Arbres plantés au lieu historique national de Skmaqn–Port-la-Joye–Fort Amherst dans le cadre des célébrations Acadie 300 à l’Î.-P.-É.

Communiqué de presse

Parcs Canada et Acadie 300 Î.-P.-É. participent à une plantation cérémoniale

Le 30 octobre 2020              Charlottetown, Île-du-Prince-Édouard            Agence Parcs Canada

Cette année marque le 300e anniversaire de l’arrivée des Français et des Acadiens à l’Île Saint-Jean (l’actuelle Île-du-Prince-Édouard), et de l’établissement de Port-la-Joye en 1720. Le lieu historique national de Skmaqn–Port-la-Joye–Fort Amherst commémore l’une des premières colonies européennes.

Aujourd’hui, les membres du comité de planification d’Acadie 300 Î.-P.-É. se sont joints à Parcs Canada pour la plantation cérémoniale de trois nouveaux arbres — un pin blanc, un chêne rouge et un bouleau blanc — sur le site. Les trois arbres représentent trois siècles de présence française et acadienne sur le site. Au cours de la cérémonie, chaque arbre a été dédié en l’honneur de personnages importants liés à l’histoire de Port-la-Joye, et les points forts biographiques de ces personnages historiques ont été partagés. Ces arbres proviennent de la pépinière provinciale Frank J. Gaudet et ont été donnés à Parcs Canada dans le cadre d’un projet visant à planter 300 arbres sur les sites du patrimoine acadien, dans les communautés, les écoles et les zones naturelles de l’île, en commémoration des 300 ans de présence française et acadienne à l’Î.-P.-É. Les arbres sont fournis par le programme Espaces verts de la province de l’Î.-P.-É. En plantant ces arbres aux côtés de nos précieux partenaires acadiens, Parcs Canada souligne les contributions durables du peuple acadien au riche tissu culturel de notre pays.

Cet été Parcs Canada a travaillé avec des partenaires acadiens de l’Île-du-Prince-Édouard pour aider à marquer cet anniversaire au lieu historique national de SkmaqnPort-la-JoyeFort Amherst. Les activités comprenaient l’accueil de l’événement spécial Rendez-Vous Acadien sur le site, organisé par le célèbre historien acadien de l’Île, Georges Arsenault au nom du Musée Acadien et du Comité historique Sœur-Antoinette-DesRoches, et le soutien de la Société Saint-Thomas-D’Aquin, du Musée acadien de l’Î.-P.-É., de la Fondation du musée et du patrimoine de l’Î.-P.-É., et des partenaires communautaires en contribuant à la production d’un film intitulé « L’Acadie de l’Île : 300 ans d’histoire à découvrir ». 

Les lieux historiques nationaux comme Skmaqn–Port-la-Joye–Fort Amherst représentent ce que le Canada a de mieux à offrir et racontent qui nous sommes, y compris l’histoire, les cultures et les contributions des peuples autochtones. Une grande alliance a été conclue ici entre les Mi’kmaq et les Français – l’un des deux seuls endroits en Amérique du Nord où la conclusion d’un tel pacte était célébrée chaque année par des discours, des échanges de cadeaux et des festins.

                                                                     -30-

Multimédia supplémentaire

Sur la photo, on voit Isabelle Dasylva-Gill, directrice générale de la Société acadienne et francophone de l’Île-du-Prince-Édouard (anciennement SSTA); Phil Murphy de Parcs Canada; et Noëlla Richard, gestionnaire de site au Musée acadien, en train de planter un chêne rouge.

Citations

« Le lieu historique national de SkmaqnPort-la-JoyeFort Amherst offre aux Canadiens l’importante possibilité de découvrir notre histoire commune et la façon dont les cultures mi'kmaq, française, acadienne et britannique ont convergé dans les débuts de l’histoire de l’Île-du-Prince-Édouard. En cette année de célébration de l’Acadie 300 Î.-P.É., le gouvernement du Canada reconnaît les contributions de nos ancêtres français et acadiens, ainsi que les bénévoles engagés de la communauté qui aident à mettre en valeur la fierté et la joie de cette culture dynamique. »

L’honorable Wayne Easter
Député de Malpeque

« Port-la-Joye constitue un lieu de mémoire incontournable pour la population acadienne et française de l’Île. En ce 300e anniversaire, la plantation de ces trois arbres contribuera de belle façon à embellir ce site exceptionnel. Je souhaite que les trois arbres s’enracinent profondément dans la terre rouge de ce lieu où se sont déroulés d’importants événements historiques de notre province. »

Georges Arsenault
Historien et
président du Comité historique Soeur-Antoinette-DesRoches

Faits en bref

  • Le lieu historique national de Skmaqn–Port-la-Joye–Fort Amherst commémore la première colonie européenne établie à l’île Saint-Jean (l’actuelle Île-du-Prince-Édouard). Après être passée aux mains des Britanniques en 1758, elle est devenue le théâtre de la déportation d’un grand nombre de colons français et acadiens.

  • Le lieu historique national de Skmaqn–Port-la-Joye–Fort Amherst comprend un réseau de sentiers, des panneaux d’interprétation, des monuments et des plaques. Les visiteurs peuvent également profiter d’un grand nombre d’excellents points de vue sur le port de Charlottetown.

  • La célébration du 300e anniversaire est l’occasion de fêter les origines acadiennes françaises et de souligner l’importante contribution des Français et des Acadiens à ce qu’est devenue l’Île-du-Prince-Édouard.

Liens connexes

Personnes-ressources

Stacey Evans
Agente, Partenariats, engagement et communications
Parcs Canada, Unité de gestion de
l’Île-du-Prince-Édouard
902-672-6422
stacey.evans@canada.ca


Relations avec les médias
Agence Parcs Canada
855-862-1812
pc.medias-media.pc@canada.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :