Participation du Canada à la Commission océanographique intergouvernementale

Déclarations

OTTAWA (ONTARIO) – L’honorable Dominic LeBlanc, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, a fait aujourd'hui la déclaration suivante :

Le Canada s'est engagé à travailler avec ses partenaires internationaux afin de mieux comprendre et protéger les océans et les régions côtières de la planète pour les générations à venir.

Cette semaine, il prend part à la 29e Assemblée de la Commission océanographique intergouvernementale (COI) à Paris, en France. Le Canada est membre de la COI depuis sa création, il y a de cela 56 ans.

La COI joue un rôle important dans la surveillance des océans; elle coordonne un vaste réseau de données physiques, chimiques et biologiques océaniques. Les gouvernements, l'industrie, les scientifiques et le public utilisent ces données pour résoudre différents enjeux maritimes. Ces données constituent également une importante base de connaissances pour comprendre le changement climatique.

La COI, grâce à son Système mondial d'observation de l'océan, dirige le plus grand projet de surveillance des océans au monde, ARGO. Le Canada est fier de contribuer au programme ARGO depuis son lancement, il y a dix-sept ans. ARGO prend le pouls climatique des océans en utilisant une gamme mondiale de flotteurs robotiques qui enregistrent des données sur la température, la salinité et la pression des océans.

Je suis heureux d'annoncer aujourd'hui que le Canada va augmenter son soutien au programme ARGO. Nous avons récemment fait l'acquisition de 18 nouveaux flotteurs de profilage qui nous permettront de recueillir en temps réel des données d'observation océanique dans les océans Atlantique et Pacifique. Nous accroissons également notre soutien au Centre d'information ARGO, qui gère près de 4 000 flotteurs installés dans le monde entier. Cet investissement, d'un montant total de 340 000 dollars en flottes et en soutien opérationnel, contribuera à fournir des renseignements actualisés sur l'évolution des conditions océaniques.

Le gouvernement canadien réalise des investissements importants dans l'océanographie, la technologie propre et l'adaptation au changement climatique afin de s'assurer que nous gérons soigneusement nos océans et nos ressources marines. En novembre dernier, nous avons annoncé un plan national de protection des océans de 1,5 milliard de dollars pour améliorer la sécurité maritime et le transport maritime responsable, afin de protéger nos eaux pour les générations futures.

Le Canada continuera de collaborer avec ses partenaires internationaux afin de mieux comprendre l'évolution des conditions océaniques. Nous nous réjouissons d'accueillir le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat en septembre prochain et de donner la priorité au changement climatique et à la croissance économique propre pendant la présidence canadienne du G7.

Au nom du gouvernement du Canada, j'aimerais souhaiter à tous les délégués de la Commission une Assemblée productive et couronnée de succès.

- 30 -

Pour plus d'information :

Relations avec les médias
Pêches et Océans Canada
613-990-7537
Media.xncr@dfo-mpo.gc.ca  

Laura Gareau
Attachée de presse
Cabinet du ministre
Pêches et Océans Canada
613-992-3474
Laura.Gareau@dfo-mpo.gc.ca

Internet : www.dfo-mpo.gc.ca

Suivez-nous sur Twitter!   www.Twitter.com/MPO_DFO

Suivez-nous sur Twitter!  https://twitter.com/MPO_Science

 

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :