Archivé - Ministère des Finances Rapport sur les dépenses annuelles de voyages, d’accueil et de conférences 2013

Conformément à la Directive sur les dépenses de voyages, d'accueil, de conférences et d'événements du Conseil du Trésor, le présent rapport fournit des renseignements sur le total des dépenses du ministère des Finances consacrées respectivement aux voyages, aux services d'accueil et aux conférences au cours de l'exercice terminé le 31 mars 2013. Il donne également une explication des écarts par rapport à l'exercice précédent dans chacune de ces catégories.

Ces données sont mises à jour chaque année et ne comportent aucun renseignement non divulgué en vertu de la Loi sur l'accès à l'information ou de la Loi sur la protection des renseignements personnels.

Les dépenses de voyages, d'accueil et de conférences engagées par les ministères et agences fédéraux appuient pour la plupart directement le mandat ministériel et les priorités gouvernementales.

Le ministère des Finances Canada contribue à la vigueur de l'économie et à l'intégrité des finances publiques pour les Canadiens. Pour ce faire, il surveille les développements qui se produisent au Canada et ailleurs dans le monde afin de pouvoir procéder à une analyse et dispenser des conseils de premier plan au gouvernement du Canada, et il élabore et met en œuvre les politiques économiques et financières qui soutiennent les objectifs économiques et sociaux du Canada et de ses citoyens. Il joue un rôle de premier plan pour garantir que les dépenses de l'État soient axées sur les résultats et représentent une utilisation judicieuse de l'argent des contribuables. Il interagit de façon importante avec d'autres organismes fédéraux et il permet de canaliser les points de vue exprimés par des parties prenantes à l'économie provenant de toutes les régions du Canada.

Les responsabilités du ministère des Finances comprennent celles qui suivent :

Le ministre des Finances doit veiller à assumer ses responsabilités à la fois au sein de son portefeuille et relativement aux pouvoirs conférés par la loi. En particulier, il a la responsabilité directe d'un certain nombre de lois et de politiques financières et fiscales liées à d'autres lois qui relèvent d'autres ministres.

Les dépenses annuelles totales de voyages, d'accueil et de conférences du ministère des Finances sont résumées ci-après :

Montant total des dépenses annuelles de voyages, d’accueil et de frais de participation aux conférences
(en milliers de dollars)

Catégorie de dépenses Dépenses pour l'exercice se terminant
le 31 mars 2013
(a)
Dépenses pour l'exercice précédent terminé
le 31 mars 2012
(b)
Écart
(a – b)
Voyages – Fonctionnaires 2 086 2 236 (150)
Voyages – Non fonctionnaires 270 291 (21)
Voyages internationaux du ministre
et du personnel du ministre*
240 313 (73)

Total des dépenses de voyage 2 596 2 840 (244)

Accueil 123 137 (14)
Frais de participation aux conférences 3 4 (1)

TOTAL 2 722 2 981 (259)
(*) Comprend les voyages internationaux dans le cadre du programme d'un ministère.

Écarts importants par rapport à l'exercice précédent.

Cette section sert à expliquer brièvement les écarts importants par rapport aux dépenses annuelles de l'exercice précédent dans chaque catégorie.

  1. Fonctionnaires : Comparées à l'exercice 2011-2012, les dépenses de voyages des fonctionnaires du Ministère ont diminué, principalement en raison de ce qui suit :
    • la fin des activités du Groupe de travail pour l'examen du système de paiements;
    • la réduction du nombre d'événements, au pays comme à l'étranger;
    • une tendance continue à la baisse de l'utilisation des taxis.
  2. Non-fonctionnaires : Comparées à l'exercice 2011-2012, les dépenses de voyages des non-fonctionnaires du Ministère ont diminué, principalement en raison de ce qui suit :
    • la fin des activités du Groupe de travail pour l'examen du système de paiements.
  3. Ministre et personnel du Ministre : Comparées à l'exercice 2011-2012, les dépenses de voyages internationaux du Ministre et du personnel du Ministre de Finances Canada ont diminué, principalement en raison de ce qui suit :
    • une diminution de la fréquence et de la durée des réunions;
    • la proximité du lieu des réunions.

Comparées à l'exercice 2011-2012, les dépenses d'accueil du Ministère ont diminué, principalement en raison de ce qui suit :

Comparés à l'exercice 2011-2012, les frais de participation aux conférences du Ministère ont diminué, principalement en raison de ce qui suit :

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :