Monument national 2ELGBTQI+

Le Monument national 2ELGBTQI+ commémorera la discrimination historique à l’endroit des personnes issues des communautés 2ELGBTQI+ au Canada, y compris durant la période de la purge LGBT. La purge qui débuta dans les années 1950 et se poursuivit jusqu’aux années 1990, fut une vaste campagne menée par le gouvernement du Canada pour identifier et expulser des milliers de membres LGBT des Forces armées canadiennes, de la Gendarmerie royale du Canada et de la fonction publique fédérale. Le monument reflétera les profondes répercussions de la discrimination subie par les communautés 2ELGBTQI+ du Canada, tout en célébrant les réalisations des personnes qui se sont battues pour l'égalité, en éduquant les visiteurs et en inspirant l'espoir et le changement pour l'avenir.

Patrimoine canadien facilite l'élaboration du monument en partenariat avec le Fonds Purge LGBT, le promoteur du projet et bailleur de fonds du monument. L'élaboration du design et la construction du monument incombera à la Commission de la capitale nationale.

La création du monument a été mandatée par voie d’ordonnance par la Cour fédérale du Canada. Il est prévu que le monument soit complété en 2025.

Le site

Le monument aura un emplacement de choix au coin nord-est de l’intersection de la rue Wellington et du pont du Portage, à proximité de la rivière des Outaouais. Situé à un endroit central, le site offre des vues de la Cité judiciaire, un équilibre entre visibilité publique et espace de contemplation, ainsi qu’une bonne capacité à accueillir de grands rassemblements.

Carte indiquant l'emplacement du monument.
Carte montrant un gros plan de l'endroit où le monument sera situé

Le design

Une grande colonne blanche se trouve au milieu. Elle est entourée de personnes marchant et s'asseyant sur des murets bas situés le long du sentier.
Image conceptuelle – Coup de tonnerre

Coup de tonnerre, un design créé par l'équipe Wreford (Public City, architecture et architecture de paysage, Shawna Dempsey et Lorri Millan, artistes en arts visuels, Albert McLeod, expert en la matière et conseiller sur les peuples autochtones et bispirituels) a été sélectionné pour ce monument. Le concept s'inspire du symbolisme d'un nuage orageux, qui incarne la force, l'activisme et l'espoir des communautés 2ELGBTQI+. Il est un témoignage durable du courage et de l'humanité de ceux qui ont été blessés par la purge LGBT, les lois et normes homophobes et transphobes et l'histoire coloniale du Canada. Les éléments du Monument comprennent une sculpture qui crée l'empreinte d'un nuage orageux revêtu de tuiles miroir, un sentier qui traverse un parc aménagé qui retrace l'histoire des personnes 2ELGBTQI+ au Canada et un cercle de guérison composé de pierres sélectionnées par des Aînés bispirituels. Les environs du monument permettront de grands rassemblements, des performances et offriront des lieux de réflexion tranquille.

Voir plus d'images conceptuelles et une vidéo du design

Concours de design

Les équipes d’artistes professionnels, d’architectes, d’architectes paysagistes et d’autres professionnels du design urbain ont été invitées à soumettre leurs titres de compétences et des exemples de leurs réalisations antérieures à des projets similaires dans le cadre d’un appel d’offres qui a pris fin le 5 janvier 2021.

Cinq équipes ont été présélectionnées pour développer des concepts de design pour ce monument par un jury expert dans les domaines des arts visuels, de l'architecture paysagère, de l'architecture, de l'urbanisme ainsi que des survivants de la purge LGBT, des représentants des intervenants clés et des spécialistes en la matière. Les membres du jury étaient :

Les survivants de la purge LGBT, les membres des communautés 2ELGBTQI+, les parties prenantes et les titulaires de droits et toutes les personnes à travers le Canada ont été invités à partager leurs réflexions sur les cinq concepts finalistes en répondant à un sondage qui s'est déroulé du 15 au 28 novembre 2021. Vous pouvez voir les résultats du sondage ici.

Dans son évaluation, le jury a tenu compte des résultats de ce sondage ainsi que les commentaires du Comité consultatif du monument et du Cercle autochtone, du Comité consultatif de l’urbanisme, du design et de l'immobilier de la Commission de la capitale nationale et d'experts en conservation, architecture de paysage, ingénierie et évaluation des coûts. Conformément au choix du jury, le Fonds Purge LGBT et le gouvernement du Canada ont annoncé que le concept de l'équipe Wreford était le design gagnant pour ce monument.

Les prochaines étapes sont l’élaboration détaillée du concept gagnant suivie de la construction du monument.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :