Les gouvernements du Canada et de la Colombie-Britannique acceptent maintenant des propositions pour aider à restaurer le saumon du Pacifique et à stimuler le secteur du poisson et des fruits de mer de la province

Communiqué de presse

Le 15 mars 2019

Victoria (Colombie-Britannique) - Le saumon sauvage du Pacifique fait partie intégrante du tissu économique et social des collectivités côtières, et est fondamental pour les collectivités autochtones de la Colombie-Britannique. La nécessité d'agir maintenant pour protéger l'habitat et rétablir nos stocks de poissons sauvages est claire et vraiment cruciale pour la durabilité environnementale et économique de la province.

Aujourd’hui, le ministre des Pêches, des Océans et la Garde côtière canadienne, l’honorable Jonathan Wilkinson, et le premier ministre de la C.-B., l’honorable John Horgan, ont lancé officiellement le Fonds de restauration et d’innovation pour le saumon de la Colombie-Britannique à Victoria. Ce fonds est le fruit d’une collaboration fédérale-provinciale, qui aidera à restaurer l’habitat de nos stocks de poissons sauvages dans les collectivités de la Colombie-Britannique, et à protéger notre espèce vulnérable de saumon sauvage du Pacifique. Le gouvernement du Canada investit 100 millions de dollars sur cinq ans, et le gouvernement de la Colombie-Britannique investit 42,85 millions de dollars sur cinq ans.

Le Fonds appuiera également l’innovation, les sciences et l’infrastructure dans le domaine des pêches, pour que les stocks de poisson de la C.-B. puissent être exploités de manière durable dans l’avenir. Ces investissements vont permettre de protéger les poissons sauvages de la C.-B., et d’améliorer la durabilité de l’industrie de l’aquaculture.

Le Fonds est maintenant ouvert aux propositions des groupes autochtones, des groupes de conservation, des organisations commerciales des secteurs des pêches sauvages et de l’industrie, des pêches récréatives, ainsi que des organisations non commerciales, telles que le milieu universitaire, les établissements d’enseignement, les associations industrielles et les établissements de recherche. Le Fonds appuiera des projets qui mettent à profit les connaissances locales, comme les programmes locaux de surveillance et de gardiens autochtones, et la restauration de l'habitat par les collectivités, entre autres projets novateurs visant à protéger et à rétablir les stocks de poissons sauvages.

Pour être admissibles, les projets doivent porter sur un ou plusieurs des trois domaines suivants :

  • Innovation – Encourager le développement de nouvelles technologies pour accroître la productivité et permettre de remplir les objectifs de conservation et de durabilité, y compris la protection et le rétablissement des stocks sauvages de la C.-B., notamment le saumon du Pacifique.
  • Infrastructure – Encourager les investissements en capital dans de nouveaux produits, procédés ou technologies, pour soutenir l’avancement des pratiques de pêche durable et pour appuyer la protection et le rétablissement des stocks sauvages de la Colombie-Britannique, notamment le saumon du Pacifique.
  • Partenariats scientifiques – Appuyer la collaboration avec le milieu universitaire et d’autres établissements de recherche, afin d’améliorer nos connaissances et notre compréhension des répercussions sur les stocks de poissons sauvages, et d’élaborer des pratiques de pêche durable.

Les investissements du Fonds de restauration et d’innovation pour le saumon de la Colombie-Britannique permettront aux pêches de poissons sauvages de la Colombie-Britannique d’être durables sur le plan environnemental et économique à long terme, et d’assurer que les emplois dans le secteur des pêches sont résilients pour s’adapter aux défis posés par les changements climatiques et l’évolution des conditions économiques. Le Fonds aidera à protéger et à reconstituer les stocks prioritaires de poissons sauvages de la Colombie-Britannique, dont ceux du saumon du Pacifique. Les consommateurs bénéficieront aussi de poissons et de fruits de mer canadiens de grande qualité et exploités de manière durable.

Pour en savoir plus sur l’admissibilité, les critères du projet et la façon de présenter une demande, consultez la page Web du Fonds de restauration et d’innovation pour le saumon de la Colombie-Britannique : friscb.ca.

Citations

« Le gouvernement du Canada croit que la durabilité environnementale et la croissance économique vont de pair. Le tout nouveau Fonds de restauration et d’innovation pour le saumon de la Colombie-Britannique rétablira et protégera notre saumon sauvage du Pacifique, tout en créant plus de possibilités économiques et d'emplois pour les habitants de la Colombie-Britannique. Je suis extrêmement heureux du partenariat très positif que nous avons établi avec le gouvernement de la Colombie-Britannique dans ce domaine important. En collaborant avec le gouvernement provincial, les groupes de conservation, les scientifiques et l'industrie, nous sommes convaincus que nous pouvons améliorer nos pêches et protéger nos stocks de poissons sauvages. »

L’honorable Jonathan Wilkinson, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

« Le saumon sauvage fait partie de ce que nous sommes dans cette province. Au cours des 20 derniers mois, notre gouvernement a travaillé avec les Premières Nations, les collectivités, les représentants des pêches commerciales et récréatives, les organisations environnementales et d'autres experts, afin de tracer la voie vers une pêche durable en Colombie-Britannique qui vise à soutenir le saumon sauvage. En consacrant des ressources à la restauration de l'habitat et à la montaison du saumon, ce fonds s'appuiera sur ces travaux pour assurer la prospérité des stocks de saumon sauvage en Colombie-Britannique. »

L’honorable John Horgan, premier ministre de la Colombie-Britannique

« Le Fonds de restauration et d’innovation pour le saumon de la Colombie-Britannique démontre que la Province prend des mesures importantes pour soutenir les stocks de saumon sauvage et les pêches. Nous travaillons en partenariat avec Pêches et Océans Canada pour protéger la santé du saumon sauvage et soutenir les Premières Nations, les collectivités et les industries qui en dépendent. »

L’honorable Lana Popham, ministre de l’Agriculture de la Colombie-Britannique

Faits en bref

  • Le Fonds de restauration et d’innovation pour le saumon de la Colombie-Britannique est un programme de partage des coûts (fédéral à 70 % et provincial à 30 %).

  • Le gouvernement du Canada investit jusqu’à 100 millions de dollars sur cinq ans dans le Fonds de restauration et d’innovation pour le saumon de la Colombie-Britannique, et versera également une contribution unique de 5 millions de dollars au Fonds de dotation pour le saumon du Pacifique.

  • Le gouvernement de la Colombie-Britannique investit 42,85 millions de dollars sur cinq ans.

  • Le saumon fait partie d'un réseau trophique complexe, tant en eau douce qu'en milieu marin, et il a une incidence sur tout, du minuscule zooplancton aux grands mammifères comme les baleines, les ours et les oiseaux de proie.

  • Sur le plan culturel, le saumon quinnat est une espèce importante pour de nombreuses Premières Nations de la Colombie-Britannique. Elle s'inscrit également dans la longue tradition de pêche récréative et sportive de la province, qui est liée à l'industrie touristique de la Colombie-Britannique. La pêche commerciale joue également un rôle important dans l'économie de la Colombie-Britannique.

Liens connexes

Personnes-ressources

Jocelyn Lubczuk
Attachée de presse  
Cabinet du ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne
343-548-7863
Jocelyn.lubczuk@dfo-mpo.gc.ca

Relations avec les médias
Pêches et Océans Canada
613-990-7537
Media.xncr@dfo-mpo.gc.ca

Sage Aaron
Directeur des Communications
Bureau du premier ministre
778-678-0832

Restez branchés


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :