Archivé - À quoi servent vos impôts : Exercice 2013-2014

Au cours de l’exercice terminé le 31 mars 2014, le gouvernement du Canada a dépensé 276,8 milliards de dollars. Ce montant représente environ 15 % de la valeur de notre économie, qui s’élève à 1,9 billion.

Voici un aperçu de l’usage qui a été fait de ces montants et de leur provenance.

Les paiements versés directement aux particuliers, aux administrations provinciales et territoriales et à d’autres organisations sont appelés des « transferts ».

Les transferts constituent la principale catégorie de dépenses du gouvernement. Ils représentent environ 61 cents de chaque dollar dépensé (169,4 milliards de dollars).

Les principaux transferts aux particuliers représentent 26 cents de chaque dollar dépensé (72,2 milliards de dollars).

Les prestations versées aux aînés, qui constituent la plus importante composante des transferts aux particuliers, comprennent les éléments suivants :

Les prestations aux aînés ont totalisé environ 41,8 milliards de dollars, soit à peu près 15 cents de chaque dollar dépensé.

Les prestations d’assurance-emploi sont une autre composante des principaux transferts aux particuliers. Au total, elles représentent plus de 6 cents de chaque dollar dépensé (17,3 milliards de dollars).

Pour obtenir des renseignements sur les cotisations d’assurance-emploi, consultez la section « Provenance des revenus ».

Les prestations pour enfants constituent la dernière composante des transferts aux particuliers. Par l’entremise de la Prestation fiscale canadienne pour enfants et de la Prestation universelle pour la garde d’enfants, le Canada a versé 13,1 milliards de dollars aux familles afin de les aider à élever leurs enfants. Ce montant représente près de 5 cents de chaque dollar dépensé.

Les principaux transferts aux autres administrations ont totalisé environ 60,5 milliards de dollars, soit 22 cents de chaque dollar dépensé. Ces transferts aident à financer les soins de santé, l’éducation postsecondaire et d’autres programmes offerts aux Canadiennes et aux Canadiens.

Le Transfert canadien en matière de santé a fourni 30,5 milliards de dollars en aide au titre des programmes de santé, soit environ 11 cents de chaque dollar dépensé.

Le Transfert canadien en matière de programmes sociaux – à l’appui de l’éducation postsecondaire, des programmes sociaux et des programmes destinés aux enfants – a procuré un financement de 12,2 milliards de dollars, soit près de 5 cents de chaque dollar dépensé.

Les autres principaux transferts – notamment au titre du Programme de péréquation et de la Formule de financement des territoires, ainsi que les paiements en vertu du programme du Fonds de la taxe sur l’essence versés aux villes et aux collectivités – ont totalisé environ 6 cents de chaque dollar dépensé (17,7 milliards de dollars).

La péréquation et la formule de financement aident les provinces et les territoires moins prospères à fournir des services publics sensiblement comparables aux services offerts par les autres provinces, à des niveaux d’imposition sensiblement comparables.

Les paiements du programme du Fonds de la taxe sur l’essence contribuent à assurer un financement stable et prévisible pour appuyer des projets portant sur les infrastructures municipales.

L’aide fédérale aux soins de santé ne se limite pas aux paiements en espèces en vertu du Transfert canadien en matière de santé, du Programme de péréquation et de la Formule de financement des territoires.

Le Canada a aussi versé plus de 6 milliards de dollars l’année dernière au titre des activités suivantes :

L’année dernière, les dépenses au titre des subventions et contributions fédérales ont totalisé 36,7 milliards de dollars, soit près de 13 cents de chaque dollar dépensé, dont :

Des fonds ont également été consacrés en appui aux agriculteurs et aux autres producteurs d’aliments, à la recherche et développement, aux infrastructures, au développement régional, à la recherche et à la promotion en matière de santé, aux arts, au sport amateur, à l’aide internationale, au multiculturalisme et au bilinguisme.

Après les transferts, l’essentiel des revenus fiscaux fédéraux a été consacré aux coûts de fonctionnement du gouvernement, c’est-à-dire plus de 130 ministères, organismes, sociétés d’État et autres institutions fédérales qui fournissent des programmes et des services aux Canadiens.

Les coûts de fonctionnement (dont les salaires et avantages sociaux, les installations et le matériel, les fournitures et les déplacements) ont représenté 29 cents de chaque dollar dépensé (79,2 milliards de dollars). Trois organisations sont à l’origine de près de la moitié de ces dépenses, soit plus de 14 cents de chaque dollar dépensé.

Premièrement, les dépenses de la Défense nationale – qui comprend les Forces armées canadiennes – ont représenté 8 cents de chaque dollar dépensé (21,5 milliards de dollars).

Deuxièmement, les frais de fonctionnement reliés à la sécurité publique et à la protection civile ont représenté plus de 3 cents de chaque dollar dépensé (9,8 milliards de dollars).

Ce montant comprend le financement de la Gendarmerie royale du Canada, du système pénitentiaire fédéral et des opérations de contrôle de la circulation et des opérations de sécurité à la frontière.

Troisièmement, les charges de l’Agence du revenu du Canada, qui administre le régime fédéral d’impôts et de taxes (et perçoit l’impôt pour toutes les provinces sauf le Québec), ont totalisé 7,8 milliards de dollars, soit 3 cents de chaque dollar dépensé.

Un montant de 32,6 milliards – 12 cents de chaque dollar dépensé – a été consacré au fonctionnement des autres ministères et organismes fédéraux.

Parmi les grands ministères, mentionnons :

Du financement a aussi été versé à des organismes fédéraux comme l’Agence canadienne d’inspection des aliments et Parcs Canada.

L’une des parts les moins importantes des dépenses de fonctionnement fédérales est consacrée au Parlement, c’est-à-dire la Chambre des communes, le Sénat et la Bibliothèque du Parlement.

L’année dernière, les salaires et avantages sociaux des députés, des sénateurs et des membres du personnel parlementaire ainsi que les montants consacrés aux installations et aux services du Parlement ont totalisé environ 534 millions de dollars, soit moins d’un quart de cent de chaque dollar dépensé.

Les sociétés d’État (soit les organisations appartenant directement ou indirectement au gouvernement) ont coûté 7,5 milliards de dollars, ou 3 cents de chaque dollar dépensé.

La plus grande partie de ces dépenses a été engagée par trois organisations :

Des fonds ont également été consacrés à des organismes culturels comme le Musée des beaux-arts du Canada, le Musée canadien de l’histoire et le Conseil des Arts du Canada, de même qu’à des entreprises comme VIA Rail et la Commission canadienne du tourisme.

Ces coûts ont été compensés en partie par les revenus des sociétés d’État, qui ont totalisé 3,5 milliards de dollars en 2013-2014. Ces revenus font partie des autres revenus du gouvernement indiqués dans la section « Provenance des revenus ».

Les frais d’intérêt sur la dette publique du Canada (sommes empruntées au fil des ans par le gouvernement fédéral qui n’ont pas encore été remboursées et les obligations liées aux régimes de retraite et autres avantages futurs) ont totalisé 28,2 milliards de dollars, soit 10 cents de chaque dollar dépensé.

À l’heure actuelle, 74 % de la dette non échue du gouvernement est empruntée aux institutions et aux particuliers canadiens qui détiennent des obligations, des bons du Trésor et d’autres instruments de dette fédéraux.

Voici notre bref sommaire des dépenses fédérales en 2013-2014.

À quoi servent vos impôts - 2013/14. Pour avoir des détails, reportez-vous à la section précédente.

En 2013-2014, le gouvernement fédéral a obtenu des revenus de 271,7 milliards de dollars. Ces revenus provenaient des sources suivantes :

Impôt sur le revenu des particuliers – 130,8 milliards, soit 48 cents par dollar de revenus.

Impôt sur le revenu des sociétés – environ 36,6 milliards, soit près de 14 cents par dollar.

Taxe sur les produits et services – 31,1 milliards, soit 11 cents par dollar.

Divers autres impôts et taxes – comme les retenues d’impôt des non-résidents, les droits de douane à l’importation, ainsi que les droits d’accise sur l’alcool, le tabac, l’essence et le carburant diesel – ont compté pour 21,5 milliards de dollars, ou 8 cents par dollar de revenus.

De plus, les cotisations d’assurance-emploi se sont élevées à 21,8 milliards de dollars, soit 8 cents par dollar de revenus.

Enfin, les autres revenus – comme les bénéfices des sociétés d’État et le produit de la vente de biens et de services – représentent les 30,0 milliards de dollars restants, ou 11 cents par dollar.

L’écart de 5,2 milliards de dollars entre les dépenses de 276,8 milliards et les revenus de 271,1 milliards du gouvernement constitue le déficit budgétaire de 2013-2014. Ce déficit entraîne une augmentation de la dette fédérale (ou déficit accumulé).

Le gouvernement fédéral calcule ses résultats financiers pour des « exercices » de 12 mois qui se terminent le 31 mars de chaque année. Le présent exposé se fonde sur le Rapport financier annuel du gouvernement du Canada pour le plus récent exercice complet, soit 2013-2014.

Voilà donc l’utilisation et la provenance de vos impôts fédéraux. Si vous voulez en savoir plus, vous pouvez consulter les liens utiles qui suivent.

Pour obtenir plus d’information financière sur le gouvernement du Canada, consultez les sources suivantes :

Le Rapport financier annuel du gouvernement du Canada fournit des données financières globales, selon la méthode de comptabilité d’exercice intégrale, sur les dépenses et les revenus fédéraux pour le dernier exercice complet. Il est affiché dans la section « Publications et rapports » du site Web du ministère des Finances.

En complément du Rapport financier annuel, le ministère des Finances publie les Tableaux de référence financiers, qui contiennent notamment des renseignements financiers sur les provinces et les territoires. Ils sont affichés dans la section « Publications et rapports » du site Web du Ministère.

Ce bulletin mensuel du ministère des Finances présente les plus récents résultats financiers du gouvernement. Il est affiché dans la section « Publications et rapports » du site Web du Ministère.

Les Comptes publics du Canada contiennent les états financiers vérifiés du gouvernement pour le dernier exercice ainsi que des détails sur les opérations financières de chaque ministère. Ils sont affichés sur le site Web de Travaux publics et Services gouvernementaux Canada.

Le Rapport sur la gestion de la dette annuel présente les éléments clés de la stratégie de gestion de la dette fédérale de même que les volets stratégiques et opérationnels du programme de gestion de la dette du gouvernement et de ses activités de gestion de la trésorerie de l’exercice précédent. Il est affiché dans la section « Publications et rapports » du site Web du ministère des Finances.

Le ministère des Finances établit la politique fiscale fédérale, mais c’est l’Agence du revenu du Canada qui est chargée de gérer la perception des revenus du gouvernement. L’Agence donne accès à un aperçu de ses activités, à son rapport annuel et à la page d’accueil de son site Web.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :