Déclaration du ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne au sujet de la décision de la Cour concernant les Namgis

Déclaration

Le 4 février 2019

Vancouver (Colombie-Britannique) - Nous prenons le devoir de consulter les groupes autochtones très au sérieux et le gouvernement du Canada s'engage dans des consultations significatives avec les communautés autochtones et les intervenants pour former nos politiques.

Le gouvernement du Canada comprend qu'une approche solide et fondée sur les sciences pour réglementer l'industrie aquacole est essentielle et c'est pourquoi nous avons et continuerons de mener des recherches approfondies qui informent nos politiques et nos règlements.

Nous soutenons une gestion durable et responsable de nos stocks, informés par la science saine, c'est pourquoi nous avons annoncé en décembre, un ensemble d'initiatives pour assurer que notre secteur aquacole soit économiquement prospère et écologiquement viable.

Cela comprend une évaluation de la technologie de confinement fermé sur terre et en mer, et l'élaboration d'un cadre pour la gestion des risques.

Le gouvernement du Canada a également annoncé un plan de mise en œuvre de la politique sur le saumon sauvage et nous travaillons avec la Colombie-Britannique pour aider à rétablir et protéger le saumon sauvage du Pacifique.

- 30 – 

Personnes-ressources

Jocelyn Lubczuk
Attachée de presse  
Cabinet du ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne
343-548-7863
Jocelyn.lubczuk@dfo-mpo.gc.ca

Relations avec les médias
Pêches et Océans Canada
613-990-7537
Media.xncr@dfo-mpo.gc.ca

Restez branchés

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :