Le gouvernement du Canada agit pour protéger les espèces aquatiques en péril

Communiqué de presse

Maple Ridge (Colombie-Britannique) — L'environnement naturel et la faune du Canada sont au cœur de notre identité nationale. La biodiversité est à la base de notre mode de vie ─ la santé de l'environnement naturel soutient notre culture, notre bien-être et notre économie. Malheureusement, certaines des espèces vivant dans nos eaux, nos rivières, nos lacs, nos estuaires et nos marécages sont en péril et ont besoin de notre aide collective pour aider à assurer leur survie au bénéfice des générations futures. Nous devons agir de façon urgente et collective pour les protéger.

C'est pourquoi le gouvernement du Canada a mis sur pied l’initiative historique Patrimoine naturel de 1,3 milliard de dollars dans le budget de 2018, qui fera progresser le travail déjà entamé en vue d'atteindre nos objectifs de protection de la nature.

Aujourd’hui, le ministre des Pêches, des Océans et la Garde côtière canadienne, l’honorable Jonathan Wilkinson, a annoncé que dans le cadre de l’initiative Patrimoine naturel, le gouvernement du Canada lance officiellement le Fonds de la nature du Canada pour les espèces aquatiques en péril ─ un investissement de 55 millions de dollars sur cinq ans visant à soutenir le rétablissement des espèces aquatiques en péril. 

En partenariat avec les communautés autochtones, les organismes, les provinces et les territoires, l’industrie et les universités, ce fonds met l’accent sur sept endroits d'eau douce prioritaires et deux menaces marines prioritaires. Ces investissements fédéraux ciblés appuieront directement la conservation aquatique et les espèces en péril dans tout le pays et dans nos océans. 

Les endroits prioritaires identifiés sont situés dans les lieux suivants :

  • Bassins versants des fleuves Fraser et Columbia (C.-B.)
  • Pentes orientales des Rocheuses (Alb.)
  • Sud des Prairies (AB, SK, MB)
  • Bassin inférieur des Grands Lacs (ON)
  • St. Lawrence Lowlands / basses-terres du Saint-Laurent (QC)
  • Rivières du sud du golfe du Saint-Laurent (N.-B., N.-É., Î.-P.-É.)
  • Bassins versants de la baie de Fundy et du bas-plateau sud (N.-É., N.-B.) 

Les deux menaces marines prioritaires identifiées sont : 

  • Les interactions de pêche telles que les empêtrements et les prises accessoires d'espèces aquatiques en péril. 
  • Les perturbations physiques et acoustiques, y compris les collisions avec les navires et le bruit marin.

La protection de ces espèces est une responsabilité partagée. Grâce à ce fonds, le gouvernement du Canada contribue à l'édification d'une culture de la conservation qui donne aux organismes canadiens les moyens de participer aux efforts de collaboration visant à conserver la nature. 

Le gouvernement du Canada accepte maintenant les déclarations d'intérêt de tout éventuel partenaire pour appuyer la conservation de la biodiversité par la collaboration et le partenariat pour le rétablissement des espèces aquatiques en péril.

On s'attendra à ce que les partenaires du projet versent un financement de contrepartie. Les parties intéressées sont invitées à examiner les critères d’admissibilité et à soumettre une déclaration d'intérêt d'ici le 22 mars 2019.  Les candidats retenus à ce stade seront invités à soumettre une proposition de projet pour un examen plus approfondi.

Citations

« Grâce au Fonds de la nature du Canada pour les espèces aquatiques en péril, le gouvernement du Canada aidera à protéger et à promouvoir le rétablissement des espèces en péril. Nous savons que cela doit être une responsabilité partagée, c’est donc pourquoi nous cherchons à nous associer à d’autres pour financer les bons projets qui nous aideront à protéger l’habitat aquatique et les espèces en péril pour l’avenir. »  

L’honorable Jonathan Wilkinson, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

« Nos cours d'eau à Pitt Meadows─Maple Ridge ne créent pas seulement un environnement naturel à couper le souffle, mais ils abritent également de nombreuses espèces aquatiques. Dans le cadre du Fonds de la nature du Canada pour les espèces aquatiques en péril, le gouvernement du Canada travaillera avec des partenaires ici en Colombie-Britannique et partout au Canada, pour protéger et améliorer les habitats aquatiques. Notre appréciation de la nature doit s'accompagner d'actions concrètes visant à la protéger.»

Dan Ruimy, député de Pitt Meadows─Maple Ridge

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Jocelyn Lubczuk
Attachée de presse
Cabinet du ministre des Pêches, des Océans
et de la Garde côtière canadienne
343-548-7863
Jocelyn.lubczuk@dfo-mpo.gc.ca

Relations avec les médias
Pêches et Océans Canada
613-990-7537
Media.xncr@dfo-mpo.gc.ca

Restez branchés


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :