Le gouvernement du Canada s'associe à Global Fishing Watch dans la lutte contre la pêche illégale, non déclarée et non réglementée à la Conférence sur les collisions de 2019

Communiqué de presse

Le 21 mai 2019

Toronto (Ontario) - Aujourd'hui, le secrétaire parlementaire du ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, Sean Casey, a réaffirmé l'engagement du gouvernement du Canada à lutter contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN) à la Conférence sur les collisions, ayant lieu à Toronto. Notre gouvernement verse 1,2 million de dollars à Global Fishing Watch (GFW) pour soutenir la croissance continue de sa plateforme de cartographie gratuite et libre pour suivre et analyser les activités de pêche dans le monde.

La pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN) coûte chaque année des milliards de dollars à l’économie mondiale. Elle dévaste les milieux marins et menace les stocks de poissons fragiles partout dans le monde, ainsi que les moyens de subsistance des pêcheurs légitimes, tant au Canada qu’à l’étranger. C’est un problème mondial qui nécessite une solution mondiale. Notre gouvernement comprend qu'il est essentiel de protéger les moyens de subsistance des pêcheurs, de prévenir la dégradation des stocks mondiaux de poissons et d'atténuer les dommages causés aux océans et aux milieux côtiers. C'est pourquoi nous agissons grâce à ce partenariat.

En septembre dernier, à la réunion des ministres de l’Environnement, de l’Énergie et des Océans du G7, le gouvernement du Canada a officiellement déclaré son appui à GFW et au travail que l’organisation accomplit pour promouvoir la durabilité de nos océans par plus de transparence. Aujourd’hui, nous nous appuyons sur notre engagement envers GFW en nous assurant que leur travail poursuit son expansion.

Ce financement fait partie de l’engagement de 10 millions de dollars annoncé par le Canada à la réunion ministérielle du G7 pour appuyer la mise au point et le déploiement de technologies satellitaires, permettant d’identifier et de suivre à distance les navires soupçonnés de pêche INN. L’identification judiciaire des navires est essentielle pour mettre un frein aux activités de pêche illégales et obliger les propriétaires à rendre des comptes.

Global Fishing Watch (GFW) est une organisation internationale à but non lucratif qui s'engage à promouvoir la durabilité de nos océans par une transparence accrue. En exploitant la technologie de pointe, notre plateforme cartographique permet à quiconque de visualiser ou de télécharger des données et d'étudier l'activité de pêche mondiale en temps quasi réel, gratuitement. GFW a été fondée en 2015 grâce à une collaboration entre Oceana, SkyTruth et Google. Notre travail est rendu possible grâce au soutien de nos partenaires financiers et de nos fournisseurs de technologie et de données.


Oceana est la plus grande organisation internationale de défense des droits qui se consacre exclusivement à la conservation des océans. Oceana reconstruit des océans abondants et biodiversifiés en adoptant des politiques fondées sur la science dans des pays qui contrôlent un tiers des prises de poissons sauvages dans le monde. Avec plus de 200 victoires qui mettent fin à la surpêche, à la destruction de l'habitat, à la pollution et à l'abattage d'espèces menacées comme les tortues et les requins, les campagnes d'Oceana portent leurs fruits. Un océan restauré signifie qu'un milliard de personnes peuvent savourer un repas sain de fruits de mer, chaque jour, pour toujours. Ensemble, nous pouvons sauver les océans et contribuer à nourrir le monde.

Citations

« Le gouvernement du Canada appuie fièrement le succès continu de Global Fishing Watch, une organisation qui a démontré la puissance de la technologie et des données comme l’un des outils clés pour éliminer la pêche illégale, non déclarée et non réglementée (INN). La contribution de 1,2 million de dollars du Canada aidera Global Fishing Watch à avoir accès aux dernières technologies et à poursuivre son travail avec ses partenaires du monde entier pour lutter contre cette pêche illicite et ses effets dévastateurs. »

L’honorable Jonathan Wilkinson, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

« Rester à la fine pointe de la technologie pour suivre et recueillir des informations sur les navires de pêche en temps quasi réel est une arme incroyable dans la lutte contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN). Nous sommes fiers, grâce à cet investissement, d’appuyer l’engagement de Global Fishing Watch  à faire progresser la protection des océans et leur durabilité grâce à la technologie. Avec leur leadership dans ce domaine, l'annonce de ce financement à la Conférence sur les collisions, où les technologies de communication et de cartographie de pointe du monde entier sont exposées, ne pourrait être plus appropriée. »

Sean Casey, secrétaire parlementaire de l’honorable Jonathan Wilkinson, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

« Il s'agit d'une collaboration très importante pour Global Fishing Watch, à un moment où les données ouvertes sont de plus en plus disponibles pour améliorer la transparence des opérations de pêche et la science. Avec ce soutien, nous poursuivrons nos efforts d'observation et de suivi à l'échelle mondiale en fournissant notre plateforme gratuite et accessible au public.  Il nous permettra également d'apporter un appui sur mesure aux pays qui, autrement, n'auraient pas les ressources nécessaires pour analyser les données, de promouvoir une meilleure gestion des ressources océaniques et, en définitive, de contribuer à la lutte contre la pêche INN. »

Tony Long, président-directeur général, Global Fishing Watch

« Au nom d'Oceana et de Global Fishing Watch, nous apprécions l'engagement du gouvernement du Canada à lutter contre la surpêche. L'action gouvernementale, appuyée par de nouveaux outils puissants comme ceux de Global Fishing Watch, est essentielle pour mettre fin aux pratiques illégales qui menacent la santé de nos océans. »

Andy Sharpless, président-directeur général, Oceana, cofondateur et trésorier du conseil d'administration de Global Fishing Watch

Faits en bref

  • L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) estime que la pêche INN représente environ 30 % de toute l’activité de pêche dans le monde, ce qui représente jusqu’à 26 millions de tonnes de poissons capturés annuellement, d’une valeur de 10 à 23 milliards de dollars américains.

  • La pêche INN est souvent liée à la traite des êtres humains, au travail forcé et à d’autres activités criminelles graves dans le secteur de la pêche

  • La Journée internationale pour la lutte contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée est le 5 juin.

  • Le gouvernement du Canada a également annoncé un engagement de 1,6 million de dollars pour travailler avec des partenaires internationaux à l’élaboration d’une plateforme régionale d’échange de renseignements et de réseautage sur les pêches pour les pays du Pacifique Centre-Ouest.

Liens connexes

Personnes-ressources

Jocelyn Lubczuk
Attachée de presse  
Cabinet du ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne
343-548-7863
Jocelyn.lubczuk@dfo-mpo.gc.ca

Relations avec les médias
Pêches et Océans Canada
613-990-7537
Media.xncr@dfo-mpo.gc.ca

Restez branchés

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :