Investir dans les langues officielles en Alberta

Communiqué de presse

EDMONTON, le 6 mars 2024

Les communautés de langue officielle en situation minoritaire sont une pierre angulaire de l’identité et de la culture canadiennes.

Aujourd’hui, l’honorable Randy Boissonnault, ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et des Langues officielles, a annoncé des investissements totalisant près de 5 millions de dollars pour appuyer les langues officielles en Alberta.

Des organismes communautaires et le gouvernement provincial bénéficieront de ce soutien, accordé par l’entremise des Programmes d’appui aux langues officielles du ministère du Patrimoine canadien (voir le document d’information ci-joint pour plus de détails). Ces programmes favorisent la vitalité des communautés de langue officielle en situation minoritaire, en plus de promouvoir, d’étendre et de préserver la dualité linguistique d’un bout à l’autre du pays.

Le gouvernement du Canada investit plus de 2,5 millions de dollars en 2023-2024 dans le cadre des différents volets des Programmes d’appui aux langues officielles. Ces fonds seront alloués à des projets visant à améliorer l’accès aux services, aux infrastructures et à l’éducation en français dans les communautés francophones de l’Alberta. Parmi ces volets, mentionnons le Fonds d’action culturelle communautaire, qui soutient et renforce les expressions culturelles, artistiques et patrimoniales des communautés de langue officielle en situation minoritaire. Il y a aussi le volet Promotion de la dualité linguistique, qui appuie les activités favorisant une plus grande compréhension et appréciation des avantages que procurent la connaissance et l’utilisation de nos deux langues officielles. Ce volet encourage également l’offre de services dans les deux langues officielles.

En plus de ces investissements communautaires importants, le gouvernement de l’Alberta se voit octroyer des fonds pour quatre autres projets.

En effet, il reçoit près de 1,5 million de dollars pour rénover et réaménager les locaux du Campus Saint-Jean, le campus francophone de l’Université de l’Alberta, afin d’accroître le soutien à la population étudiante et au personnel administratif.

Le Campus Saint-Jean se verra aussi allouer 427 000 dollars afin de créer un programme d’expérience professionnelle en s’associant avec des entreprises locales en vue d’offrir aux francophones et aux nouveaux arrivants l’occasion d’acquérir des compétences et une expérience de travail reconnaissable.

De plus, le gouvernement de l’Alberta recevra près de 290 000 dollars afin de créer et de favoriser un environnement francophone pour les élèves en leur offrant des services d’animation de la construction identitaire en français dans chacune des 15 écoles du Conseil scolaire FrancoSud.

Finalement, grâce à un financement de 110 000 dollars, l’Association canadienne-française de l’Alberta pourra entre autres développer deux campagnes promotionnelles et tenir un second sommet sur l’éducation postsecondaire de langue française en Alberta.

L’investissement annoncé aujourd’hui tient aussi compte des 62,5 millions de dollars sur 5 ans accordés dans le cadre du Plan d’action pour les langues officielles 2023-2028. Cet appui, annoncé il y a quelques jours à Dieppe par le ministre Boissonnault, vise à bonifier le financement de base des organismes communautaires de langue officielle.

Ces projets peuvent voir le jour grâce au financement des Programmes d’appui aux langues officielles et du Plan d’action pour les langues officielles.

Citations

« En tant que fier Franco-Albertain et ancien étudiant du Campus Saint-Jean, la promotion et le soutien du français en Alberta sont une priorité pour moi. Les organismes qui reçoivent du financement aujourd’hui déploient des efforts considérables afin de renforcer le fait français et de favoriser un plus grand sentiment d’appartenance dans leurs communautés. Cette annonce représente une étape importante pour la promotion de la vitalité sociale et culturelle des communautés francophones en Alberta. »

— L’honorable Randy Boissonnault, ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et des Langues officielles

« Le gouvernement de l’Alberta tient à offrir une éducation exceptionnelle en français aux élèves des communautés de toute la province. Grâce à nos investissements dans de nouveaux espaces et des programmes d’études actualisés et améliorés, les élèves pourront apprendre le français et parfaire leurs connaissances de la langue, tout en approfondissant leurs liens culturels avec les dynamiques communautés francophones de l’Alberta. »

– Demetrios Nicolaides, ministre de l’Éducation, gouvernement de l’Alberta

« La francophonie albertaine est en grande croissance. Nous accueillons donc positivement le nouveau financement annoncé aujourd’hui, qui viendra appuyer plusieurs organismes. L’ACFA est aussi ravie du financement reçu pour organiser un sommet sur l’éducation postsecondaire de langue française en Alberta. Ce dossier est extrêmement important pour notre communauté et a permis de rassembler des leaders communautaires de partout en province pour en discuter. »

– Nathalie Lachance, présidente, Association canadienne-française de l’Alberta

« Il s’agit d’un investissement important qui permettra au FrancoSud de mettre en place davantage de projets et d’activités qui contribuent au développement de l’identité et de la culture francophone chez nos élèves. Concrètement, cela se traduira par l’ajout de 3 à 4 facilitateurs en construction identitaire qui travailleront directement avec nos élèves et nos partenaires communautaires. Nous sommes très heureux de cette annonce et nous remercions le gouvernement de reconnaître l’importance de la construction identitaire dans les écoles francophones de l’Alberta. » 

— Monique Baker, directrice générale, Conseil scolaire FrancoSud

Faits en bref

  • Après l’Ontario et le Nouveau-Brunswick, l’Alberta compte la plus grande population francophone en situation minoritaire au pays. Selon le recensement de 2021 de Statistique Canada, plus de 88 000 Albertains et Albertaines déclarent le français comme langue maternelle.

  • Le financement du gouvernement du Canada, accordé dans le cadre des Programmes d’appui aux langues officielles, vise à favoriser la vitalité des communautés francophones et anglophones en situation minoritaire, ainsi qu’à promouvoir l’anglais et le français dans la société canadienne.

  • Le Plan d’action pour les langues officielles 2023-2028 : Protection-promotion-collaboration prévoit un investissement total de 4,1 milliards pour appuyer 7 ministères et 33 mesures nouvelles ou bonifiées qui visent la protection et la promotion des langues officielles au pays. Il s’agit du montant le plus important jamais octroyé par un gouvernement pour les langues officielles.

  • En juin 2023, le projet de loi C-13, la Loi visant l’égalité réelle entre les langues officielles du Canada, a reçu la sanction royale. Cette loi contribue à moderniser et à renforcer le régime linguistique du Canada, ainsi qu’à apporter des avantages considérables aux Canadiens et Canadiennes de chaque province et territoire, en tenant compte de leurs réalités linguistiques distinctes.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Pour de plus amples renseignements (médias seulement), veuillez communiquer avec :

Mathis Denis
Attaché de presse
Cabinet du ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et des Langues officielles
mathis.denis@hrsdc-rhdcc.gc.ca

Relations avec les médias
Patrimoine canadien
819-994-9101
1-866-569-6155
media@pch.gc.ca

Détails de la page

Date de modification :