qui ont travaillé ensemble de manière si efficace pour réaliser cet inspirant agrandissement du Port.

Nul ne peut nier l’efficacité avec laquelle vous bâtissez votre communauté et votre économie locale.

Et, en tant que ministre des Finances et vice-première ministre, je tiens à dire qu’il s’agit également d’une réelle contribution à la sécurité économique nationale du Canada.

Merci infiniment, Saint-Jean. Vous m’avez vraiment inspirée aujourd’hui. 

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :