Note de service

Sujet :

Aperçu à titre d'information sur la transition

À titre information

Cette note d'information vise à vous fournir l'information et le contexte nécessaires pour évaluer votre travail et en planifier la portée au cours des prochaines semaines. La note comprend :

De plus, une description complète du Ministère, de vos responsabilités et de vos pouvoirs statutaires, ainsi que des organisations de votre portefeuille est incluse dans un cahier d'information distinct (« Comment fonctionne le ministère des Finances ») à titre de manuel de référence pour vous ou pour tout nouvel employé qui fait son entrée dans votre cabinet.

 

Table des matières

*Caviardé* Perspectives économiques et budgétaires
*Caviardé* Engagements électoraux
*Caviardé*
*Caviardé*

 

1. Perspectives économiques et budgétaires

i. Contexte et défis économiques

Depuis le milieu de 2018, l'activité économique mondiale a connu un ralentissement généralisé. Les nouveaux tarifs et l'incertitude accrue entourant le commerce international et les enjeux géopolitiques mondiaux ont réduit les investissements des entreprises et la production manufacturière dans les principales économies sensibles au commerce. Cette situation ralentit l'activité économique mondiale malgré les récentes mesures prises par plusieurs banques centrales qui ont adopté une politique monétaire plus accommodante.

En outre, des changements fondamentaux se produisent à l'échelle mondiale, qui pourraient avoir des répercussions plus durables, quoique moins immédiates, sur la croissance économique mondiale future :

Ces tendances économiques et géopolitiques de long terme auront d'importantes répercussions sur la capacité du Canada de continuer d'augmenter le niveau de vie. Le Canada est également confronté à des défis plus précis. La transition mondiale vers une économie à faibles émissions de carbone aura une incidence particulière sur notre secteur énergétique. Notre niveau élevé d'endettement des ménages rend également notre économie plus vulnérable aux chocs extérieurs, et il pourrait restreindre les mesures futures liées à la politique monétaire.  

L'analyse de l'évolution de l'économie et les recherches sur l'opinion publique menées par le Ministère nous amènent à conclure que malgré la croissance continue des salaires, ces tendances de long terme et l'évolution du contexte économique et géopolitique mondial difficile qui s'y rattache ont créé un sentiment d'anxiété que ressentent les Canadiennes et les Canadiens au sujet de leurs perspectives économiques. Bon nombre des engagements électoraux du gouvernement visent à répondre à ces préoccupations. Le maintien des avantages économiques du Canada et la réussite du pays dans ce contexte mondial difficile exigeront toutefois que l'on mette l'accent sur des politiques axées sur la croissance à moyen terme et axées sur :

*Paragraphe caviardé*

ii. Perspectives économiques canadiennes

Au cours des trois dernières années, l'économie canadienne s'est assez bien maintenue dans un contexte de ralentissement de la croissance mondiale et d'incertitude commerciale croissante. Le marché du travail reste solide, avec des taux de chômage historiquement bas et des taux de participation à la population active élevés. En moyenne, au cours de la dernière année, 40 000 nouveaux emplois ont été créés chaque mois, soit deux fois le rythme enregistré au cours des cinq années précédentes.

Le taux de croissance des salaires a atteint près de 3 %, ce qui témoigne de la solidité croissante du marché du travail canadien. Il s'agit là d'une évolution positive, car la croissance des salaires a été faible depuis la récession de 2008-2009. Selon certaines mesures, la croissance des salaires nominaux au cours des trois derniers mois s'est accélérée à son rythme le plus rapide depuis 2009 et bien au-dessus de la hausse générale des prix. Vu le rythme soutenu de la création d'emplois, nous nous attendons à ce que cette reprise des salaires se traduise par de solides gains de revenu pour les ménages canadiens à court terme. La question de savoir si cette tendance se maintiendra ou non sera en grande partie déterminée par la magnitude de l'impact du ralentissement économique mondial sur la production canadienne et la demande de main-d'œuvre.

Les marchés du logement ont progressé au ralenti en 2018, témoignant de l'incidence combinée des augmentations précédentes des taux d'intérêt, des politiques provinciales visant à décourager les activités de logement improductives et des politiques fédérales visant à réduire l'endettement des ménages. Cependant, le secteur du logement a connu un regain au cours des derniers mois, en partie en raison de la baisse récente des taux d'intérêt, lesquels sont revenus aux faibles niveaux de 2015-2017. La croissance des prix a augmenté à Toronto pour atteindre 10 % (changement sur trois mois, annualisé), tandis qu'à Vancouver, les prix ont recommencé à augmenter après la baisse observée depuis le printemps 2018. 

Le Ministère continue de surveiller trois grandes préoccupations concernant l'économie canadienne :

Après une forte reprise au deuxième trimestre de 2019, des données récentes laissent croire que la croissance économique au Canada reprendra un rythme plus modéré, plus proche du taux de croissance potentiel de l'économie au deuxième semestre de 2019, entre 1 ½ et 2 %. 

Le Ministère enquête régulièrement auprès des prévisionnistes du secteur privé pour connaître leurs points de vue sur les principales variables économiques comme le produit intérieur brut (PIB), l'inflation des prix à la consommation, le taux de chômage et les taux d'intérêt, généralement après chaque publication des données trimestrielles des Comptes nationaux (PIB). Depuis 1994, la moyenne de ces prévisions du secteur privé constitue le fondement des hypothèses économiques utilisées pour la planification du budget et de la Mise à jour de l'automne. Cette pratique a été fortement soutenue par des organisations externes comme le Fonds monétaire international.

Le Ministère a effectué une enquête auprès du groupe d'économistes du secteur privé en septembre, à la suite de la publication des résultats des Comptes nationaux pour le deuxième trimestre de 2019.  Les données de l'enquête de septembre servent généralement à appuyer les projections économiques et budgétaires du gouvernement publiées dans la Mise à jour de l'automne. En somme, le niveau projeté du PIB nominal (l'indicateur le plus large de l'assiette fiscale) dans l'enquête de septembre est conforme aux projections du budget de 2019 (tableau 1).

Tableau 1. Moyenne des prévisions économiques du secteur privé – Annuelles
En pourcentage, sauf avis contraire
  2019 2020 2021 2022 2023 2024 2019-23
Croissance du PIB réel              
  Budget de 20191 1,8 1,6 1,7 1,9 1,9 --- 1,8
  Enquête de septembre 2019 1,5 1,7 1,8 1,8 1,9 1,9 1,7
Inflation du PIB              
  Budget de 20191 1,6 1,9 2,0 2,0 2,0 --- 1,9
  Enquête de septembre 2019 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0
Croissance du PIB nominal              
  Budget de 20191 3,4 3,5 3,7 3,9 4,0 --- 3,7
  Enquête de septembre 2019 3,6 3,7 3,8 3,8 3,9 3,9 3,8
Niveau du PIB nominal (G$)              
  Budget de 20191 2 300 2 381 2 469 2 567 2 669 ---  
  Enquête de septembre 2019 2 298 2 383 2 473 2 568 2 668 2 772  
    Différence avec le budget de 2019 -2 1 4 2 -1 --- 1
Taux des bons du Trésor à 3 mois              
  Budget de 2019 1,9 2,2 2,3 2,4 2,5 --- 2,2
  Enquête de septembre 2019 1,6 1,5 1,6 1,9 2,2 2,4 1,8
Taux des obligations du gouvernement à 10 ans              
  Budget de 2019 2,4 2,7 2,8 3,1 3,3 --- 2,9
  Enquête de septembre 2019 1,5 1,6 2,0 2,4 2,7 3,0 2,0
Prix du pétrole brut WTI ($US/baril)              
  Budget de 2019 59 60 61 63 65 --- 62
  Enquête de septembre 2019 57 57 58 62 64 65 59
1 Les chiffres ont été redressés en fonction des révisions historiques apportées au Système de comptabilité nationale du Canada.
Sources : Enquêtes de février 2019 et de septembre 2019 du Ministère des Finances auprès des économistes du secteur privé.

*Pages caviardées*

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :