Le Conseil canadien des ministres des pêches et de l'aquaculture s'engage à collaborer pour mieux gérer les trois côtes et les voies navigables intérieures du Canada, en partenariat avec les peuples autochtones et les intervenants, dans l'intérêt de tous les Canadiens

Communiqué de presse

Whitehorse (Yukon) - Les ministres fédéral, provinciaux et territoriaux des Pêches ont pris l'engagement de travailler ensemble pour permettre aux secteurs de la pêche et de l'aquaculture de prospérer et de demeurer viables et sains, en offrant d’importantes possibilités économiques et d’emploi aux peuples autochtones et à tous les Canadiens.

Le Conseil canadien des ministres des pêches et de l'aquaculture (CCMPA) s'est réuni à Whitehorse, au Yukon, ces deux derniers jours pour discuter d'une vaste gamme de priorités communes. L'honorable Dominic LeBlanc, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, et l'honorable Pauline Frost, ministre de l'Environnement du Yukon, ont coprésidé la réunion, à laquelle ont assisté leurs homologues des Territoires du Nord-Ouest, de Terre-Neuve-et-Labrador, de la Nouvelle-Écosse, du Nouveau-Brunswick, de l'Île-du-Prince-Édouard, de l'Alberta, de la Saskatchewan et du Québec. La Colombie-Britannique, le Nunavut, le Manitoba et l'Ontario étaient représentés par un haut fonctionnaire.

En 2016, les exportations canadiennes de poisson et de fruits de mer ont représenté le chiffre record de 6,6 milliards de dollars. Soixante-cinq pour cent des exportations du Canada, en valeur, sont destinées aux États-Unis chaque année, pour une valeur totale de 4,3 milliards de dollars en 2016. Le CCMPA poursuivra son important travail pour s’assurer qu’on mette l’accent sur le développement économique, en vue d’aider les membres à créer et élargir de nouveaux marchés, et à ouvrir des débouchés commerciaux dans plusieurs secteurs.

Les membres du CCMPA ont discuté de l'examen de la Loi sur les pêches du gouvernement fédéral et sont heureux d’avoir eu l’occasion de participer au processus jusqu’ici. Les consultations de la première phase du ministère des Pêches et des Océans sont terminées. La phase 2 se tiendra au cours de l'été.

Tous les gouvernements ont convenu de l'importance de la conservation marine et souligné qu'il est essentiel qu’ils s’engagent avec les groupes autochtones et les intervenants durant la planification et l'élaboration des initiatives de protection marine.

Les ministres ont convenu de travailler ensemble pour élaborer cette année une politique exhaustive relative à l’aquaculture, respectant les différents champs de compétence,  dans le but d’engendrer davantage de clarté et de certitude et ont réaffirmé leur objectif commun visant à produire des fruits de mer sains et exploités de façon durable, avec un avantage direct pour l’économie du Canada.

Les espèces aquatiques envahissantes ont considérablement réduit certains stocks de poissons indigènes du Canada et elles coûtent des milliards de dollars chaque année, en raison des pertes de revenus et de recettes touristiques. Les membres du CCMPA sont déterminés à travailler de manière coopérative pour combattre cette menace pour les voies navigables et les écosystèmes canadiens.

La réunion s'est terminée par l'accord des ministres d'unir leurs forces pour faire avancer les priorités communes du CCMPA au cours de l'année à venir. Les ministres ont remercié les organisateurs pour l'excellente réunion et leur accueil chaleureux dans le magnifique territoire du Yukon.

Dans le cadre de sa déclaration, le ministre LeBlanc a annoncé que le gouvernement du Canada investit 30 millions de dollars dans une initiative nationale de développement et d’accès aux marchés, afin de soutenir et de stimuler l’innovation dans l’industrie du poisson et des fruits de mer, en partenariat avec les Provinces et les Territoires. Les membres du CCMPA ont exprimé leur soutien à l’égard de cette initiative.


Citations

« Mes collègues provinciaux et territoriaux et moi-même, nous sommes déterminés à travailler ensemble pour conserver et élargir les marchés sur lesquels sont écoulés les excellents poissons et fruits de mer du Canada, afin de créer plus d'emplois et de débouchés économiques dans l'ensemble du pays. Nous assurer que nos pêches demeurent durables et que nos océans, nos côtes et nos voies navigables restent en bonne santé aujourd'hui et à l'avenir, est une priorité absolue ».

L'honorable Dominic LeBlanc, C.P., c.r., député
Ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

« J’aimerais remercier tous mes collègues nationaux, provinciaux et territoriaux des domaines des pêches et de l’aquaculture qui ont assisté à cette conférence à Whitehorse et partagé leurs points de vue représentant tout notre pays. Je me félicite de notre capacité à avoir des conversations ouvertes à propos de ce qui fonctionne le mieux pour assurer la santé et la durabilité du poisson et des écosystèmes aquatiques, maintenant et pour les générations à venir ».

L'honorable Pauline Frost
Ministre de l'Environnement, gouvernement du Yukon

 

Personnes-ressources

Relations avec les médias
Pêches et Océans Canada
Ottawa (Ontario)
613-990-7537

Laura Gareau
Attachée de presse
Cabinet du ministre
Pêches et Océans Canada
613-992-3474
laura.gareau@dfo-mpo.gc.ca

Roxanne Stasyszyn
Ministère de l'Environnement du Yukon
Canada
867-332-0219
roxanne.stasyszyn@gov.yk.ca

C-AC-17-22F

Site Internet :   http://www.dfo-mpo.gc.ca

Suivez-nous sur Twitter!   www.Twitter.com/MPO_DFO


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :