Important investissement dans le cadre du Fonds pour la restauration côtière visant à restaurer la santé de l'écosystème marin de Conne River, à Terre-Neuve-et-Labrador

Communiqué de presse

Conne River (T.-N.-L.) - La protection et la restauration de l'environnement constituent une priorité absolue du gouvernement du Canada, qui s'est engagé à allouer des ressources à la protection et à la restauration de l'environnement, dans l'intérêt de tous les Canadiens.

En mai 2017, le gouvernement du Canada a annoncé un Fonds pour la restauration côtière de 75 millions de dollars pour aider à réhabiliter certaines de nos lignes de côtes les plus importantes et à protéger la vie marine ainsi que les écosystèmes marins. Le Fonds fait partie du Plan national de protection des océans de 1,5 milliard de dollars, un investissement historique qui vise à protéger nos océans et les ressources marines pour les générations à venir.

Au nom de l'honorable Dominic LeBlanc, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, Scott Simms, député de Coast of Bays–Central–Notre Dame, a annoncé aujourd'hui que la Mi'kmaq Alsumk Mowimsikik Koqoey Association (MAMKA) allait recevoir 404 100 $ sur deux ans pour un projet visant à aider à protéger l'écosystème marin de Conne River, à Terre-Neuve-et-Labrador.

Ce projet, qui comprend un investissement de 235 000 $ de la Première Nation Miawpukek, et provenant du Fonds pour la restauration côtière, s'élèvera à 639 100 $. Il permettra de stabiliser la zone au sein de la réserve Miawpukek connue sous le nom de Zone familiale et culturelle de McDonald, sur les berges de Conne River.  Cette zone a été érodée de façon importante par les conditions météorologiques extrêmes et l'absence de couverture de glace totale en hiver. Ce travail permettra d’empêcher les sédiments, les racines d’arbres et les débris, issus de précédents projets de développement, de tomber dans l’eau. Étant donné que la zone en question s’avère un corridor de migration pour le saumon de l'Atlantique, le projet permettra au saumon d’évoluer plus librement et de profiter d’un écosystème en meilleure santé.

Le Fonds pour la restauration côtière soutient les projets contribuant à la restauration côtière dans l'ensemble des côtes du Canada. La préférence sera accordée aux projets pluriannuels et auxquels participe une grande diversité de partenaires, notamment les groupes autochtones.

Légende de la photo : Scott Simms, député de Coast of Bays–Central–Notre Dame, au nom de l’honorable Dominic LeBlanc, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, annonce un important investissement dans la restauration de l’habitat du saumon, une espèce prioritaire de Conne River, à Terre-Neuve-et-Labrador.


Multimédia supplémentaire

Scott Simms, député de Coast of Bays–Central–Notre Dame

Citations

« Notre gouvernement s'est engagé à protéger nos côtes. C'est pourquoi nous avons annoncé le Plan de protection des océans, visant la restauration et la protection des écosystèmes et des habitats marins. Le Fonds pour la restauration côtière de 75 millions de dollars offre la possibilité de traiter les menaces qui pèsent sur nos océans et les régions côtières. Je me réjouis que notre collaboration avec la Mi'kmaq Alsumk Mowimsikik Koqoey Association permette d'assurer, aux futures générations, un écosystème sain et florissant à Conne River. »

L'honorable Dominic LeBlanc, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

« J'ai hâte de voir comment cet investissement aidera à améliorer la santé à long terme de l'estuaire de la baie d'Espoir et à réduire certains des agents de stress qui nuisent à la vie marine et aux habitats. Dans des dizaines d'années, nos enfants et nos petits-enfants hériteront d'un environnement qui doit compter des océans et des zones côtières sains, productifs et prospères. »

Scott Simms, député de Coast of Bays–Central–Notre Dame

« La Mi'kmaq Alsumk Mowimsikik Koqoey Association est très heureuse de recevoir un soutien financier du Fonds pour la restauration côtière du MPO pour stabiliser la zone du banc d'argile à Miawpukek. Cet important projet permettra non seulement de stabiliser et de protéger un littoral important adjacent à notre rivière à saumon, mais il permettra également à la Mi'kmaq Alsumk Mowimsikik Koqoey Association et à la Première Nation Miawpukek d'élaborer des capacités clés en matière de stabilisation de talus et de surveillance environnementale. »

Mi'sel Joe, chef de la Première Nation Miawpukek

Faits en bref

  • Il s'agit d'un projet de plus de 600 000 $, avec un investissement de plus de 400 000 $ octroyé par le gouvernement du Canada dans le cadre du Fonds pour la restauration côtière.

  • La Zone familiale et culturelle McDonald est une zone culturelle importante et le site du pow-wow annuel de la Première Nation Miawpukek.

  • La Zone familiale et culturelle de McDonald est adjacente à Conne River et la levée de terrain se trouve dans l'estuaire de la baie d'Espoir.

  • La montaison annuelle du saumon de  Conne River est importante pour la Première Nation Miawpukek d'un point de vue alimentaire, culturel et rituel.

  • L'entité chargée du projet, la Mi'kmaq Alsumk Mowimsikik Koqoey Association, est un partenariat entre la Qalipu Mi'kmaq First Nation Band (Qalipu) et la Première Nation Miawpukek.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Relations avec les médias
Pêches et Océans Canada
Tél. : 613-990-7537
Courriel : Media.xncr@dfo-mpo.gc.ca

Laura Gareau
Attachée de presse
Cabinet du ministre
Pêches et Océans Canada
613-992-3474
Laura.Gareau@dfo-mpo.gc.ca

C-TNL-17-10F

Site Web : http://www.dfo-mpo.gc.ca

Aimez-nous sur Facebook https://http://www.facebook.com/PechesOceansCanada

Suivez-nous sur Twitter! www.Twitter.com/MPO_DFO 


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :