Fonds pour la restauration côtière

Document d'information

En novembre 2016, le gouvernement du Canada a lancé le Plan de protection des océans de 1,5 milliard de dollars sur le plan national. Les milieux marins côtiers du Canada contribuent considérablement à la santé globale de nos océans. En plus d'être des indicateurs cruciaux de la santé globale de l'environnement marin, ils sont essentiels à toutes sortes d'espèces marines tout comme à l'économie canadienne, et sont importants pour tous les Canadiens. Cependant, il est reconnu partout dans le monde que les écosystèmes marins et côtiers souffrent d'un déclin de la biodiversité et de modifications irréparables des fonctions des écosystèmes.

Dans le cadre du Plan de protection des océans, le gouvernement a désigné la restauration des côtes comme étant une priorité importante visant à contrer les menaces qui pèsent sur les écosystèmes aquatiques, ainsi que le déclin de la biodiversité marine.

Le Fonds pour la restauration côtière vise les secteurs historiquement détériorés, et appuiera les projets, qui contribuent aux plans de restauration des côtes, permettent de définir les priorités en matière de restauration, et soutiennent les mesures de lutte contre les menaces qui pèsent sur les espèces marines vivant sur les côtes du Canada.

Nous travaillons en étroite collaboration avec les principaux intervenants et les provinces afin de déterminer les projets potentiels et de préciser nos zones prioritaires. 

Nous avons lancé un appel de déclarations d’intérêt, qui prendra fin le 12 juillet 2017. Les parties intéressées peuvent présenter leur demande en ligne à partir de notre site Web : http://dfo-mpo.gc.ca/oceans/crf-frc/index-fra.html.

Les activités prioritaires potentielles de ce nouveau fonds dans l'ensemble du Canada comprennent :

  • les estuaires
  • les bassins hydrographiques côtiers
  • les habitats sublittoraux
  • les marais salés
  • les herbiers de zostère
  • les plages utilisées par les espèces fourragères pour :
    • le frai
    • l'élevage des alevins
  • les bancs coquilliers
  • les corridors migratoires pour le saumon et l'omble
  • le respect des besoins en matière d'habitat des espèces en péril

Les zones prioritaires de restauration des côtes comprennent entre autres :

  • la baie Placentia, à Terre-Neuve-et-Labrador
  • la baie des Îles, à Terre-Neuve-et-Labrador
  • le port de St. John et l'embouchure du fleuve Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick
  • l'estuaire du Saint-Laurent, au Québec
  • le golfe du Saint-Laurent
  • le détroit de Northumberland
  • la baie de Fundy
  • le lac Bras d'Or, en Nouvelle-Écosse
  • le fleuve Fraser, en Colombie-Britannique
  • le détroit de Georgia, en Colombie-Britannique
  • la rivière Skeena, en Colombie-Britannique

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :