Le gouvernement du Canada et le Forum tripartite Mi’kmaq-Nouvelle-Écosse-Canada commémorent l’importance historique nationale de l’ancien pensionnat indien de Shubenacadie

Communiqué de presse

Ancien pensionnat indien de Shubenacadie. Publié avec l’autorisation du Chronicle Herald.

PRENDRE SOIN DE SOI : Nous sommes conscients que cet événement arrive à un moment difficile pour beaucoup et que nos efforts pour montrer notre solidarité avec les peuples autochtones et honorer les victimes et les familles peuvent devenir un rappel douloureux pour ceux qui ont souffert des difficultés causées par des générations de politiques gouvernementales néfastes pour les peuples autochtones. Une ligne d’écoute téléphonique de Résolution des questions des pensionnats indiens est disponible pour apporter un soutien aux anciens élèves des pensionnats. Vous pouvez y trouver des services d’orientation en cas de crise émotionnelle.

Veuillez appeler la ligne de crise au 1-866-925-4419 si la lecture de ce message déclenche un traumatisme chez vous ou quelqu’un que vous connaissez.

Nous encourageons tous ceux qui ont besoin de soutien en ce moment à demander de l’aide et sachez qu’un soutien vous est toujours offert en appelant la Ligne d’écoute d’espoir pour le mieux-être au 1-855-242-3310 (sans frais) ou en clavardant sur hopeforwellness.ca, qui est disponible 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Vous pouvez également trouver des renseignements sur la façon d’obtenir d’autres aides à la santé sur le site Web du gouvernement du Canada.

----------------

Cette reconnaissance est une étape importante dans le renouvellement des relations avec les peuples autochtones sur la base de la reconnaissance des droits, du respect, de la coopération et du partenariat.

Le 30 septembre 2021       Shubenacadie (Nouvelle­Écosse)    Agence Parcs Canada

Le système des pensionnats autochtones faisait partie d’une politique coloniale honteuse qui retirait les enfants autochtones de leurs familles et de leurs communautés et non seulement les privait de leurs traditions, de leur langue et de leur culture, mais ces institutions les ont également exposés à de graves préjudices, voire à la mort. Les peuples et les communautés autochtones ont subi les conséquences des pensionnats qui perdurent sur plusieurs générations. En cette Journée nationale de la vérité et de la réconciliation, l’ensemble de la population canadienne prend le temps de réfléchir à cette histoire tragique, de reconnaître le passé, d’honorer les enfants disparus et de reconnaître la force et la résilience extraordinaires des survivants et de tous les Autochtones. Le gouvernement du Canada s’est engagé à faire entendre la voix des peuples autochtones pour que cette histoire ne soit jamais oubliée.

Aujourd’hui, le sénateur Dan Christmas et le député de Kings-Hants, Kody Blois, au nom du gouvernement du Canada, ainsi que le Forum tripartite Mi’kmaq-Nouvelle-Écosse-Canada et les survivants du pensionnat indien de Shubenacadie, ont commémoré l’importance historique nationale du pensionnat indien de Shubenacadie lors d’une cérémonie spéciale visant à dévoiler une plaque à Shubenacadie.

La désignation de l’ancien pensionnat indien de Shubenacadie a été proposée par le coprésident du Comité de travail tripartite sur la culture et le patrimoine du Forum tripartite Mi’kmaq-Nouvelle-Écosse-Canada dans le cadre du Programme national de commémoration historique, au nom des survivants du pensionnat indien de Shubenacadie et de leurs descendants. Parcs Canada et l’auteur de la mise en candidature ont collaboré pour déterminer la valeur historique de l’ancien pensionnat indien de Shubenacadie.

Bien que le bâtiment scolaire ne soit plus debout, le site de l’ancienne école est un lieu de souvenir et de guérison pour certains survivants et leurs descendants, qui souhaitent préserver l’histoire des pensionnats autochtones dans les Maritimes.

 

Les expériences des anciens élèves et des survivants du pensionnat indien de Shubenacadie et d’autres pensionnats autochtones du Canada continuent de toucher des générations de familles et de membres des communautés des Premières Nations, des Inuits et des Métis. Ces désignations, dans le cadre du Programme national de commémoration historique, constituent une partie importante de la réponse du gouvernement du Canada à l’appel à l’action 79 du rapport final de la Commission de vérité et réconciliation.

                                                                           -30-

Multimédia supplémentaire

Citations

« L’année dernière, plus que jamais, nous a rappelé l’héritage douloureux et néfaste du système des pensionnats autochtones. La commémoration de l’importance historique nationale de l’ancien pensionnat indien de Shubenacadie s’inscrit dans le cadre de l’engagement du gouvernement du Canada à reconnaître le passé et, en collaboration avec les peuples et les communautés autochtones, à faire part des expériences vécues par les enfants autochtones dans ces écoles afin de s’assurer que l’on se souvienne de cette histoire et que l’on raconte ces histoires. Ainsi, nous espérons favoriser une meilleure compréhension de notre histoire commune alors que nous empruntons la voie de la réconciliation ensemble. »

Sénateur Dan Christmas

« Ce site attestera des répercussions des expériences de nos survivants, de leurs familles et des communautés, et préservera une partie de l’histoire canadienne qui ne devrait jamais être oubliée. Entre 1929 et 1967, plus de 1 000 élèves mi’kmaw et wolastoqkew ont fréquenté le pensionnat indien de Shubenacadie, notamment mon père et mes oncles. Bien que le bâtiment ne soit plus en place, nos survivants ont accordé la priorité à une désignation de lieu historique national, et nous, en tant que communauté, aurons l’occasion de poursuivre notre cheminement vers la guérison. »

Tim Bernard
Directeur exécutif, Mi’kmawey Debert, Confederacy of Mainland Mi’kmaq

 

Faits en bref

  • Ouvert de 1930 à 1967, le pensionnat indien de Shubenacadie était le seul pensionnat des Maritimes. 

  • Des enfants mi’kmaq et wolastoqiyik de la Nouvelle-Écosse, de l’Île-du-Prince-Édouard, du Nouveau-Brunswick et du Québec ont fréquenté le pensionnat indien de Shubenacadie. Il est également possible que des enfants d’autres communautés autochtones aient été envoyés dans cette école. Ils ont été soumis à une discipline sévère, à la malnutrition et à la famine, à des soins de santé insuffisants, à des abus physiques, émotionnels et sexuels, à des expériences médicales, à la négligence, à la suppression délibérée de leurs cultures et de leurs langues et à des décès.

  • L'histoire du pensionnat indien de Shubenacadie est extrêmement délicate et difficile à articuler étant donné le traumatisme qui a été, et qui est toujours, inhérent à son histoire. De nombreux survivants sont encore incapables de parler de leurs expériences.

  • L,appel à l’action 79 du rapport final de la Commission de vérité et de réconciliation demandait une commémoration nationale des sites des pensionnats autochtones et de l’histoire et des séquelles de ces pensionnats. Pour plus d’information sur les appels à l’action, veuillez consulter le site : : https://nctr.ca/a-propos/histoire-de-la-cvr/site-web-de-la-cvr/?lang=fr.

  • Parcs Canada travaille avec les peuples autochtones pour intégrer les points de vue, l’histoire et le patrimoine autochtones dans les parcs et les lieux historiques nationaux. Cela fait partie de l’engagement du gouvernement à mettre en œuvre les appels à l’action de la Commission de vérité et réconciliation du Canada.

  • Créée en 1919, la Commission des lieux et monuments historiques du Canada conseille le ministre de l’Environnement et du Changement climatique et ministre responsable de Parcs Canada sur la désignation de lieux, de personnes et d’événements d’importance historique nationale dans le cadre du Programme national de commémoration historique.

  • Le gouvernement du Canada, sur les conseils de la Commission des lieux et monuments historiques du Canada, reconnaît les personnes, lieux et événements importants qui ont façonné notre pays afin d’aider la population canadienne et les jeunes à se rapprocher de leur passé. Le processus de commémoration repose en grande partie sur des propositions du public. À ce jour, plus de 2 200 désignations ont été effectuées. 

  • Les désignations historiques nationales sont le résultat de demandes de désignations soumises dans le cadre du Programme national de commémoration historique. Elles commémorent tous les aspects de l’histoire du Canada, qu’ils soient positifs ou négatifs. Si certaines désignations rappellent des moments de grandeur et de triomphe, d’autres encouragent la réflexion sur des moments et expériences tragiques, complexes et difficiles qui définissent le Canada d’aujourd’hui. En présentant ces histoires, les Canadiens et Canadiennes ont l’occasion de découvrir toute l’étendue de notre histoire commune, y compris les périodes difficiles qui ont façonné notre présent.

  • Pour soumettre la candidature d’une personne, d’un lieu ou d’un événement historique d’importance nationale dans votre collectivité, veuillez consulter le site Web de Parcs Canada pour de plus amples renseignements : https://www.pc.gc.ca/fr/culture/clmhc-hsmbc/ncp-pcn/application.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Relations avec les médias
Agence Parcs Canada
1-855-862-1812
pc.media@pc.gc.ca


Rebecca Page-MacDonald
Gestionnaire en communications
The Confederacy of Mainland Mi’kmaq
rebecca@cmmns.com
902-324-3818

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :