Parcs Canada et le zoo de Calgary protègent un papillon en péril dans le parc national des Lacs-Waterton

Communiqué de presse

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le parc national des Lacs-Waterton appuie un programme de trois ans avec une contribution de 289 800 $

Le 13 janvier 2021     Parc national des Lacs-Waterton (Alberta)    Agence Parcs Canada

Parcs Canada est reconnu chef de fil du domaine de la conservation. En protégeant les parcs nationaux et d’autres lieux de Parcs Canada à travers le pays et en investissant dans des projets de conservation, l’Agence joue un rôle important dans la protection de notre biodiversité canadienne emblématique tout en appuyant le rétablissement de nos espèces en péril.

Aujourd’hui l’honorable Jonathan Wilkinson, ministre de l’Environnement et du Changement climatique et ministre responsable de Parcs Canada a annoncé que Parcs Canada et le zoo de Calgary travaillent ensemble pour conserver et rétablir la population du papillon porte-queue demi-lune dans le parc national des Lacs-Waterton. Parcs Canada collabore à ce projet de trois ans en contribuant 289 000 $ et en offrant un soutien en nature au zoo de Calgary.

Le porte-queue demi-lune (Satyrium semiluna) est un petit papillon brun qui figure sur la liste des espèces en péril en vertu de la Loi sur les espèces en péril. Le seul endroit connu où l’on retrouve ce papillon en Alberta est dans le parc national des Lacs-Waterton, dans le cône de Blakiston, une zone de prairie située le long de la route de l’entrée dans le parc.

Cette collaboration entre Parcs Canada et le zoo de Calgary fera avancer la surveillance de la population à plus long terme, et améliorera considérablement notre compréhension du cycle biologique du papillon porte-queue demi-lune. Ce projet appuiera également la collecte de matériel génétique afin d’évaluer la possibilité de translocation d’autres populations de milieu sauvage de la C.-B. ou du Montana. Les activités de recherches prévues comprendront l’examen de la durée de la phase des œufs et des larves, de leur taux de survie, du comportement des larves et leurs interactions avec les fourmis, ainsi que les conditions d’hivernage des œufs. Les activités de conservation, eux, comprendront l’évaluation et le rétablissement de l’habitat de ce papillon et la gestion des plantes envahissantes.

En vertu de la Loi sur les espèces en péril, Parcs Canada est responsable de la protection et du rétablissement des espèces en péril dans tout son réseau d’aires protégées. Parcs Canada collabore avec des partenaires universitaires et des experts, et emploie des techniques innovatrices et d’avant-garde pour mener des recherches qui aident à protéger et rétablir des endroits bien particuliers comme le parc national des Lacs-Waterton. En travaillant ensemble, nous pouvons assurer la protection et la conservation des écosystèmes clés du Canada pour les générations futures.

                                                                      -30-

Multimédia supplémentaire

Le seul endroit connu où l’on retrouve le papillon porte-queue demi-lune en Alberta est dans le parc national des Lacs-Waterton, dans le cône de Blakiston, une zone de prairie située le long de la route de l’entrée dans le parc.

Citations

« Les parcs nationaux jouent un rôle important dans la lutte contre les effets des changements climatiques, en protégeant notre biodiversité et en contribuant au rétablissement des espèces en péril. Parcs Canada est fier de collaborer avec le zoo de Calgary pour aider à la survie du papillon porte-queue demi-lune dans le parc national des Lacs-Waterton. Ensemble, nous protégeons notre environnement naturel et la faune qui y habite pour les générations à venir. »

L’honorable Jonathan Wilkinson,
Ministre de l’Environnement et du Changement climatique et ministre responsable de Parcs Canada

« Nous sommes ravis d’intégrer l’expertise en sciences appliquées à la lutte contre la disparition des espèces, grandes et petites, et nous sommes fiers de travailler aux côtés d’autres chefs de file du domaine de la conservation comme Parcs Canada. Ce tout petit papillon n’attire pas l’attention comme d’autres espèces, mais son existence est précieuse et fait partie intégrante de la riche biodiversité du Canada. Ensemble, nous travaillerons fort afin de lui assurer un avenir dynamique pour les générations à venir. »

Dr Clément Lanthier
Président et chef de la direction, zoo de Calgary

Faits en bref

  • Le porte-queue demi-lune est une espèce en péril qui existe seulement à notre connaissance à neuf endroits au Canada : huit en Colombie-Britannique et un en Alberta, sur le cône de Blakiston dans le parc national des Lacs-Waterton. L’habitat crucial de cette espèce est désigné et protégé par la loi en vertu de la Loi sur les espèces en péril dans le parc national des Lacs-Waterton depuis décembre 2016.

  • Le petit porte-queue demi-lune est brun clair avec des taches noires bordées de blanc sur ses ailes. Contrairement à de nombreuses espèces de porte-queue, leurs ailes arrière ne portent pas de « queue ».

  • Les papillons sont importants pour l’écosystème, tant à titre d’espèce-proie que de pollinisateur. Une profusion diversifiée de papillons peut indiquer que l’écosystème est sain et florissant. Les papillons sont de magnifiques insectes qu’il est fascinant d’observer.

  • À Waterton, le porte-queue demi-lune est principalement menacé par la perte de plantes indigènes, dont il dépend pour se nourrir, s’abriter et se reproduire, attribuable en partie à l’augmentation des plantes envahissantes.

  • Le zoo de Calgary est un chef de file national et mondial de la réintroduction ayant recours à des sciences appliquées innovatrices en vue de sauver des espèces, notamment de nombreuses espèces en péril au Canada. Il se réjouit de partager une telle expertise au profit du rétablissement du porte-queue demi-lune.

Liens connexes

Personnes-ressources

Moira Kelly
Attachée de presse
Bureau du ministre de l’Environnement et du Changement climatique
819-271-6218
moira.kelly@canada.ca

Relations avec les médias
Agence Parcs Canada
855-862-1812
pc.medias-media.pc@canada.ca

Relations avec les médias, zoo de Calgary
Alison Archambault, directrice, Marque et mobilisation
403-232-7766 | 403-919-9482
mediarelations@calgaryzoo.com

Recherche d'information connexe par mot-clés: Population animale | Parcs Canada | Canada | Alberta | Durabilité | grand public | scientifiques | communiqués de presse
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :