Projets en cours - Art public et monuments

Liste des projets en cours

Hommage concret aux victimes des tragédies aériennes – Sondage

Les catastrophes aériennes ont coûté la vie à de trop nombreux Canadiens et Canadiennes et ont laissé d’innombrables familles dans le deuil de leurs proches. Dans une déclaration faite le 8 janvier 2021, date anniversaire de l'écrasement du vol 752 d’Ukraine International Airlines, le Premier ministre a annoncé une série d’initiatives commémoratives pour venir en aide aux familles touchées par cette tragédie aérienne et d'autres.

L'une de ces initiatives est la création d’un hommage physique, situé dans la région de la capitale du Canada, à la mémoire de tous ceux qui ont perdu la vie dans des tragédies aériennes. L’hommage offrirait aux personnes touchées par les tragédies aériennes un espace pour commémorer et honorer les défunts. Il pourrait s'agir d'un espace vert, comme un jardin, une réserve forestière ou un lieu de rassemblement ; d'un objet ou d'une structure bâtie, comme une plaque, une œuvre d'art ou un monument ; ou, d'un autre type de commémoration physique, comme un labyrinthe ou un plan d'eau.

Le gouvernement du Canada a entrepris une consultation publique sur cet hommage entre le 7 janvier et le 7 février 2022. Le but de ce sondage était de solliciter des commentaires sur l'objectif et la fonction de la commémoration, et d'informer le type d'hommage concret qui pourrait être établi. Les résultats du sondage seront affichés sur ce site Web dans les prochains mois.

Une statue de trois personnages se tenant sur un rocher. Les personnages sont un soldat qui tient la main de deux enfants, un garçon et une fille.
Mémorial Silent Witness à Gander, Terre-Neuve
Crédit : Société historique de l'aéroport de Gander
Une personne est à l'extérieur, marchant à travers un labyrinthe de pierre situé sur un terrain de pelouse.
Labyrinthe commémoratif du 11 septembre de Boston College à Chestnut Hill, Massachusetts
Crédit : Boston College, Bureau de la communication universitaire
Une plaque de grande taille est fixée sur un socle en pierre au-dessus de galets pavés. Elle est entourée de feuilles d'automne tombées.
Plaque commémorative du vol d’Air India à Ottawa, Ontario

Monument aux victimes du communisme – Le Canada, une terre d'accueil

Le Monument aux victimes du communisme – Le Canada, une terre d'accueil soulignera le rôle qu'a joué le Canada sur la scène internationale en tant que terre d'accueil auprès des personnes fuyant l'injustice et la persécution, et il rendra hommage aux millions de personnes qui ont souffert sous les régimes communistes.

Patrimoine canadien facilite l'érection du monument commémoratif en partenariat avec Hommage à la Liberté. La construction du monument incombera à la Commission de la capitale nationale.

Le site

Le monument sera érigé juste à l'ouest des terrasses du Jardin des provinces et des territoires, à Ottawa. Cet espace intime se trouve en bordure du boulevard de la Confédération, de la Cité parlementaire et de la Cité judiciaire. Il est situé près d'importantes institutions fédérales, notamment Bibliothèque et Archives Canada.

Vue aérienne marquée d'une flèche pointant sur les terrasses du Jardin des provinces et des territoires, où sera érigé le monument commémoratif.
Photographie du Jardin des provinces et des territoires où l'on voit Bibliothèque et Archives Canada en arrière-plan.

Le concept de design

Dessin du concept de design de l'Arc du souvenir.
Dessin du concept de design de l'Arc du souvenir.

Le concept retenu pour le Monument aux victimes du communisme est l'Arc du souvenir. Ce concept a été proposé par l'équipe Raff, un groupe d'architectes et d'architectes paysagistes de Toronto, dont fait partie Paul Raff (artiste et architecte), Michael A. Ormston-Holloway (designer et arboriculteur agréé), Brett Hoornaert (stagiaire en architecture de paysage) et Luke Kairys (architecte paysagiste). L'Arc du souvenir est une sculpture constituée de 4 000 tiges de bronze, qui exprime l'étendue de l'oppression communiste et invite les visiteurs à voir le Canada comme un pays accueillant et libre.

Concours de design

À l'automne 2016, des équipes d'artistes professionnels, d'architectes paysagistes, d'architectes et d'autres spécialistes du design urbain ont été invitées à présenter leurs qualifications et des exemples de leurs réalisations.

Un jury formé d'éminents professionnels du design et spécialistes de contenu a été formé pour évaluer les concepts de design soumis dans le cadre de ce concours. Le jury était composé de cinq membres : Alexandra Badzak (directrice et chef de la direction de la Galerie d'art d'Ottawa); Larry Beasley, CM (directeur à la retraite de l'aménagement de la ville de Vancouver); Ruth Derksen, Ph. D. (professeure émérite à l'Université de la Colombie-Britannique); Ludwik Klimkowski (président de Tribute to Liberty); Ted Merrick (directeur du studio de design de Ferris + Associates).

Un examen public des concepts des finalistes a eu lieu le 2 mars 2017. Les participants pouvaient alors voir les concepts, rencontrer les équipes de design et faire part de leur opinion. Des Canadiens de partout au pays ont également été invités à commenter les concepts au moyen d'un sondage en ligne, qui a été diffusé du 2 au 10 mars 2017. Vous pouvez consulter les résultats du sondage ici.

Pour prendre sa décision, le jury a tenu compte de la rétroaction des participants, des commentaires du Comité consultatif de l'urbanisme, du design et de l'immobilier de la Commission de la capitale nationale, des spécialistes de la conservation, du paysage, du génie et de l'établissement des coûts. Conformément à la recommandation du jury, le gouvernement du Canada a annoncé que le concept présenté par l'équipe Raff a été retenu pour le futur monument.

Monument commémoratif national de la mission du Canada en Afghanistan

Le Monument commémoratif national de la mission du Canada en Afghanistan témoignera de l'engagement et des sacrifices des membres des Forces armées canadiennes, des forces policières, des fonctionnaires et des civils qui ont participé à la mission du Canada en Afghanistan. Le monument reconnaîtra aussi l'appui indéfectible manifesté par les familles, les amis et les collectivités au Canada tout au long de la mission.

Patrimoine canadien facilite l'érection du monument en partenariat avec Anciens Combattants Canada. L'élaboration du design et la construction du Monument incombera à la Commission de la capitale nationale, avec l'achèvement des travaux prévu en 2024.

Veuillez noter : Les étapes clés de ce monument pourraient devoir être ajustées en raison de la pandémie de COVID-19. Toutes les décisions à ce sujet seront prises avec l'avis des autorités de santé publique.

Le site

Le monument sera bien en évidence aux Plaines LeBreton et sera situé de l'autre côté du Musée canadien de la guerre, du côté est de la rue Booth et au nord du monument national de l'Holocauste. Avec des vues du Parlement et de d'autres institutions fédérales, l'emplacement procurera un accès facile et une bonne visibilité au monument tant pour les piétons que la circulation véhiculaire.

Vue aérienne de la rue Wellington à Ottawa démontrant la Colline du Parlement et le site du monument
Vue aérienne démontrant le site du monument

Concours de design et consultations

En janvier et en février 2020, Anciens Combattants Canada a mené des consultations auprès des Vétérans, des familles affectées et autres parties prenantes au sujet des considérations de design pour le Monument. Voyez les résultats des consultations ici.

Les équipes d'artistes professionnels, d'architectes, d'architectes paysagistes et d'autres professionnels du design urbain ont été invitées à présenter leurs titres de compétences et des exemples de leurs réalisations antérieures à des projets similaires dans le cadre d’une demande des qualifications qui s’est clôturée le 27 février 2020.

Cinq équipes ont été sélectionnées par un jury d'experts dans les domaines des arts et du design urbain et de représentants des principaux groupes d'intervenants pour élaborer des concepts de design pour ce monument. Voir les concepts ici.

Les vétérans, les familles de ceux et celles qui ont participé à la mission, les membres des Forces armées canadiennes, d'autres intervenants et le public canadien ont été invités à participer à un sondage en ligne pour partager leurs opinions sur les concepts de design des finalistes. Le sondage s'est déroulé du 20 mai au 9 juin 2021.

Le jury tiendra compte de ces commentaires ainsi que de ceux du Comité consultatif de l'urbanisme, du design et de l'immobilier de la Commission de la capitale nationale et d'experts en conservation, en aménagement paysager, en ingénierie et en révision de coûts. Le projet gagnant sera annoncé à l'automne 2021.

Les membres du jury sont:

  • Stephen Borys, PhD, directeur et chef de la direction, Musée des beaux-arts de Winnipeg
  • Virginia T. Burt, architecte paysagiste et directrice, Virginia Burt Designs Inc.
  • Adjudant-maître Steve Chagnon, vétéran de la mission du Canada en Afghanistan
  • Reine Samson-Dawe, représentant les familles des disparus et Mère nationale de la Croix du Souvenir (Croix d’argent) 2019
  • Ambassadeur Arif Z. Lalani, ambassadeur du Canada en République islamique d'Afghanistan durant la mission militaire et civile du Canada en Afghanistan
  • Talbot Sweetapple, architecte et partenaire, Mackay-Lyons Sweetapple Architects
  • Lee Windsor, PhD, directeur adjoint du Brigadier Milton Gregg VC Centre for the Study of War and Society à l’Université du Nouveau-Brunswick

Monument national LGBTQ2+

Le Monument national LGBTQ2+ commémorera la discrimination historique à l’endroit des personnes issues des communautés LGBTQ2+ au Canada, y compris durant la période de la purge LGBT. La purge qui débuta dans les années 1950 et se poursuivit jusqu’aux années 1990, fut une vaste campagne menée par le gouvernement du Canada pour identifier et expulser des milliers de membres LGBT des Forces armées canadiennes, de la Gendarmerie royale du Canada et de la fonction publique fédérale. Le monument reflétera les profondes répercussions de la discrimination subie par les communautés LGBTQ2+ du Canada, tout en célébrant les réalisations des personnes qui se sont battues pour l'égalité, en éduquant les visiteurs et en inspirant l'espoir et le changement pour l'avenir.

Patrimoine canadien facilite l'élaboration du monument en partenariat avec le Fonds Purge LGBT, le promoteur du projet et bailleur de fonds du monument. L'élaboration du design et la construction du monument incombera à la Commission de la capitale nationale.

La création du monument a été mandatée par voie d’ordonnance par la Cour fédérale du Canada. Il est prévu que le monument soit complété en 2025.

Le site

Le monument aura un emplacement de choix au coin nord-est de l’intersection de la rue Wellington et du pont du Portage, à proximité de la rivière des Outaouais. Situé à un endroit central, le site offre des vues de la Cité judiciaire, un équilibre entre visibilité publique et espace de contemplation, ainsi qu’une bonne capacité à accueillir de grands rassemblements.

Carte indiquant l'emplacement du monument.
Carte montrant un gros plan de l'endroit où le monument sera situé

Le design

Une grande colonne blanche se trouve au milieu. Elle est entourée de personnes marchant et s'asseyant sur des murets bas situés le long du sentier.
Image conceptuelle – Coup de tonnerre

Coup de tonnerre, un design créé par l'équipe Wreford (Public City, architecture et architecture de paysage, Shawna Dempsey et Lorri Millan, artistes en arts visuels, Albert McLeod, expert en la matière et conseiller sur les peuples autochtones et bispirituels) a été sélectionné pour ce monument. Le concept s'inspire du symbolisme d'un nuage orageux, qui incarne la force, l'activisme et l'espoir des communautés LGBTQ2+. Il est un témoignage durable du courage et de l'humanité de ceux qui ont été blessés par la purge LGBT, les lois et normes homophobes et transphobes et l'histoire coloniale du Canada. Les éléments du Monument comprennent une sculpture qui crée l'empreinte d'un nuage orageux revêtu de tuiles miroir, un sentier qui traverse un parc aménagé qui retrace l'histoire des personnes LGBTQ2+ au Canada et un cercle de guérison composé de pierres sélectionnées par des Aînés bispirituels. Les environs du monument permettront de grands rassemblements, des performances et offriront des lieux de réflexion tranquille.

Voir plus d'images conceptuelles et une vidéo du design

Concours de design

Les équipes d’artistes professionnels, d’architectes, d’architectes paysagistes et d’autres professionnels du design urbain ont été invitées à soumettre leurs titres de compétences et des exemples de leurs réalisations antérieures à des projets similaires dans le cadre d’un appel d’offres qui a pris fin le 5 janvier 2021.

Cinq équipes ont été présélectionnées pour développer des concepts de design pour ce monument par un jury expert dans les domaines des arts visuels, de l'architecture paysagère, de l'architecture, de l'urbanisme ainsi que des survivants de la purge LGBT, des représentants des intervenants clés et des spécialistes en la matière. Les membres du jury étaient :

  • Aaron Betsky, architecte
  • Maya Desai, designer urbain
  • Michelle Douglas, directrice exécutive, Fonds Purge LGBT, et survivante de la purge LGBT
  • Grant Fahlgren, architecte paysagiste
  • Révérend Brent Hawkes, C.M., O.N.-B., expert en la matière
  • Bernard Lamarche, historien de l’art et conservateur
  • Ann-Marie Macdonald, O.C., auteure, comédienne, dramaturge, membre touchée de la communauté
  • Courtnay McFarlane, artiste en arts visuels, poète et commissaire d’expositions
  • Martine Roy, présidente du conseil d’administration, Fonds Purge LGBT, et survivante de la purge LGBT
  • Megan Torza, architecte et designer urbain

Les survivants de la purge LGBT, les membres des communautés LGBTQ2+, les parties prenantes et les titulaires de droits et toutes les personnes à travers le Canada ont été invités à partager leurs réflexions sur les cinq concepts finalistes en répondant à un sondage qui s'est déroulé du 15 au 28 novembre 2021. Vous pouvez voir les résultats du sondage ici.

Dans son évaluation, le jury a tenu compte des résultats de ce sondage ainsi que les commentaires du Comité consultatif du monument et du Cercle autochtone, du Comité consultatif de l’urbanisme, du design et de l'immobilier de la Commission de la capitale nationale et d'experts en conservation, architecture de paysage, ingénierie et évaluation des coûts. Conformément au choix du jury, le Fonds Purge LGBT et le gouvernement du Canada ont annoncé que le concept de l'équipe Wreford était le design gagnant pour ce monument.

Les prochaines étapes sont l’élaboration détaillée du concept gagnant suivie de la construction du monument.

Monument national sur les pensionnats autochtones

L’appel à l’action no 81 de la Commission de vérité et réconciliation (CVR) demande « au gouvernement fédéral, en collaboration avec les survivants et leurs organisations de même qu’avec les autres parties à la Convention de règlement, de commander un monument national sur les pensionnats et de l’installer de manière à ce qu’il soit accessible au public et très visible dans la ville d’Ottawa, et ce, pour honorer les survivants et tous les enfants qu’ont perdus les familles et les collectivités concernées ».

Le 10 août 2021, le gouvernement du Canada a annoncé qu’un montant de 20 millions de dollars serait réservé à la construction du monument national.

Définir une vision pour le monument

Un atelier national de consultation des survivants a eu lieu le 22 octobre 2019. Les activités liées au processus de définition de la vision, lequel était dirigé par les survivants, ont été organisées et animées par Marie Wilson, ancienne commissaire de la CVR, en collaboration avec Patrimoine canadien. L’atelier a réuni des représentants des Premières Nations, des Inuits et des Métis, et a permis de connaître les points de vue de chaque région du Canada. Parmi les participants, il y avait des membres du Comité consultatif des survivants de la CVR, des survivants intergénérationnels, des témoins honoraires de la CVR et des représentants du Centre national pour la vérité et la réconciliation.

Comité directeur dirigé par des survivants

À la fin avril 2022, un comité directeur dirigé par des survivants a été créé pour superviser le projet du monument jusqu'à son achèvement. Ce comité assurera la mise en œuvre de la vision d'orientation établie par l'atelier de 2019, en veillant à ce que les travaux respectent les valeurs autochtones. Le comité, composé de 16 membres, fournira également des conseils et des recommandations sur des questions telles que la sélection du site, l’élaboration du concours de conception et l'élaboration de programmes et de contenus éducatifs.

Œuvre d'art commémorative d'Affaires mondiales Canada

L'œuvre d'art commémorative d'Affaires mondiales Canada sera un hommage durable aux employés du gouvernement du Canada qui œuvrent dans les missions d’Affaires mondiales Canada à l'étranger. Elle reconnaîtra le dévouement et les sacrifices consentis par ces personnes et leurs familles au service du Canada à l'étranger.

Patrimoine canadien facilite l'érection de l’œuvre d’art commémorative en partenariat avec Affaires mondiales Canada. L'élaboration du design et la construction de l’œuvre d’art commémorative incombera à la Commission de la capitale nationale.

Le site

L’œuvre d’art commémorative sera érigée sur les terrains de 111, rue Sussex, à Ottawa.

Vue aérienne du site de l'œuvre d'art.
Gros plan sur le site de l'œuvre d'art.

Le concept de design

Image concept – Équipe MacLeod

Le concept gagnant a été créé par l'équipe MacLeod. Il s'agit d'un dispositif solaire : la forme et l'orientation de la sculpture sont inspirés par l'analemme, la forme en « 8 » créée en traçant le mouvement annuel du soleil par rapport à un point fixe dans l'espace et le temps. L'analemme est utilisé à travers le projet pour explorer les notions d'infini liées à la persistance de l'amour et de la mémoire.

Un vide en forme de globe au centre de l'œuvre exprime l'absence des proches disparus. Dans cette chambre intérieure de souvenir, les noms de ceux qui ont perdu leur vie dans l'exercice de leurs fonctions à l'étranger avec Affaires mondiales Canada sont alignés avec le soleil de midi à la date de leur décès. Un avant-cour et un sentier cérémonieux, ainsi qu'un jardin de réflexion entourent l'œuvre d'art.

Concours de design et consultations

Les équipes d’artistes professionnels, d’architectes, d’architectes paysagistes et d’autres professionnels du design urbain ont été invitées à soumettre leurs titres de compétences et des exemples de leurs réalisations antérieures à des projets similaires dans le cadre d’une demande de qualification qui a pris fin le 20 janvier 2021.

Quatre équipes ont été sélectionnées par le jury du concours de design pour développer des concepts de design pour l'œuvre d'art commémorative. Les concepts de design ont été évalués par le même jury qui a examiné les soumissions de la demande de qualification. Le jury comprend des experts dans les domaines des arts visuels et de l'urbanisme, et des représentants d’Affaires mondiales Canada et des familles affectées :

  • Serge Belet, Conseiller principal en affaires publiques et initiatives stratégiques au Musée des beaux-arts du Canada
  • Abbie Dann, Présidente de l’Association des anciens ambassadeurs du Canada (AMBCANADA)
  • Michel Desloges, Diplomate canadien à la retraite et représentant des familles de ceux et celles qui sont morts en service
  • Susan Fitzgerald, Ph. D., Architecte et professeure adjointe en architecture à l’Université Dalhousie
  • Karen Wilson Baptist, Ph. D., Professeure associée en architecture de paysage à l’Université du Manitoba

Les familles, les parties prenantes et tous les Canadiens ont été invités à voir les concepts de design et à partager leurs avis lors d'un sondage qui a été diffusé du 2 au 16 décembre 2021. Vous pouvez voir les résultats du sondage ici.

Le jury a tenu compte des résultats du sondage ainsi que des commentaires du Comité consultatif de l'urbanisme, du design et de l'immobilier de la Commission de la capitale nationale, du Comité consultatif sur les beaux-arts d'Affaires mondiales Canada, et d'experts en conservation, en aménagement paysager, en ingénierie et en révision de coûts. Conformément à la recommandation du jury, le gouvernement du Canada a annoncé que le concept présenté par l'équipe MacLeod a été retenu pour l’œuvre d'art commémorative.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :